Est venu le temps de choisir les premières huiles essentielles pour mon défi. Mais lesquelles et comment ? Au hasard ? En fonction de mes problèmes de santé/ beauté/ envie culinaire ? Les plus gentilles/ sans risques ? Les nominées sont…

J’ai finalement choisi de débuter par les huiles essentielles qui selon moi devraient figurer en premier dans une trousse d’aromathérapie familiale, devraient faire l’objet du tout premier achat pour les débutants en aromathérapie. Donc à la fois des huiles essentielles non toxiques, sans trop de risque à utiliser, qui conviennent à toute la famille et polyvalentes. Euh… ok ça n’existe pas, mais je vais faire de mon mieux. L’idée m’a été donnée suite à un excellent article sur le blog Potions et Chaudrons. J’aurai bien attendu la suite, qui promettait justement de dévoiler une sélection de ce type, mais comme je dois avancer sur la préparation de mon défi, tant pis, je me lance. Mais je guette avec impatience leur article pour comparer.

Alors, comment j’opère ma sélection ? Tout simplement, en regardant ce que j’ai (ou plutôt que j’avais avant de déménager) dans ma trousse à moi. En m’appuyant sur le cours que j’ai suivi grâce à l’association Cap Santé. En consultant les meilleures ventes affichées par les grandes marques, et les palmarès des 5 ou 10 huiles essentielles indispensables publiés par l’express styles, Aromazone, TopSanté et Féminibio. En potassant mes bouquins aussi. Voyons voir…

lavandeLa lavande : première huile essentielle nominée

L’huile essentielle de lavande est celle qui apparaît en tête des ventes et c’est la première

huile essentielle recherchée sur google. Elle est la seule huile essentielle (ou presque) que l’on peut appliquer à même la peau et sans risque, du moins sur une période de temps limitée. Elle est même indiquée chez les enfants (lavandula angustifolia, pas toutes les lavandes) ! Elle est polyvalente, car elle peut agir sur le stress, les troubles du sommeil, c’est un excellent produit pour soigner les piqûres d’insectes et on peut également l’utiliser pour soigner les contusions. D’ailleurs, pour la petite histoire, c’est en se brûlant lors de la manipulation de produits chimiques que René Gattefosse, en plongeant sa main dans de l’huile essentielle de lavande découvrit en guérissant très rapidement, sans infection ni cicatrice, les propriétés de cette huile essentielle. Pour ce qui est de choisir entre Lavandula angustifolia (que j’aime beaucoup) et Lavandula officinalis mon choix n’est pas encore arrêté.

citron2ème huile essentielle nominée : un agrume

Mais lequel allez-vous me dire ? Il y en a où ce sont les feuilles qui sont distillées. D’autres le zeste… Comment s’y retrouver ? Et en plus avec l’effet photosensibilisant bien connu des agrumes, est-ce vraiment un bon choix ? Les agrumes reviennent dans tous les classements, mais ce ne sont jamais les mêmes. Sont mises en avant leurs qualités anti-stress en diffusion atmosphérique et leur utilité pour la conservation des cosmétiques « home-made »
J’ai un penchant pour le Petit-grain bigarade (citrus aurantium, feuilles) que j’avais choisi à l’époque pour rejoindre ma trousse car il n’est pas photosensibilisant, mais je ne suis pas forcément une grande fan de son odeur, et il semble que Citrus limonum a beaucoup plus de propriétés, notamment en tant qu’antiseptique, pour entrer dans la cuisine ou même pour être utilisé dans les produits ménagers. Bref, mon cœur balance.

3ème huile essentielle nominée : Tea tree (Melaleuca alternifolia)

Un anti-viral, dans une trousse de secours, ça semble être un minimum. En plus, Tea Tree (Melaleuca) est plus douce que Ravintsara.

mint-793078_6404ème huile essentielle nominée : Menthe poivrée

Très agressive, j’ai beaucoup hésité. A proscrire chez les enfants, donc c’est une bien curieuse idée de la mettre dans une trousse familiale. Pourtant, sa polyvalence m’a convaincue. Huile essentielle de la digestion par excellence, la sensation de froid qu’elle procure peut être utilisé par voie cutanée, exceptionnellement, et très très diluée. Ce sera l’occasion de creuser un peu plus son mode d’utilisation. J’avoue que c’est une huile qui me fait un peu peur, et que je n’ai encore jamais testé.

