La pro de la méditation… faut dire que ça fait des millénaires qu’elle s’exerce! J’en reviens pas que depuis le début de mon défi il y a pratiquement 10 mois, je ne vous en ai jamais parlé…

J’adore l’encens !

Mais en fait c’est plutôt logique que je n’y ai pas pensé, car l’encens, je l’utilise « pur », pas en huile essentielle. Mais attention, quand je parle d’utiliser de l’encens, je ne parle pas d’utiliser ces bâtonnets sans âme que l’on trouve sous blister en magasin et qui sont gavés de saloperie aussi mauvaises pour la santé que de se mettre le nez dans le pot d’échappement de votre Kangoo (Pourquoi une kangoo ?!!).

Non, je parle du véritable encens, ce qu’on appelle l’oléorésine, récoltée sur l’arbre directement. Un produit naturel à 100% que l’on a même pas besoin de transformer pour l’utiliser : directement quelques morceaux sur un charbon ardent, et vous voilà transporté dans un autre univers, celui des temples, de la méditation et du lien avec le divin (rien que ça !): l’encens est utilisé depuis la nuit des temps par les sages ou les prêtres pour accéder à une autre dimension et dialoguer avec le divin. Nous sommes en plein dans le mystère et le sacré aujourd’hui ! En plus, il est possible de faire pareil avec de l’huile essentielle d’encens apparemment, même si je n’ai pas encore testé : 4 gouttes sur un charbon ardent ! Bon j’imagine que comme je déconseille les diffuseurs qui chauffent, je devrai m’abstenir de donner ce genre d’idée… d’un autre côté, l’encens est bien brûlé, alors…

Si vous voulez plus d’infos, j’avais écrit une série d’articles sur mon autre blog où j’expliquais ce qu’est l’encens (une oléorésine), la récolte, les baumes et comment se fabriquer son encensoir maison avec un pot de fleur pour moins de 5€ ! Eh oui, à mes heures je bricole et je recycle !

encensoir-maison
Mon magnifique encensoir fait maison 🙂

Mais revenons-en à l’huile essentielle d’encens. En réalité des encens, il y en a plein que l’on range sous cette appellation (Myrrhe, Oliban, Benjoin, Styrax, Gommes…). Lorsque ce n’est pas précisé, c’est l’Oliban ou Boswellia carterii (Boswellia sacra) dont on parle. L’huile essentielle est obtenue, comme les autres huiles essentielles par distillation. Mais au lieu de mettre les feuilles ou le bois de cet arbre, c’est la gomme ou oléorésine récupérée par incision du tronc qui passe à la casserole, euh… à l’alambic je veux dire !

Composition de l’huile essentielle d’encens

Mais qu’y a-t-il donc dans cet encens pour faire grimper les sages aux rideaux ? Hein ? La question mérite d’être posée, vous croyez pas ?

Bon, eh bien je me suis arrachée les cheveux car les composés semblent très différents d’une huile essentielle à l’autre. Je n’ai pas encore trouvé de producteurs qui me plaise, donc pour le moment, je ne peux que sniffer celle d’un ami qui en a acheté chez un gros labo… elle me plaît pas. Dans certains livres, ils indiquent la présence de verbénone, une cétone et pas dans d’autres… et attention, l’Oliban d’Ethiopie contient lui une grande majorité d’esters, ce qui n’aura rien à voir au niveau du ressenti.

Bref… que dire ? Vous ne saurez qu’en reniflant attentivement. Mais c’est important car notre Oliban dit Oliban d’Aden à monoterpènes va être intéressant sur les troubles physiques (comme les sapins et autres à alpha-pinènes) tandis que l’encens dit Oliban d’Erythrée (Ethiopie) va agir lui sur le psychique avec ses esters (comme la Lavande !). Vous imaginez bien qu’entre un sapin et un brin de lavande, il y a un fossé des Vosges à la Provence que je n’oserai franchir… donc faites votre choix en toute conscience (c’est le minimum avec de l’encens).

he-encens-boswellia-carterii

Je vais détailler ici les propriétés et les utilisations du premier (le sapin !). Il faut bien en choisir un et c’est celui que l’on trouve le plus communément. A noter que contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas une huile essentielle très chère, car il a un bon rendement lors de la distillation ! Ceci dit, c’est une espèce quasi menacée (UICN), donc soyez vigilants lors de vos achats car la rareté aidant, de nombreux cas d’adultération ont été recensés (pratique frauduleuse consistant à mélanger l’huile essentielle à un produit moins cher!). La question qui me taraude est pourquoi aller acheter cet encens quand on a de beaux pins et des sapins à profusion qui donnent de belles huiles essentielles riches en alpha-pinène eux aussi ? Mouais…

  • Monoterpènes (50-75%) : alpha-pinène, limonène (sabinène, myrcène)
  • Sesquiterpènes (5-15%) : guaiène, guyinène
  • Alcools terpéniques : bornéol, farnésol, olibanol
  • Esters
  • Sesquiterpénols
  • Oxydes sesquiterpéniques

La présence des monoterpènes ne laisse pas le choix : dilution obligatoire ! En plus l’encens est réputé pour provoquer des phénomènes de sensibilisation, c’est à dire des réactions allergiques dues à une utilisation répétée, pure, sur la peau. A bon entendeur…

De plus, si vous l’utilisez en dilution, ne le faites pas entrer dans une émulsion (crème). Je n’ai jamais pensé à le dire pour les autres huiles essentielles riches en monoterpènes, mais c’est vrai que ce sont des composés qui supportent mal l’oxydation et qu’il vaut mieux utiliser dans une huile ou un baume par exemple et être vigilant sur la conservation.

