L’huile essentielle de citron, propriétés et utilisation sans danger

Regardons d’un peu plus près cette huile essentielle de citron qui sent si bon. Le flacon nous dit qu’elle est chémotypée, mais ne nous donne pas d’indications sur sa composition chimique.

Cet article est écrit dans le cadre du #defi50 Tester 50 huiles essentielles en 50 semaines. Pour accéder aux deux autres articles, cliquez ici: L’huile essentielle de citron (Citrus lemonum). Pour en savoir plus sur mon défi: Le #defi50 pour sensibiliser au bon usage des huiles essentielles Faites le connaître!

Composition et contre-indications

Nous allons reprendre celle donnée par Franchomme dans L’aromathérapie exactement pour le Citrus limon, dit « zeste de citron », famille des Rutacées :

  • Monoterpènes : limonène (54-72% et jusqu’à 80%), alpha et gamma terpinènes (0,7% et 2,9-14%), paracymène (0,3-1,1%), alpahe et beta phellandrènes (0,2% et 0,8%), terpinolène (0,6%-1,2%)
  • Sesquiterpènes : beta bisabolène (2,5-4%)
  • Alcools aliph. : hexanol, octanol, nonanol, décanol, 3-hexène-1-ol, n-heptanol
  • Aldéhydes (2-3%) : hexanal, heptanal, octanal, nonanal, géranial
  • Coumarines et furocoumarines (>1,5%)

Non, ne partez pas !!! Je vous promet ce sera pas long. Déjà, dites moi, vous qui avez lu consciencieusement mes fiches sur les dangers des huiles essentielles, y a pas quelque chose qui vous saute aux yeux? Les furocoumarines devraient vous faire tilt. Direct, une petite lumière rouge s’allume qui dit ATTENTION : furocoumarines= photosensibilisante = attention à l’application cutanée.

D’ailleurs, aucune surprise car le citron fait partie de la famille des rutacées qui sont toutes photosensibilisantes. Sauf quand ce sont les feuilles et les fleurs qui sont distillées.

Bon, alors, ça c’est le premier point pas cool. Le deuxième, c’est la quantité de monoterpènes qui devrait nous interpeller. Jusqu’à 80%-90% si on les additionne tous. C’est clairement le composé majoritaire. Or les monoterpènes sont pas sympas… pour la peau eux aussi ! Ils sont dermocaustiques, ce qui signifie qu’il peuvent provoquer des brûlures et être en plus potentiellement allergènes par voie cutanée. Tout un programme.

J’en rajoute une couche ? Il y a également des aldéhydes terpéniques dans la recette: géranial. Les huiles essentielles qui en contiennent sont irritantes pour la peau et ne doivent jamais être appliquées pures.

Il est précisé dans la littérature que cependant, le limonène temporise l’effet agressif des citrals. Cool. Mais on a pas de citral dans la composition, pourquoi ils nous disent ça ? C’est un piège ! Le citral A est aussi appelé géranial (ils sont sympas les chimistes, hein). Du coup, on se méfiera des huiles essentielles « déterpénées » pour être soit disant mieux tolérées par la peau. En enlevant un composé chimique, on rompt l’équilibre de l’huile essentielle, qui comme la plante, est un tout indissociable.

Bilan ? Il existe des contre-indications par la voie cutanée

Par contre, elle peut être utilisée sans problème chez les femmes enceintes et allaitantes et chez l’enfant à partir de 12 mois.

Comme je n’ai pas envie de devenir allergique, ou de me causer des tâches sur la peau irréversible, il est clair et net après tout ça que dans mes tests je ne vais JAMAIS l’appliquer pure d’une part, et d’autre part, si je l’applique sur la peau, ce sera TRES diluée et à un endroit qui ne verra jamais le soleil.

(rhoooo vous avez l’esprit mal placé, là)

citron-citrus-lemon

Propriétés de l’essence de citron

Les monoterpènes étant en grandes quantités, ce sont eux qui vont donner ses propriétés à notre essence de citron et ses caractéristiques olfactives. Car ils n’ont pas que des inconvénients, ces monoterpènes. Ces sont de bons antiseptiques, antiviraux, décongestionnant respiratoires entre autres. De plus les huiles essentielles contenant des aldéhydes ont des propriétés anti-inflammatoires et apaisantes.

