Je poursuis mes tests de diffuseurs d’huiles essentielles avec cette fois un système à ventilation (air froid pulsé). Sur le banc d’essai, le Diffuseur Ventilia, courageusement proposé par la marque Aroflora. Voyons voir comment il se comporte sous les projecteurs !

Cet article comporte des liens affiliés, ce qui signifie que vous êtes libres d’acheter votre diffuseur en cliquant sur les liens présents dans l’article (pas forcément celui présenté d’ailleurs, ils ont pleins de modèles différents!). Ainsi, ça ne vous revient pas plus cher, mais une petite commission est reversée au blog afin de continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité ! J’ai en plus mis à profit mes talents cachés de négociatrice (qui l’eut cru???) pour vous obtenir un code de réduction de 10%. Elle est pas belle la vie ? Je vous en reparle juste en-dessous après la vidéo.

  • Lien vers la boutique Aroflora et le modèle de Diffuseur Ventilia
  • Coupon de réduction : PLESS-10%

Les avantages du diffuseur Ventilia d’Aroflora

  • les jeux de lumière avec des transitions douces, très agréables (ils ont même poussé le côté gadget jusqu’à pouvoir choisir d’arrêter sur la couleur qui nous plaît : en vrai j’adore!!!)

diffuseur-huile-essentiel-aroflora

  • très économe en huile essentielle : seulement 3 gouttes pour une demi-heure… et j’ai même pu relancer sans en rajouter !*
  • 3 niveaux de ventilation
  • odeur légère mais bien présente sans être entêtante
  • s’arrête tout seule au bout de 30 minutes, donc pas besoin de s’en préoccuper et ça c’est vraiment appréciable
  • peu bruyant, surtout à la plus faible puissance, qui a suffit à embaumer la chambre à coucher, on n’entend rien

diffuseur-a-air-froid-pulse

  • semble robuste (après il faut voir à l’usage) : la factrice a fait tomber le colis juste devant moi, franchement j’avoue que j’ai eu peur que tout soit pété à l’intérieur, mais non. La mécanique semble vraiment simple : un ventilo avec une entrée d’air et une sortie d’air de l’autre côté devant laquelle on place le disque avec l’huile essentielle. On n’a pas peur de le casser, ou de faire le geste de trop, et ça ça change des nébuliseurs avec leurs pièces en verre
  • la présence d’une notice super bien détaillée et d’une taille suffisante pour ne pas aller se perdre entre deux feuilles de papier : celle-ci je ne l’ai pas perdue ! Blague à part, j’aime bien, je trouve toujours ça rassurant pour la première utilisation où on a un peu peur de mal faire

notice-ventilia

  • sécurisant en cas de présence d’animaux ou d’enfants : le risque est de quasi zéro avec ce type de diffuseur, même si on se plante d’huile essentielle à diffuser. Même si quelqu’un colle son nez dessus, il n’y a pas de projection de l’huile essentielle, seulement l’odeur.
  • peu encombrant
  • et j’ai failli oublier: y a rien à nettoyer!!!

Les inconvénients du diffuseur Ventilia d’Aroflora

  • fait très plastique, un peu « cheap », heureusement qu’il y a la grille en métal pour la finition

diffuseur-ventilia-avis

  • les boutons qu’il faut enfoncer à deux doigts pour que ça s’allume, un peu difficile à enclencher, ou c’est moi qui ai des vermicelles à la place des doigts (de quoi bien s’énerver juste avant de se détendre)**
  • l’immense tentation pour une fainéasse comme moi de verser directement l’huile essentielle sur le réceptacle en cellulose sans l’enlever de son logement… ce serait une erreur car si l’huile essentielle coule à l’intérieur, ça peut endommager le mécanisme
  • l’achat de recharges (les disques de cellulose) Quelle est leur durée de vie ? Ne peut-on pas faire ses petites pièces de tissus soi-même ???***
  • type de diffusion non thérapeutique, mais ça, c’est lié au modèle (ils ont aussi des diffuseurs à nébulisation chez Aroflora, donc c’est votre choix)
  • un peu cher pour ce type de diffusion et les finitions du produit : 59€ ****

Précisions apportées par Aroflora sur le Ventilia

* Sur la consommation et la durée de diffusion : « Les molécules les plus légères décollent dès le début de la diffusion (citronnelle par exemple), tandis que les molécules les plus lourdes (ex : ylang ylang) restent longtemps sur la pastille avant de s’évaporer. » Pas tout à fait d’accord, j’ai ré-essayé avec du citron et de la lavande, et le verdict reste le même : avec seulement 3 gouttes, je peux relancer la diffusion sans rien ajouter une deuxième fois : super économique !