A part ça, la vie est belle !

encens-gommier-blanc
Un bloc de résine de gommier blanc sur un marché

Dangers et contre-indications de l’huile essentielle d’encens

Euh… la vie est belle mais l’huile essentielle d’encens est irritante et contient du limonène, un allergène notable, donc prudence : 20% grand max.

Je ne m’explique pas qu’il soit déconseillé sur certains sites aux femmes enceintes et aux enfants, à condition d’adapter la dilution, évidemment, ou de l’utiliser en diffusion ou olfaction au flacon (c’est quand même la vocation première de l’encens !) . Par prudence on l’évitera chez la femme enceinte de moins de 3 mois comme le suggère Baudoux.

Propriétés de l’huile essentielle d’encens

Bon, on passera sur le psychique, mais l’odeur des alpha-pinènes fait de l’effet, ça je vous le garantit. On dit même qu’elle est antidépressive notre huile essentielle d’encens. Sur le plan physique, elle est cicatrisante, immunostimulante, antalgique, anti-inflammatoire et même expectorante.

On pourrait la résumer ainsi : elle dissout les rigidités de l’esprit ET du corps !

Certaines recherches évoquent un effet anticancéreux (antitumoral), mais pour l’instant, ça reste de l’ordre de la recherche.

Bon, je ne vous cache pas que j’ai la nette impression qu’on lui prête beaucoup de propriétés à l’encens, mais qu’on a un peu fait l’amalgame entre les différentes compositions que l’on trouve sur le marché. Antidépressive ? Me semble que ça manque un peu d’esters… Expectorante ? Mmmh… il est passé où le 1,8-cinéole ? Donc j’attire votre attention sur le fait que je fais cette synthèse avec les infos dont je dispose mais c’est à prendre avec des pincettes.

encens-oléoresine
De l’encens en grains (mélange acheté sur un marché)

Indications et voies d’administration de l’huile essentielle d’encens Oliban

Voie orale

L’encens ne doit pas être avalé. Merci. (Mais quelle idée, je vous jure !)

Non, sérieusement, les données biblio me manque cruellement pour vous inciter à ce type d’usage, qui en plus n’apporte pas grand chose par rapport aux deux suivantes.

Voie atmosphérique

Olfaction et diffusion bienvenue ! S’il en est une à utiliser de cette manière c’est bien celle-là. Impact maximum sur la sphère psychique. Relaxation, épisode dépressif, angoisse, peurs… L’encens a la réputation d’amener de la clarté, de dissoudre notre incessant bavardage mental pour imposer le calme. Elle libère de la peur de l’avenir et des cauchemards.

Voie cutanée

Toujours diluer.

Ses propriétés anticatarrhales et expectorante et son action sur l’immunité en font une bonne alliée en cas de bronchite en massage sur le thorax (le dos plutôt pour les asthmatiques).

encens-gommier-rouge
Sur un Gommier rouge, Martinique

Elle est utilisée en cosmétique et pour les problèmes de peau grâce à ses propriétés cicatrisantes, en cas d’ulcères (variqueux), d’acné et pour prévenir les rides.

On peut bien sûr profiter par la voie cutanée de l’action antidépressive de l’encens si on ne veut pas le diffuser. Une application sur le plexus solaire, ou au niveau du front est intéressante (voir paragraphe sur l’aromathérapie énergétique).

Au niveau des articulations et des muscles, elle fait également merveille et entre dans la composition de baumes pour les sportifs, pour les engelures ou encore l’arthrite.

Aromathérapie énergétique de l’huile essentielle d’encens Oliban

Est-il utile de développer ce paragraphe ? L’huile essentielle d’encens, encore plus qu’aucune autre apporte ses bienfaits non seulement sur le plan physique et psychique, mais aussi sur ce plan énergétique. Chargée d’histoire(s), elle est à utiliser dans les pièces que l’on souhaite purifier, suite à un emménagement par exemple, dans un nouveau lieu. Elle est également là pour nous aider à nous connecter avec notre part divine, certains l’appellent le « moi supérieur » ou la « conscience ». peu importe, elle permet de se reconnecter à ce qui importe et nous transcende. Elle aide à affronter la mort et le deuil.

Elle est associée tout naturellement au septième chakra, le chakra couronne qui ouvre vers le divin, la spiritualité. On lui associe la couleur magenta. Je voulais partager avec vous ce lien vers un article que j’aime bien sur cette huile essentielle d’encens :

ficheHE35encens

Recherches utilisées pour trouver cet article:comment diluer de encens dan de alcool, comment faire de lhuile essentielle de encens, Différent graine dabre a encens, encens gommier blanc, HUILE ESSENTIELLE CEDRE A ENCENS DE TAIWAN, huile essentielle plante méditation, propriétés spirituelles huile essentielle dencens, tout les rois mage en galilé

    4 replies to "Huile essentielle d’encens: la pro de la méditation!"

    • […] offert par Melchior se comprend facilement comme la richesse terrestre, les biens matériels. L’encens, apporté par Gaspard symbolise la divinité, la richesse spirituelle (les prières ne sont-elles […]

    • Laurence Dallons

      Pouvez-vous me donner des infos sur le boswellia Papyrifera ? Merci

      • Plante Essentielle

        L’HE d’encens est issue d’ un arbre d’Afrique centrale et de l’Est composé en majorité d’esthers. Il a des effets anti-inflammatoires avérés, en particulier sur la sphère nerveuse. C’est un antidégénératif nerveux majeur. Il a aussi des propriétés immunostimulantes.

    • GIRARD HERVE

      l’encens d’oman!!vous en avez entendu parlé? cdt HG

Leave a Reply to Laurence Dallons Cancel Reply

Your email address will not be published.