J’ai testé: 5 utilisations de l’huile essentielle de rose (Rosa damascena)

Je ne vous promet pas de tester chaque huile essentielle d’autant de manière différentes. L’idée de départ, c’est bien un test par huile, mais la rose m’a inspirée, que voulez-vous.  Pour ma défense, elle en a inspiré de bien plus grands…

« Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée,
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil. »
Pierre de Ronsard

(ça vous rappelle pas l’école, l’estrade, et les pertes de mémoire à vous aussi ce poème?)

En parlant de teint, commençons par voir si l’huile essentielle de rose est à la hauteur de sa réputation.

Cet article est écrit dans le cadre du #defi50 Tester 50 huiles essentielles en 50 semaines. Pour accéder aux deux autres articles, cliquez ici: L’huile essentielle de rose (Rosa damascena) Pour en savoir plus sur mon défi: Le #defi50 pour sensibiliser au bon usage des huiles essentielles Faites le connaître!

L’huile essentielle de rose contre les rides (effets physiques en application cutanée)

J’avais sorti toute ma panoplie du petit chimiste, ou plutôt de la parfaite tambouilleuse. Le bain marie était prêt, la cire d’abeille sortie, j’avais préparé et calculé mes dosages… il faisait 35°C dans mon minuscule appartement, et je suais à grosse goutte avant même de me mettre à découper la cire d’abeille… quand, le couteau à la main, j’ai réalisé que ce n’était pas la meilleure solution. Comment savoir si l’huile essentielle de rose est efficace contre les rides, si je l’inclue dans une crème hydratante, qui en elle-même va avoir une action « repulpante ». En effet, comme je ne met rien sur ma peau en temps normal (bouh c’est pas bien), excepté un pschitt d’eau florale chaque matin, je risquais de fausser l’expérience.

J’ai donc tout simplement mis au creux de ma main, chaque matin, 5 gouttes d’huile végétale d’amande douce et 1 goutte d’huile essentielle de rose (en plus cette solution est bien plus économique pour mon pauvre flacon d’huile essentielle dont je vois le niveau diminuer à vue d’œil). J’estime la dilution à 20% voir un peu plus dans la mesure où mon compte-goutte pour l’huile végétale me donne des gouttes plus petites que mon flacon de rose, qui lui n’a pas de compte goutte du tout (oui, un matin, ça a tourné au drame, que voulez-vous quand on est pas tout à fait réveillée, on fait des bêtises).

J’ai donc appliqué chaque matin- je vous expliquerai pourquoi je n’ai pas fait ça matin ET soir juste après- en insistant bien sur le front, seul endroit où je suis marquée, et j’ai utilisé ce qui me restait pour le reste du visage, et le haut des épaules où- vous saurez vraiment tout sur moi!!!- je me suis chopé de l’acné depuis quelques mois suite à un gros choc émotionnel.

Bilan après une semaine d’application de l’huile essentielle de rose :

  • Rides du front : que dalle, nada, niet, rien à déclarer. Franchement, vu tout ce qui se dit sur la toile, je m’attendais à un résultat spectaculaire. J’avoue que de ce côté là, franchement, je ne pourrais que vous déconseiller de placer votre argent dans une minuscule bouteille d’huile essentielle de rose hors de prix pour cet usage. Voilà, preuve à l’appui, photo avant-après, je vous laisse juger des progrès :

huile-essentielle-rose-ride-test

  • Acné : là par contre, j’ai été assez surprise de voir des résultats prometteurs, alors que j’utilisais sans conviction ce qui me restait dans les mains. J’ai vraiment l’impression qu’en un laps de temps assez court, ça a diminué les « éclosions » de nouveaux boutons et ça a « séché » ceux que j’avais. Je ne vais pas poursuivre l’expérience, car je suis persuadée que mon petit soucis d’acné est passager, mais j’ai vraiment l’impression qu’il y a du potentiel de ce côté-là.

L’huile essentielle de rose m’a empêché de dormir : effet sur le psychique de l’application cutanée (sur la peau)

Le dimanche soir, début de mon test, j’ai appliqué donc sur le visage comme mentionné ci-dessus, juste avant d’aller me coucher. Et là, quelle bêtise j’avais pas fait ! Impossible de fermer l’œil. Mais de toute la nuit !!! Alors c’est vrai, j’ai des soucis de sommeil récurrent, donc je n’ai pas voulu l’accuser.