Notre huile essentielle de citron en particulier excelle en tant qu’anti-infectieuse, antibactérienne (sur les streptocoques) et antiseptique. Elle a également des propriétés intéressantes au niveau de la digestion (estomac, gaz), la nervosité, et la circulation sanguine (tonique veineux, fluidifiante sanguine). Franchomme souligne aussi qu’elle est litholytique, ce qui signifie qu’elle peut dissoudre les calculs.

Utilisations et voies d’administration de l’huile essentielle de citron

Ouah j’en reviens pas le nombre de conneries que j’ai lu sur l’huile essentielle de citron en naviguant ici et là sur la toile. Faut dire qu’elle est populaire celle-là ; je dois être la seule au monde à ne l’avoir jamais utilisée ! Allez, on attaque par la voie orale.

Huile essentielle de citron par voie orale

Oui mais diluée. J’ignore complètement pourquoi certains considèrent que l’on peut absorber l’huile essentielle de citron pure ou la diluer dans de l’eau (!!!). Citron ou pas, elle reste une huile essentielle, non soluble dans l’eau. Et si elle est dermocaustique pour votre peau, elle l’est pour vos muqueuses ! C’est quoi ce mythe de l’huile essentielle de citron qu’on siroterait au goulot ?!

Alors ce qui est marrant, c’est que les gens qui donnent ces infos précisent gentiment qu’on peut le faire, mais que eux, hein, ils ont pas testé… Alors, moi qui teste, je vous le dit, faudrait me payer cher pour mettre ma santé en danger. Donc l’huile essentielle de citron, c’est en dilution (dans de l’huile, sur un sucre, dans du miel, un comprimé neutre…), voir en gellules pour certaines utilisations par voie orale. Je dis pas que si une fois, comme ça pour essayer, vous vous amusez à mettre une goutte pure sous la langue, ça va vous faire du mal.Mais à la longue vous risquez d’avoir des problèmes. Et ce n’est pas parce que vous allez mettre une goutte pure que ça agira mieux qu’une goutte diluée : au final une goutte reste une goutte. Imaginez juste un instant la puissance de ce que vous êtes en train d’absorber… combien de zestes de citron là, dans cette petite goutte?

Ah et tant que j’y suis je vais tordre le cou à l’idée de l’huile de citron dans un bol d’eau chaude, qui s’est visiblement transformé en verre d’eau chaude puis en verre d’eau par la magie du téléphone chinois d’internet… pour devenir un remède à prendre par voie orale alors que c’est une méthode pour profiter par inhalation, au-dessus du bol, des bienfaits antiseptiques et antiviraux de l’huile essentielle de citron. ON NE BOIT PAS LE BOL APRES UTILISATION, MERCI.

Donc par voie orale, on peut l’utiliser pour des problèmes d’insuffisance hépatique, de nausée, de vomissements, en cas de mal des transports, pour lutter contre l’obésité (il paraît qu’elle coupe la faim), le stress, les migraines circulatoires (hypertension), l’arthérosclérose, les phlébites (en fait tout ce qui a un lien avec la circulation sanguine) et les calculs rénaux. Elle est également utile pour prévenir et même soigner la fièvre jaune.

On utilise aussi souvent l’huile essentielle de citron par voie orale en synergie avec des huiles essentielles hépato-toxiques (celles riches en phénols comme le thym, la sarriette…): son action hépato-protectrice va contrebalancer leurs effets négatifs sur le foie.

Enfin, on peut l’utiliser en cuisine pour parfumer un plat (à diluer dans une sauce grasse type huile, crème).

Sacré palmarès pour un p’tit citron !

