Un petit point sur l’avancée de la préparation du défi s’impose: où en suis-je, où vais-je? dans quelle étagère les huiles essentielles? Bref entre coup de gueule, coup de coeur et états d’âmes, j’ai tout de même réussi à recenser une trentaine de petits producteurs/ distillateurs. Chemin faisant, je me suis aussi rendue compte qu’il y avait des spécialités régionales, des traditions de culture et de cueillette de telle ou telle plante. C’est tout simplement passionnant! Et du coup j’ai bien envie de prendre aussi ça en compte dans le choix de mes huiles essentielles.

Un point sur la filière: petits producteurs, cultivateurs, cueilleurs, distillateurs

Parfois c’est une seule et même personne qui fait tout. Parfois, des coopératives se montent à une étape ou à une autre. Parfois les récoltes sont confiées à un artisan distillateur sur place qui revend sous sa marque, parfois ce sont des grands labos qui font venir de toute la France et du monde entier la matière première à distiller et d’autres fois, ce n’est que de l’embouteillage: l’entreprise met en flacon et colle les étiquettes sur l’huile essentielle importée en gros qui a été distillée dans son pays d’origine.
J’avais limité mon défi à l’utilisation d’huiles essentielles produites et distillées à la ferme. C’était l’idée. Mais j’avoue que des artisans distillateurs, qui travaillent avec les producteurs et cueilleurs de plantes aromatiques et médicinales de leur région m’ont séduit par leur démarche éthique.

Coup de coeur de la semaine: mention Origine de l’huile essentielle

Petit coup de cœur de la semaine: Cherchebrot, sur le site duquel j’ai trouvé, dans la rubrique “provenance” du Laurier noble sur laquelle j’ai cliqué suspicieusement, la mention suivante “je vais les cueillir moi-même dans le Gard”, qui sonne presque un brin naïf après ce que j’ai pu lire la semaine dernière sur les sites de Aroma-zone et de Phytosun pour ne pas les citer. Voilà du vrai, du naturel, de la transparence! De plus, sur le site, les huiles essentielles locales sont bien différenciées des autres qui ne sont pas distillées sur place. C’est clair, net, précis.

De la précision sur l'origine de la plante distillée, enfin!
De la précision sur l’origine de la plante distillée, enfin!

C’est la raison pour laquelle je vais sans doute aussi intégrer des artisans distillateurs ou des coopératives à taille humaine dans le test. Même si pour l’instant, ma recherche s’est limitée aux petites productions.

Un annuaire des petits producteurs d’huiles essentielles en cours de construction

D’ailleurs voici le lien vers la page où je partage avec vous mes petites trouvailles, annuaire des petits producteurs d’huiles essentielles, encore modeste et en cours de construction, mais qui j’espère va s’étoffer au fur et à mesure de ma progression et de vos généreux apports (proposez des noms en commentaires!!!).
Mais comment ai-je fait pour les trouver? J’ai demandé, demandé et encore demandé. Comme vous pouvez-le voir sur le dernier article, des collègues blogueuses ont contribué et puis aussi sur les forums facebook spécialisés aromathérapie/ huiles essentielles/ naturopathie, j’ai pu glaner quelques contacts. Mais surtout, tout simplement, en cherchant sur google avec une requête très simple: “huile essentielle + votre département” Souvent vous aller tomber sur des annuaires bio locaux. Par exemple, j’ai trouvé de l’info sur Bio Pays de la Loire.
Il y a aussi les sites de l’interprofession comme SICARAPPAM en Auvergne ou encore bien sûr au niveau national le Syndicat des simples, même s’il est loin de tous les regrouper.
Et puis, il y a les boutiques comme Simplespluriel ou La Cabane aux arômes qui en regroupent certains.
Enfin, j’ai lancé auprès de toutes les personnes que je connais, une petite pêche aux infos. J’ai de la chance d’avoir de la famille et des amis très coopératifs. Je devrais avoir des nouvelles de l’Australie, du Québec, de la Polynésie dans quelques semaines. En France métropolitaine, je devrais avoir de l’info en provenance d’Aveyron, de Marseille et de Lille.

Sinon, j’ai pris contact avec des offices de tourisme lorsque la région est associée à une plante et… certains m’ont répondu et donné quelques contacts, donc à suivre…

 

N’oubliez pas de vous inscrire pour ne pas manquer le lancement du défi!

Photo de couverture (c) Klaiority


    7 replies to "Huiles essentielles: la recherche de petits producteurs commence à porter ses fruits!"

    • Christelle

      Bonjour Cécile, merci pour votre travail.
      Je souhaite vous faire connaître ce petit producteur qui se trouve pas loin de chez moi (les Vosges), dont voici l’adresse: https://gaec-fermedubienetre.fr/.
      Bonne continuation.
      Christelle

    • toutnet

      bonjour, j’achète régulièrement des huiles chez Aroma-zone. et je dois avouer qu’en lisant plus haut “…la mention suivante « je vais les cueillir moi-même dans le Gard », qui sonne presque un brin naïf après ce que j’ai pu lire la semaine dernière sur les sites de Aroma-zone et de Phytosun…” cela m’inquiète. Qu’aviez vous lu exactement ?

      • Cécile MAHE

        Bonjour toutnet, il n’est pas rare de voir sur les sites des laboratoires les mentions du type “Chine ou Canada” ou encore “Europe ou Amérique”, ce qui vous en conviendrez est très très vague en terme de provenance géographique, surtout quand on s’intéresse au chémotype des he et le lien que la composition a avec un terroir donné. Voilà, c’est tout, rien de plus inquiétant que ça. Les huiles des laboratoires subissent des analyses et contrôles. C’est simplement que je préfère acheter en direct des petits producteurs. J’y retrouve, à mon goût une meilleure qualité et le plaisir de savoir où la plante a poussé, etc

    • Fillatre

      Bonjour je possède une grande quantité de huile pure et bio de lavande.Je cherche acquéreur ou embouteillage.
      Je me tiens à votre disposition pour tous autres renseignements.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Fillatre, d’où proviennent ces quantités pharaoniques d’huile essentielles…. Vous vous trouvez sur un article du blog dédié aux petits producteurs: en êtes-vous un? Une huile pure et bio ne garantit pas la qualité de l’huile essentielle!

    • Pescalune

      Quel boulot !!! Bravo !
      Ça me rappelle mes recherches quand j’ai commencé … pas évident de trier 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published.