J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai retenté l’expérience en appliquant cette fois une goutte d’huile essentielle de rose pure au niveau du chakra du cœur, au milieu, au niveau de la poitrine (l’huile essentielle de rose fait partie de ces quelques huiles essentielles que l’on peut appliquer pure, du moment que ça reste ponctuel comme usage). Et vlan, rebelote, impossible de fermer l’œil. L’effet ? En fait, c’est assez déroutant car elle procure un sentiment de détente, de bien-être, donc on se dit chouette, on est dans de bonnes dispositions pour une bonne nuit de sommeil. Sauf que non, ça ne se passe pas comme ça… il y a une déferlante d’énergie: on pourrait attaquer une deuxième journée!

amande-douce-rose

Donc, même si je n’ai pas testé cet aspect, je confirme : elle a toutes les chances d’être un excellent aphrodisiaque. La caractéristique d’un bon aphrodisiaque naturel étant de détendre, d’être « antistress », de relâcher les tensions, mais sans ramollir, ça va de soit. A la fois stimulante et relaxante, l’huile essentielle de rose rentre donc totalement dans cette catégorie. L’utilisation ? En massage, diluée dans un peu d’huile végétale. Pas besoin de masser une grande surface comme vous pouvez le voir. Par contre l’olfaction ne m’a pas du tout procuré le même effet: pas de soucis de sommeil avec cette voie là.

Olfaction de l’huile essentielle de rose : effet sur le psychique

L’olfaction seule est un pur bonheur. Je ne peux pas réellement expliquer les effets, c’est totalement du domaine « impalpable » du ressenti. Je ne peux que vous inciter à en faire l’expérience par vous même. Sentir l’odeur de la rose tous les jours, la « sniffer » sur mes épaules de temps en temps dans la journée a été un vrai bonheur cette semaine. Comment dire ? C’est une présence réconfortante, bienveillante.

Par contre, l’olfaction au flacon m’a réservé quelques surprises. Je ne suis pas habituée à ce type d’utilisation. J’ai donc expérimenté la méthode que m’a donnée Gilles Gras pour l’huile essentielle d’Oliban sur Books of Dante : on inspire l’odeur au flacon. On bloque puis on expire longuement, plusieurs fois. J’ai fait ça plusieurs fois dans la semaine, quand j’y pensais, en me disant « tiens il faut que je le fasse pour le blog ». A certains moments, j’avais envie d’y rester plus longuement. A d’autres, j’ai trouvé que mon huile n’avait plus d’odeur, n’était pas aussi agréable. C’est assez déroutant. J’imagine que ça doit être lié à des dispositions d’esprit ?

L’huile essentielle par voie orale ?

Oui je l’ai fait ! Et je peux vous dire que ça ne m’enchantait pas, j’ai attendu ce samedi pour me décider. J’ai horreur du lassi à la rose qu’on sert dans les restos indiens. Je n’aime pas le goût. Pis c’est bizarre de vouloir manger une rose, non ? Alors, vous ne pourrez pas dire que je ne me plie pas en quatre pour vérifier toutes les propriétés qui sont énoncées ici et là…

miel-huile-essentielle-rose

Donc j’en ai pris une goutte dans une cuillerée de miel d’Oku, le délicieux miel blanc qui n’est produit qu’au Cameroun, dans une petite région. Le mélange est divin, je dois dire. Un vrai bonbon. Par contre au niveau des effets, je ne vois pas ce que ça apporte en plus par rapport à une application cutanée. Pour moi, ses vertus antistress sont bien plus évidentes en application sur la peau que de cette manière, que je trouve très intrusive, et nettement plus risquée : impact sur le système digestif ? Sur les muqueuses de la bouche ?

En plus, j’ai eu l’impression qu’elle me faisait accélérer le cœur, gorge nouée, c’était assez désagréable comme expérience. Pas convaincue des bienfaits de cette voie pour la rose.

Bilan de cette semaine #defi50 sur la rose ?

Impact psychique fort. Voie royale : application cutanée.

Vous avez aimé ce premier défi? Partagez cet article!