** Sur les boutons : « Pour les boutons, nous voulions au départ ajouter des boutons sensitifs, nous avons renoncé pour éviter que les personnes n’activent le produit par inadvertance mais également par sécurité pour les enfants. » Effectivement, ça évite les bêtises.

*** Sur la durée de vie des disques de cellulose : « Il n’y a pas la possibilité de les faire soi-même. La durée de vie dépend de l’utilisation. Si tu mets 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle, tu pourras utiliser beaucoup plus longtemps les disques. Mais de manière générale, il faut compter de 3 à 6 mois selon l’utilisation sachant que le produit est fourni avec 5 disques. » Bon, ça laisse de la marge !

recharge-diffuseur-ventilation

**** Sur le prix : « Pour le prix, on paye surtout pour la technologie du produit : 3 puissances de diffusion, cycles de  diffusion de 30 minutes, choix de la couleur… » C’est vrai que c’est aussi ce qui fait son charme.

Ma conclusion sur le diffuseur à ventilation à froid Ventilia

Je ne suis toujours pas une grande fan de ce type de diffuseur. Ceci dit, je reviens sur ce que j’ai dit sur la puissance de diffusion dans un précédent article. Force est de constater que l’odeur se diffuse dans la pièce. Ça reste très léger. J’ai notamment fait l’essai avec l’Ylang-Ylang, une huile essentielle que j’adore, mais que je préfère ordinairement utiliser en massage car en diffusion, elle me donne mal au crâne. Là, j’ai pu apprécier l’odeur sans les désagréments, donc je dois avouer que ça a un côté sympathique aussi. Mais les effets sur le plan physique, l’impact sur l’état émotionnel du moment est proche de zéro. C’est juste agréable de sentir une bonne odeur.

Si pour moi, dans le cadre d’une utilisation thérapeutique, c’est un inconvénient, dans d’autres circonstances, ça peut être intéressant. Par exemple, ce type de diffusion est à mon avis idéale pour un endroit qui reçoit du public par exemple, dans un cabinet, car il n’y a pas de risque que quelqu’un colle le nez dessus ou le doigt, ou fasse une réaction. En présence d’enfant, cette diffusion par ventilation est également préférable. Donc, oui pour profiter de l’odeur agréable des huiles essentielles, créer une ambiance olfactive. Non pour une utilisation comme voie d’administration spécifique des huiles essentielles.

On reviendra en deuxième saison pour voir comment il se comporte à l’usage et notamment les recharges!

commande-boutique-aroflora-avis

Quelques infos glanées sur Aroflora

Petite info qui a son importance, non pas sur le diffuseur en lui-même mais Aroflora qui le vend : la livraison a été rapide et soignée, je sais de quoi je parle en étant domiciliée en département d’outre-mer : efficacité et réactivité !

Après quelques recherches sur internet, j’ai pu trouver que l’entreprise a développé plusieurs diffuseurs vendus sous le nom de grandes marques qui ont pignon sur rue (mais je ne peux pas vous dire lesquelles, ce serait les mettre en porte-à-faux avec les partenaires avec lesquels ils sont liés par contrat : à vous de faire votre petite enquête;)).

C’est une petite équipe de 5 personnes installées en France. J’ai pu voir que le gérant apparaît sur de nombreuses communications dans sa région et semble très impliqué dans l’entrepreneuriat. Bref, une petite entreprise bien sympathique même si son site internet reste discret sur tous ces aspects, là où d’autres déballent leur histoire et en font des arguments marketing. Tout à leur honneur.

En résumé, contente de cette première expérience avec ce tout premier test d’un produit en partenariat avec une marque. Je précise quand même que l’article n’a pas été censuré ni même modifié même s’il a été soumis à relecture. D’ailleurs, c’est de cette manière que j’ai pu avoir des précisions sur les points marqués d’une étoile (***). Au départ, n’étant pas très à l’aise, j’étais prête à renvoyer le produit s’il ne me plaisait pas, histoire de ne pas me sentir obligée de parler d’un truc atroce. Ouf. En tout cas je n’ai pas l’intention de le rendre hé hé. D’ailleurs j’ai du mal à le conserver puisque j’ai un ami qui a déjà voulu me l’embarquer mon Diffuseur Ventilia… Mmmmmhhh va falloir que je le garde à l’oeil parce qu’il passe facile dans un sac à dos… font pas des cadenas chez cette marque ?