eucalyptus5ème huile essentielle nominée : Eucalyptus radiata

Typiquement, l’huile essentielle de l’hiver, des débuts de rhume et des nez bouchés. En tout cas, c’est comme ça que je vois cette huile essentielle d’Eucalyptus, qui va représenter dans cette trousse de secours l’huile essentielle anti-infectieuse. Contrairement au Tea tree qui lutte plutôt contre les virus, celle-ci s’attaque aux bactéries. J’avoue que sans mes recherches, elle n’aurait pas forcément été mon premier choix, car je suis une inconditionnelle de la sarriette dans cette catégorie-là. Mais le défi est l’occasion de sortir un peu de mes petites habitudes et l’Eucalyptus radiata a le mérite de pouvoir être utilisé sur les enfants (attention, radiata, pas citriodora ou globulus), ce qui n’est généralement pas le cas des huiles essentielles anti-bactériennes distillées à partir des herbes de Provence (Thym, Sarriette).

Je vais donc trouver un petit producteur pour chacune d’elle, en espérant commencer mon défi au plus tard le premier septembre ! Pour la menthe, la lavande et les agrumes, comme on en trouve en France, ça devrait être jouable. Par contre pour l’Eucalyptus et le Tea-tree, il va falloir aller un peu plus loin…

Vous avez un avis sur les huiles essentielles qui devraient figurer dans la trousse de premier secours? Partagez-le dans les commentaires, ça m’aidera beaucoup!

Recherches utilisées pour trouver cet article:huiles essentielles indispensables, les 5 huiles essentielles indispensables, les huiles essentielles indispensables, CECILE JERMANN PEROUHUILES ESSENTIELLES, les huiles essentielles indispensables pour la cosmétique, liste des huiles essentielles à avoir dans sa pharmacie

    151 replies to "Le choix des 50 huiles essentielles : les 5 indispensables de la trousse d’aromathérapie familiale"

    • leclerc alain

      bonjour j ai des demengeaisons anal q uelle huille pouraut me soulager

      • Cécile MAHE

        Bonjour, il faut voir un médecin afin d’identifier la cause, selon ce ne sera pas la même HE: hémorroïdes? mycose? autres?

    • wyss

      Bonjour
      merci pour ces approches très intéressantes et motivantes sur l’emploi des huiles essentielles
      Voici mon top 5 du moment
      – lavande vraie
      – tea tree
      – gaultherie
      – eucalyptus radiata
      – ravintsara
      et j’ajouterai une huile essentielle efficace l’hiver le thym tujanol
      Au plaisir de vous lire
      Gérard

      • Cécile MAHE

        Bonjour Gérard, top l’ajout du thym à thujanol, c’est effectivement un excellent atout pour l’hiver!

    • Roussel

      Bonjour Cécile,
      J’ai découvert votre site au hasard d’une recherche sur les fonctions d’HE, puis j’ai parcouru par curiosité, et la cohérences de vos écrits m’a convaincu pour m’abonner à votre site, puis j’ai téléchargé vos 6 fiches sur les risques des HE.
      Je suis un adepte des HE depuis environ 5 à 6 ans et je me sers chez Aromazon, et regarde aussi “la compagnie des sens”, également Bruno Riotte, et maintenant vous.

      Concernant mes 5 HE le choix est très difficile, car chaque être peut avoir des cassements différents en fonction des pathologies qu’il lui sont les plus fréquentes à résoudre.
      Pour ma part je mets en
      N° 1 le Tea Tree
      N° 2 le Ravintsara,
      N°3 L’hélichryse italienne
      N°4 La menthe poivrée
      N° 5 la Gaulthérie couchée.
      N° 6 le Cyprès de Provence, d’une efficacité remarquable contre la toux. (1 gte dans une CC de miel Matin et Soir avant de se coucher, et la toux s’atténue dès le lendemain, pour se dissiper au bout de 3 à 4 jours
      Mais tant d’autres HE aussi tellement valables.
      Bonne santé, sous le climat caribéen.

    • Philippe BAUDRY

      Chère Cécile,
      En effet choisir 5 Huiles n’est pas toujours très facile.
      En tant qu’Aromathérapeute je trouve tellement d’intérêt dans de nombreuses huiles que j’ai essayé de trouver mes 5 indispensables.
      Il n’y a pas forcément d’ordre ici:
      RAVINTSARA pour son côté antiviral, les effets secondaires étant négligeables à doses normales.
      EUCALYPTUS Radié , pour son côté utile pour les voies respiratoires hautes, y compris sinusites et otites.
      TEA TREE (ou NIAOULI) aux effets quasi identiques antibactérien, fongicide, antivirale
      GAULTHERIE Couchée pour tous les traumastismes , coups, bleus..
      BASILIC (ou ESTRAGON) les deux ayant des effets extraordinaires pour les problèmes gastriques.

      je mets à la suite dans les indispensables:
      MENTHE POIVREE pour les migraines et états nauséeux.
      LAVANDE VRAIE ou FINE pour rendre plus léger ces nuits (et seule huile qu’il est possible d’utiliser avec des petits)
      LAURIER NOBLE : indispensable pour lutter contre COVID 19 (avec RAVINTSARA et EUCALYPTUS Radié) entre autre

      et beaucoup d’autres.