Recherches utilisées pour trouver cet article:huile essentielle de rose, huile essentielle rose de damas, huile essentielle rose de damas avis, huile de rose, huile de rose visage, huile essentielle de rose de damas, huile essentielle bois de rose visage, huile essentielle rose, huile essentielle rose de damas bio, he rose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bonjour
    Si le flacon translucide est celui que contient l’HE de rose , que je vois sur l’une des photos que vous avez poster , je doute que vous ayez toutes les propriétés de votre HE de rose, car je pense que vous devez savoir qu’une HE se garde dans un flacon teinte et a l’abris de la lumière sans quoi , il ne vous reste plus que l’odeur et adieux les bienfaits et les propriétés qu’elle contient , cela expliquerais la déception du résultat pour vos rides
    bonne soirée
    un passionnée aromathérapie

    • Bonjour France, c’est bien elle et je sais comment on conserve une huile essentielle 😉 Rassurez-vous, elle a toujours son odeur délicieuse et a conservé toutes ses propriétés. Je n’ai simplement pas persévéré assez longtemps pour observer des résultats comme l’a ajouté Séverine. Ce flacon acheté en Inde restera tel quel car il s’agit d’un souvenir précieux. J’assume qu’il soit transparent et est de ce fait conservé dans une petite boîte en bois, dans un tiroir, bon pas fermé à clé mais ça pourrait :-p A bientôt

  2. Ca me surprend ce que vous écrivez à propos de l’huile de rose mais… je l’ai acheté chez Aromazone, ils sont assez professionnels et là-bas, il n’y a pas d’huile essentielle de rose !!! Il y a une huile végétale (qui sent un peu l’huile de poisson, eh oui ) et l’absolue de rose, c’est un extrait des pétales mais une absolue n’est pas une huile essentielle ! Elle est très chère, sent un peu une rose fanée mais agréable, j’ai rajouté qq gouttes à mon huile végétale de prune et ça sent super bon. C’est plus un parfum (absolue) qui fait se sentir bien qu’une huile essentielle.

    • Bonjour Maga, celle que j’ai est bien une huile essentielle de rose, obtenue par distillation à la vapeur d’eau des fleurs… Effectivement, elle ne “joue pas dans la même cour” qu’une huile végétale ou même une absolue dont le procédé d’extraction permet un meilleur rendement, mais certes pas une qualité équivalente! Pour ma part, je pense qu’il ne faut pas confondre professionnalisme, savoir-faire et marge nette 😉 Ce que vous avez est un parfum. Une huile essentielle de rose a un coût plus élevé (eh oui, encore plus!) mais peut être utilisée en aromathérapie pour ses vertus tant sur le plan physique que psychique. Ce n’est pas le même produit du tout.

  3. Ping : Dosage des huiles essentielles par voie cutanée

  4. oui comme toi la rose m’a déçue, au point de ne pas la racheter en huile essentielle. la seule huile que j’ai utilisé sans la racheter je pense. question rides… on a beaucoup mieux ailleurs. merci de ta franchise sur tes essais.

    • Merci pour ton retour… l’as-tu testée sur une plus longue durée que moi pour les rides? Séverine évoque 21 jours pour voir des résultats… Oui, je dis ce que je pense, sachant, que c’est mon expérience perso, ça ne remet pas en cause la qualité des huiles essentielles, ni leur utilité, simplement, je crois que déjà, il ne faut pas penser qu’elles peuvent résoudre tous les problèmes et ensuite, il faut bien voir que selon les personnes, le résultat peut être différent, en tout cas j’en suis persuadée. C’est pour ça qu’à terme ce serait chouette que tous ceux qui ont testé laissent un commentaire pour partager!

  5. Merci pour ce premier test ! C’est très intéressant.
    Je pense que c’est normal que tu n’ai pas eu de résultats au niveau des rides, il faut un cycle de 21 jours pour voir les premiers effets.
    Etonnant l’effet sur le sommeil, je pensais plutôt que cela faciliterais le sommeil mais c’est bon à savoir !
    Je ne suis pas une grande fan des l’huile essentielle de rose et je n’en utilises que très rarement, principalement pour son parfum.
    Merci de ce partage.

    • Merci pour ce retour… mais pourquoi 21 jours??? Du coup tu me mets le doute… je vais peut-être continuer, même si je ne l’ai pas appliquée ce matin. Tu en as vu les effets? Une semaine me semblait déjà beaucoup vu que honnêtement, mes “rides” sont peu marquées.
      Etre fan ou ne pas être fan…j’ai vraiment le sentiment que cette huile essentielle a quelque chose de très particulier. Je n’arrive pas à l’exprimer dans l’article, mais autant j’ai beaucoup aimé sa présence cette semaine, autant, je me sens libérée d’un grand poids de passer à une autre huile essentielle. Elle me fait un peu peur quelque part. En tout cas, ca m’a orienté vers un champs de l’aromathérapie que je ne connaissais pas: l’aromathérapie énergétique.