Ah le Romarin ! J’en ai déjà parlé dans l’article sur le Romarin à chémotype verbénone. Mais nous voici parti dans une nouvelle aventure avec le Romarin à camphre (Rosmarinus officinalis camphoriferum) qui pousse dans le Midi de la France. On la reconnaît aisément à son odeur trahissant la forte présence du camphre, salutaire pour les muscles endoloris, mais à manier avec précaution. C’est une des rares huiles essentielles avec le lavandin et la lavande aspic qui en contient suffisamment pour nous permettre de réaliser-encore- le baume du tigre si connu mais à la composition plutôt chimique pour un produit qui se veut naturel. Certes, on peut en trouver dans le camphrier du Japon, l’huile essentielle distillée à partir du bois en contient des quantités astronomiques, mais il n’est pas évident de trouver cette HE en qualité acceptable. Le Romarin, par contre….

Ah le Romarin et sa réputation… au Moyen Age, il était utilisé lors de séances d’exorcisme et on croyait que la fumée qu’il dégageait chassait les démons. Aujourd’hui il chasse les démons de la douleur, ce qui est déjà pas si mal ! Son nom vient de ros, la rosée et marinus, marine en latin : la rose marine !

Mais revenons de plus près à cette composition chimique qui devrait nous obséder lorsqu’il est question de Romarin. Combien de fois ai-je lu des lecteurs déboussolés sentant l’odeur de l’eucalyptole dans leur romarin à camphre… c’est à dire qu’il faut être vigilant ! Mais il faut aussi voir que la composition du Romarin à camphre est riche et variée.

Composition de l’huile essentielle Romarin à camphre

  • Monoterpènes (40%) : alpha-pinène, camphène, myrcène, paracymène
  • Oxydes : 1,8-cinéole (30%)
  • Cétones : bornéone (= camphre) 30%
  • Monoterpénols (5%) : bornéol, alpha-terpinéol, linalol
  • Sesquiterpènes (4%) : beta-caryophyllène, alpha-humulène
  • Esters (2%) : acétate de bornyle

Dangers et contre-indications de l’huile essentielle de Romarin chémotype camphre

Clairement, cette huile essentielle est l’une des plus concentrées en cétones neurotoxiques que je connaisse. A côté, la verbénone est une cétone sympa, le camphre, lui est clairement très agressif. C’est peut-être pour ça qu’il est devenu si difficile de se procurer du camphre naturel. Bref, c’est une huile essentielle interdite chez les bébés et les enfants avant 30 mois. Même en-dessous 6 ans, je serai très réticente à l’utiliser. De toute façon, c’est une huile essentielle très associée aux maux de la vieillesse, aux douleurs.

L’huile essentielle de Romarin à camphre est interdite aux femmes enceintes et allaitantes, sans aucune exception.

Déconseillée par voie orale, elle est hypertensive à dose moyenne. En cas d’hypertension, il faut l’utiliser prudemment.

L’huile essentielle Romarin à camphre est un équilibrant hormonal que Danièle Festy déconseille formellement en cas de cancer hormonal (sein, utérus…). Cependant, à l’inverse, Franchomme n’émet pas cette réserve et considère que c’est une action non hormonale pour les propriétés emménagogues.

Propriétés de l’huile essentielle de Romarin camphré

Il doit bien tout de même y avoir quelque intérêt à cette huile essentielle, non ! Eh bien oui, très clairement, si le camphre limite son usage, c’est aussi lui qui lui confère ses propriétés exceptionnelles. Et il est bien plus multi-usage que l’on pourrait le croire. Le Camphre lui confère des propriétés décontracturantes (action neuromusculaire) exceptionnelles à dose élevée, tandis qu’à faible dose, l’action relaxante laisse la place à une action cardiotonique (merci la loi d’inversion des cétones!). Elle est antalgique (présence de paracymène!), anti-inflammatoire. C’est une lipolytique (les graisses) grâce aux cétones. Mais c’est également une huile essentielle qui profite de la présence de 1,8 cinéole et est donc anti-catarrhale et expectorante. On lui confère aussi des propriétés cholérétique et cholagogue (action sur le foie), même s’il est moins spécialisé que le Romarin à verbénone. C’est un décongestionnant veineux (sesquiterpènes) et il est également emménagogue !

energie-romarin-aroma

Oui, avec un romarin à camphre dans votre trousse de voyage, il y a fort à parier que vous soyez parés pour toutes les éventualités ! Sauf les infections, car c’est plutôt une mauvaise anti-infectieuse. On ne peut pas être au top dans tous les domaines !