Si vous avez déjà testé ce diffuseur, n’hésitez pas à partager votre avis! Et si vous avez des questions, je peux essayer d’y répondre!


    7 replies to "Test du diffuseur Ventilia : avis et test (marque Aroflora)"

    • Julie

      Bonjour Cécile, je viens de découvrir ton blog et c’est très enthousiasmant. Je suis pour ma part une auto-didacte des huiles essentielles depuis environ 3 ans, et j’avoue que je galère un peu et je fais plein de bêtises. Donc merci à toi et ton blog d’exister ! Je commente cet article car j’ai moi-même un diffuseur par ventilation acheté il y a 2 ans à Nature et Découvertes. Il était cheap mais j’en suis plutôt contente, et surtout je suis surprise que tu dises que la ventilation ne permet pas une diffusion thérapeutique des HE, car j’ai vraiment l’impression que celui que j’ai permet cela ! C’est peut-être l’effet placebo tu vas me dire…. ou pas car j’ai vraiment constaté des effets lors de diffusions de mélanges d’HE contre l’insomnie par exemple (même un peu trop d’ailleurs car je me suis endormie avant de l’éteindre et ça m’a fait avoir un sommeil très bizarre, agité et tout, comme si j’avais pris une surdose d’HE !). Bref, voilà qu’en pensez-tu ?

      • Cécile MAHE

        Bonjour Julie,

        Merci pour ton retour enthousiaste
        Pour ce qui est de la diffusion par ventilation, elle équivaut à une olfaction, ou encore déposer une goutte d’He sur une poterie sur son bureau. Les sensations sont un peu équivalentes. La diffusion par nébulisation, quand on la découvre, difficile de faire marche arrière, c’est très puissant car les HE sont en quelque sorte remises dans leur état d’origine, sous forme de composés volatils, comme dans l’alambic avant d’être recondensée en HE. Je ne peux que te suggérer de faire le test si tu en as l’occasion 😉

    • TAUDIERE

      Bonjour,

      Je commence à m’intéresser aux huiles essentielles en glanant des informations à droite et à gauche, c’est d’ailleurs comme ça que je suis tombée sur votre site que je suis maintenant.
      Je suis également à la recherche de diffuseur “idéal” parmi toutes les références et les prix…..avant de me lancer dans un achat et ce n’est pas simple.
      J’ai participé à une conférence sur les HE et la personne m’a conseillée ce diffuseur pour les diffusions pour les enfants. Il ne sature pas l’air, il est plutôt simple d’utilisation. Par contre elle préconise le diffuseur par nébulisation pour assainir une pièce.

      J’attends donc avec impatience le retour de vos tests sur ce produit ou d’autres d’ailleurs.

      Merci pour votre site.

      Cordialement.

      • Cécile MAHE

        Bonjour, j’ai fait plusieurs tests, mais c’est vrai que le ventilia est top pour diffuser dans une chambre (c’est comme ça que je l’utilise le soir, c’est comme poser deux ou trois gouttes à côté de sa tête de lit). Ca évite d’avoir à trop se soucier d’aérer CHEZ L ADULTE. Pour les enfants, il faut faire plus attention (leur âge?), et tt dépend de l’usage. Si c’est pour assainir la pièce un nébuliseur suivi d’une bonne aération est bien plus adaptée. S’il s’agit d’aider à dormir, il vaut mieux diffuser dans la pièce commune avant d’aller se coucher dans une chambre qui n’a pas été saturée des molécules aromatiques. Bonnes recherches!

    • Test du diffuseur Ventilia – Pourquoi?

      […] » nouvelle originale […]

    • Remy

      Bonjour et merci pour cette info .
      Une petite question…dans le sens que les HÉ son corrosive le faite que la cellulose dont on imprégné d’HE est au contacte du plastique,j’ai bien peur que celle ci le détruise ..
      Belle journée

      • Cécile MAHE

        Bonjour Rémy, le disque n’est pas en contact avec le plastique, en fait, pas au centre où on verse l’HE, donc de ce côté, c’est ok. Par contre, il est vrai qu’à la longue, les disques de cellulose s’usent et sont à remplacer. Tous les 3 à 6 mois d’après Aroflora que j’ai interrogé à ce sujet. A bientôt!

Leave a Reply

Your email address will not be published.