Et ce n’est pas fini, ça c’est que pour la voie orale. Sachez que selon les utilisations, la posologie (quantité et nombre de fois par jour) ne sera pas la même, et la façon de l’administrer non plus. Parfois, la préparation demande l’intervention de votre pharmacien qui préparera par exemple des gellules gastro-résistantes (pour que l’huile essentielle ne soit libérée qu’au niveau de l’intestin). Donc en dehors d’une utilisation ponctuelle pour les petits maux du quotidien, du type une goutte sur un sucre pour soulager une migraine ou aider à la digestion, on prendra l’avis de son médecin.

citron-tranches

Olfaction de l’huile essentielle de citron

Oui. Pour la détente, en cas de stress. C’est une huile essentielle à la fois calmante et dynamisante. Comme je le disais dans mon premier article sur l’huile essentielle de citron : elle file le pep’s. Son avantage : elle détend sans ramollir. A conseiller pour les personnes agitées, énervées, surmenées.

Inhalation (que je classe dans olfaction)

Oui. La technique du bol d’eau chaude avec quelques gouttes d’huile essentielle de citron, c’est là qu’elle intervient. On se place au-dessus, un torchon sur la tête pour vraiment « baigner dans les vapeurs » et on respire. Utile en cas de coup de froid, de début de rhume ou d’infection des voies respiratoires.

Diffusion de l’huile essentielle de citron

Oui. Pour les mêmes raisons que l’olfaction : profiter de son effet anti-stress mais de manière passive, dans le bureau ou vous travaillez par exemple. En plus, en hiver, ses propriétés anti-bactériennes préviendront des maladies.

Vous pouvez également l’intégrer dans un produit de ménage fait maison et pas cher : vinaigre blanc+ un peu de bicarbonate. Ca fera briller les carreaux et vous profiterez de son odeur ! Pour ma part, j’ai beaucoup de scrupules à l’imaginer en produit pour récurer les WC… mais ses propriétés antibactériennes peuvent là aussi être mise à profit, pourquoi pas, lorsque la date est dépassée ?

Voie cutanée: application de l’huile essentielle de citron sur la peau

Déconseillé. Ou alors très fortement diluée. Elle est évoquée pour être efficace avec d’autres huiles essentielles contre la cellulite (action sur la circulation). Pensez au moins à l’appliquer le soir (photosensibilisante). Également contre les piqûres d’insectes, mais ses caractéristiques (photosensibilisantes, dermocaustiques) n’en font pas la meilleure alliée à ce niveau là non plus.

Elle apparaît être efficace en dilution dans de l’huile végétale pour renforcer les ongles et dans le shampoing (ou un masque) pour faire briller les cheveux. Son utilisation diluée dans du dentifrice semble assez répandue bien que les témoignages ici et là confirme que la méthode est agressive. Si vous allez dans cette voie, ne faites pas ça plus d’une fois par semaine. Et d’autres huiles essentielles, là encore semblent plus adaptées pour blanchir vos dents.

Aromathérapie énergétique

energie-citron-huile-essentielle

Il a la réputation de balayer les vibrations négatives. Il est associé au chakra du plexus solaire, Manipura, au-dessus du nombril. De la même manière que l’huile essentielle de citron “nettoie” l’atmosphère (antibactérien, antiseptique), qu’elle “dépollue” le corps (dépuratif), elle aurait la capacité à nous “dépolluer” de nos émotions négatives. Elle revitalise, redonne de l’optimisme… un peu comme un bon ménage de printemps finalement.

Conservation

J’ai vu ici et là évoqué le fait qu’il faudrait la conserver au frigo, car les essences d’agrumes sont plus fragiles et se conservent moins longtemps. En effet, on conseille de ne pas les utiliser au-delà de 3 ans, car la transformation de certains composés présents dans les essences de citrus pourrait provoquer des allergies. Concernant le frigo, aucune information objective n’est venu confirmer, donc je la conserve à température ambiante.