      Je fais aussi des formations en salle en BOURGOGNE et sur d’autres grandes villes de Métropole.

      Amitiés Cécile,

      Philippe

    • Audrey

      Bonjour,
      Je ne me sépare jamais de l’HE de gingembre frais ! C’est bien la seule chose qui calme mes nombreuses nausées et digestion difficile et c’est radical 😉
      Merci pour ce partage de connaissances. A tout bientôt.

      • Cécile MAHE

        Merci Audrey pour ce retour d’expérience! Le Gingembre est effectivement idéal pour ça 🙂

        • la Rosa

          Bonjour Audrey.Par les temps qui courent je prend depuis une semaine une cuillère à café de bon miel avec 2gttes de Ravintsara et 2 gttes de Géranium rosat Bourbon. ATTENTION femmes enceintes,allaitantes,épileptiques …bien se renseigner avant (ravintsara) et traitement hormonaux (geranium rosat)vérifier avant toute prise.

      • VAYSSETTES

        Bonjour Cécile,
        Souffrant de HTA j’exclus la menthe, je suis amusé à relever les performances des HE. Mon classement par ordre alphabétique étant : Basilic tropical, Hélichryse italienne, Marjolaine à coquilles, Myrte rouge, Ravinstara,. Cordialement.

        • Cécile MAHE

          Bonjour Vayssettes, merci pour ce retour d’expérience

        • Serge

          Merci. Pour l’hypertension j’utilise aussi Ylang Ylang et lavande en massage dilué sur le plexus cardiaque.

        • CHARIFI

          CONTRE L’HYPERTENSION, IL N’Y A PAS MIEUX QUE LE JEÛNE ( 2 À 3JJOURS /SEMAINE)ET 10 MINUTES DE MARCHE PAR JOUR,
          J’AI ABANDONNE LES MEDICAMENTS IL Y A 2ANS, ET JE ME SENS TRES BIEN.
          MON HTA EST DE 13/7 À 12/7

    • constant

      Bonjour,
      Pour me soigner, ou pour la maison j’aime: 1) Tea tree comme désinfectante, 2) Lavande, la reine des HE, 3) Eucalyptus radié pour les maladies de l’hiver et un désinfectant des voies respiratoires, 4) ravintsara contre les virus de tous types, 5) citron qui est antibactérienne. Mais j’en utilise d’autres, le choix est difficile.

      • Cécile

        Merci Constant, c’est vrai que quand on se laisse gagner par la passion des HE, le choix devient cornélien!

    • mava

      Je préfère Niaouli à Tea Tree et Eucalyptus Globulus à Radiata, certes plus fort mais plus complet surtout si le rhume se porte sur les bronches comme c’est souvent mon cas. Efficace en même pas 3 jours. J’ai une trentaine d’HE alors en choisir 5 est difficile mais les essentielles sont celles que vous donnez mis à part mes préférences. Je rajoute Eucalyptus citronné (ou Gaulthérie) en cas de douleurs.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Mava, merci pour ce retour d’expérience, effectivement globulus peut s’avérer plus efficace grâce à la présence des cétones pour libérer les bronches, et chez l’adulte, c’est tout à fait adapté!

    • Rabehaja Delphin

      Mes préférées sont les huiles essentielles de mon pays :
      – SARO ou Cinnamosma fragrans
      – Helichryse femelle (Helichryse de Madagascar) : Helichrysum gymnocephalum
      – Ahibero : Cymbopogon giganteus madagascariensis
      – Ravintsara : Cinnamomum camphora
      – une nouvelle huile essentielle (+70% d’alpha-phellandrène), odeur formidable!!!