Voies d’administration et utilisation du Romarin à camphre

Voie atmosphérique

La diffusion n’est pas a priori la voie la plus appropriée avec toutes ces cétones. Ceci dit, la plupart des auteurs considèrent cette voie tout à fait acceptable. Elle renforce la mémoire et la concentration, lutte contre la fatigue intellectuelle. En cas d’hypotension, on peut profiter par olfaction de son effet tonique également.

Mon conseil serait de la diffuser en mélange avec d’autres huiles essentielles ou de pratiquer l’olfaction.

Voie orale

Non, à éviter. Avec tout ce camphre, elle ne s’y prête pas du tout. J’ai eu, une fois une expérience en avalant une huile essentielle avec du camphre. Je vous jure que je ne suis pas prête de recommencer ça, j’ai cru mourir !

Voie cutanée

Le top ! De toute façon, sa première indication est sur les douleurs, alors il faut tout de suite penser à une bonne huile de massage !

he-rosmarinus-officinalis

Torticolis, rhumatismes, arthrose, crampes musculaires, goutte (urolytique), courbatures, contractures, lumbago, tennis-elbow, tendinite, fibromyalgie et même les douleurs des règles.

D’ailleurs, étant emménagogue en plus, elle est utile pour les retards, les absences, les avances, les insuffisances… (aménorrhée, dysménorrhée) de règles, sans toutefois agir par la voie hormonale.

Au niveau digestif, c’est une huile essentielle intéressante pour son action sur le foie et la vésicule biliaire (augmente la production de bile) : elle aide à détoxiquer et est intéressante sur les digestions lentes. Elle fait baisser le cholestérol (L. Bosson). En cas de cirrhose, elle active les fonctions de la vésicule biliaire et du foie. Intéressante en cas de cirrhose, d’hépatite.

On va également pouvoir l’utiliser pour ses propriétés anticatarrhales en cas de sinusite, de bronchite.

Elle est utile en cas d’hypertension, d’hypotension, de faiblesse circulatoire, de varices. Décongestionnant veineux et lipolytique elle est utilisée contre la cellulite.

huile-essentielle-romarin-camphre

Ce n’est pas une huile essentielle de la cosmétique, elle ne s’utilise jamais sur du long terme. Concernant la peau, elle entre dans les synergies contre le psoriasis, chéloïde, durillon.

Enfin, c’est bien connu, les mites détestent le camphre ! C’est pour ça que les répulsifs en contiennent, du synthétique. On peut bien évidemment exploiter le Romarin dans les armoires !

Aromathérapie énergétique de l’huile essentielle de Romarin à camphre

L’huile essentielle de Romarin à camphre est associé au chakra du 3ème œil. Elle transmet clarté et confiance.

ficheHE59-romarincamphre

Recherches utilisées pour trouver cet article:borneone, huile essentiel de camphre, composition de lhuile essentielle de romarin en cosmtologie, he de romarin a camphre, he romarin a camphre, https://plante-essentielle com/huile-essentielle-romarin-a-camphre-la-tonique-du-midi/, HUILE ESSENTIELLE DE ROMRIN A CAMPHRE, romarin à camphre, romarin enmenagogue

    3 replies to "Huile essentielle Romarin à camphre : la tonique du midi"

    • monnard jean-louis

      bonjour pouvait vous me renvoié les fiches de 53 a 59
      svpl merci d’avance

      le 04/07/2017
      monnard jean-louis

      • Cécile MAHE

        Bonjour Jean-Louis, toutes les fiches sont disponibles sur le blog en utilisant la fonction recherche e haut à droite 😉 Rendez-vous compte si chacun des 10 000 lecteurs du blog me demandait la même chose: mission impossible!!!

    • Nouzha

      Salutma belle cecile .je te remercie de ton article avec plein d’information .je te remercie de ton effort . Nezha naturopathe du maroc .

Leave a Reply

Your email address will not be published.