Vous préférez les images aux grands discours? Vous trouverez votre bonheur ci-dessous 🙂

Fiche n°2 du #defi50: l'huile essentielle de citron

Fiche n°2 du #defi50: l’huile essentielle de citron

Recherches utilisées pour trouver cet article:huile essentielle citron, huile essentielle de citron, huile essentielle de citron jaune, huile essentielle citron jaune, he citron, huile de citron, huile essentielle citron bienfaits, huile essentielle de citron bienfaits, he citron jaune, huile de citron bienfait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour !
    J’ai acheté de l’huile essentielle de citron et la vendeuse m’a conseillé d’en mettre quelques gouttes (mais combien?) dans une crème de soin pour le corps pour améliorer ma circulation du sang. Est ce un bon conseil. Puis -je le faire matin et soir? Régulièrement sur l’Anne ou plutôt en cure?
    Il faut éviter le soleil ensuite semble t il….
    Merci de votre retour. Christelle de lyon

  2. Les furocoumarines du citron sont -elles aussi toxiques pour les poissons ?.Q’elles études traite ce problème ?.

  3. Bonjour je me suis brûlée la langue avec de l’huile essentielle de citron que puis-je faire ?

    • Bonjour Pascale, il faut prendre de l’huile végétale en bouche tout de suite pour apaiser, mais là c’est un peu tard, il faut simplement laisser passer ou consulter si vous estimez que c’est grave

  4. Bonjour, j’aimerais savoir si je mets une goutte d’huile essentielle, dans un verre d’eau tiède, est ce que je peux boire ce mélange une fois par jour, dès que je me lève le matin ???? avant de prendre mon petit déjeuner !!!!
    Car le matin dès que je me lève je bois toujours un verre d’eau tiède, bien que dans la journée j’en consomme aussi. Et avant d’aller au lit je bois un verre d’eau tiède en mettant une bonne cuillère à café de vinaigre de cidre, de pommes…
    Je vous remercie, à l’avance, de votre réponse.
    Fabrice G

    • Bonjour Fabrice, non ce n’est pas recommandé pour un usage quotidien car les huiles essentielles ne se dissolvent pas dans l’eau. Selon l’he choisie vous pouvez donc irriter votre gorge. Si vous tenez à parfumer votre eau, vous pouvez acheter un dispersant pour faire le mélange ou mieux, opter pour une cuillérée à soupe de l’hydrolat de votre choix:)

      • Bonjour,
        Pensez-vous qu’il est possible de diluer 1 ou 2 gouttes d’HE de citron dans une cuiller de miel et de mettre le tout dans une tisane chaude?
        Merci d’avance 🙂

        • Bonjour laaufre, ça présente peu d’intérêt, outre que le miel n’est pas un excellent dispersant, la chaleur de la tisane va dénaturer l’he. Il vaut bien mieux mettre une tranche de citron 🙂

  5. Ping : L’huile essentielle de citron, propriétés et utilisation sans danger | Bien-être et Beauté

  6. Ping : Huile essentielle orange douce (Citrus sinensis)

  7. Bonjour

    merci pour la fiche

    Est-ce qu’on peut aussi le donner par voie orale (dilué sur un sucre) à un enfant ?

  8. Bonjour,

    Bravo pour ton blog très intéressant et plein d’information très utiles.
    Continue comme ça !

  9. Ping : Témoignages sur les huiles essentielles

  10. Ping : 5 huiles essentielles pour une journée de travail zen

  11. Super topo citronné plein de peps merci !
    Oui on en lit des verts et des pas murs sur le citron tu fais bien de le préciser !! J’en vois très souvent dans les crèmes (de nuit passe encore mais de jour ?!?) de certaines tambouilleuses et ça me fait bondir à chaque fois ! Le bol d’eau chaude à boire je ne l’avais jamais croisé mdr ! 😉
    Il est vrai que perso j’ai la mauvaise habitude de la “lapper” pure parfois …….elle ne m’a jamais vraiment agressée mais c’est pas bien je sais ! D’autant plus que – comme tu le précises – c’est avec le temps lors d’utilisations répétées que ça peut devenir plus critique

    • Merci Pescalune! Effectivement, apparemment, des gens la prennent pure sans aucun soucis, mais ses caractéristiques me font peur par rapport à ce type d’utilisation… si quelqu’un peut me prouver que ce n’est pas nocif, je suis prête à réviser mon jugement. En attendant, j’applique le principe de précaution dans mes fiches car l’idée c’est vraiment de pouvoir permettre à tout le monde de les utiliser SANS danger 🙂