    • Legendre

      Bonjour Cécile , je voyage aussi souvent avec mes 5 indispensables. De mon côté j’ai:
      – la lavande vraie: calmante, sédative, cicatrisante , antiseptique, antimicrobienne et parce qu’elle me rappelle mon enfance quand j’ai un coup de blues.
      -L’helichryse italienne: car je me cogne à longueur de journée, lol et pour mes petites joues (couperose) mais aussi pour certaines pathologies articulaires inflammatoires (dans des synergies).
      -Le tea tree comme Antibactérien, fongicide, antivirale. Pour les aphtes c super et lors de problèmes intimes, j’en mets dans les ovules et ça marche d’enfer. Evidemment, comme je travaille en pharmacie, je sais me faire mes ovules, suppos, gélules,etc, ce qui est , je dois dire, un avantage considérable 😉
      -Le petit grain bigarade car contrairement à vous, j’adore son odeur. En diffusion ou quelques gouttes sur l’intérieur des poignets pour le stress, son côté sédatif, rassurant et son côté antiinflammatoire et cicatrisant.
      -le ravintsara pour tout ce qui est infection virale , déficience système immunitaire..
      Evidemment ces huiles ess sont choisies par rapport à moi uniquement et ne constitue sans doute pas une base pour démarrer.

      • cathy legendre

        zut, j’en ai 6 😉 J’ai toujours avec moi de la menthe poivrée: dans mon sac main, chez moi et sur mon lieu de travail. Pour la digestion, les nausées mais surtout , encore une fois par rapport à mon vécu, comme antidouleur. Migraineuse depuis 30 ans, la menthe poivrée m’aide à supporter les crises. 1goutte sur les tempes et à la base de la nuque . Si pas de menthe de poivrée je dois prendre de la codéine, ce qui est efficace mais provoque une somnolence et de la constipation.

      • Cécile MAHE

        Merci Cathy pour cette belle sélection aussi!

    • ANDREUCCI

      C’est formidable pour moi vous êtes une bénédiction dans ma maison . Est ce que je peux frictionner mon cuir chevelu avec H.E. de tea-trie et combien de gouttes je perds beaucoup de cheveux. Je vais être en clinique le 30 septembre et je sais qu’il y a beaucoup de problèmes avec les microbes et maladies nosocomiales , puis je me servir du tea-trie ? En vous remerciant, bien à vous

      • LOUF

        Bonjour,
        Pour moi je vous conseillerais plutôt l’HE de Saro ou Mandravasarotra qui est encore plus généraliste que le tea tree ou le ravintsara,pour le tea tree sur les cheveux il faut supporter l’odeur!
        Claude
        Conseiller en aromathérapie

    • Lisa

      Bonjour Cécile,
      Débutante en la matière, je n’y connais quasiment rien. Par conséquent, vos conseils sont précieux. Merci pour l’excellent travail que vous faites.
      J’ai commencé avec l’huile essentielle de palmarosa, en tant que déodorant naturel… Pour l’instant, ça va, elle semble me convenir. Je verrai, sur le long terme. En espérant que des effets indésirables ne surviendront pas…
      Justement, à ce propos, j’ai appris que cette huile essentielle de palmarosa était “oestrogene-like”… C’est plutôt sibyllin, voudriez-vous m’éclairer sur ce sujet ? Merci infiniment.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Lisa,
        Voici un article pour en savoir plus: https://plante-essentielle.com/he-oestrogen-like/
        ne pas hésiter à utiliser la loupe avec des mots clés en haut à droite sur la page d’accueil
        Pour ce qui est du déo, respecter les dosages cosmétiques (0,5 à 1%) et c’est bien de varier de temps à autre, quand on en refait

      • Christine Robert

        Bonjour ! Mon top 5 ne sera pas très original Teatree lavande vraie eucalyptus radiata menthe poivrée et GAULTHERIE (douleurs+++ partout)
        Mais j’en ai plein d’autres et jamais assez

    • nicolas de gourlet

      Bonjour Cécile
      J’ai lu quelque part une étude indiquant que la lavande vraie et le tea tree pouvaient avoir l’effet indésirable de faire pousser les seins chez les hommes … Dés lors , je préfère la camomille romaine à la lavande et je n’utilise plus le tea tree .
      Une autre étude signalait que l’Ylang Ylang et le laurier noble pouvaient être cancérigènes …
      En ce qui me concerne , je privilégie :
      _ le petit grain bigarade
      _ le géranium rosat
      _ la gaulthérie couchée
      _ la lavande aspic
      l’encens ( oliban ) .

      Bonne journée .

      • Cécile MAHE

        Bonjour Nicolas,
        Cette étude qui circule n’est pas fondée. Plus globalement on ignore encore beaucoup de choses sur le mode d’action “hormonal” des HE qui ne serait pas sur du mimétisme comme les molécules chimiques…
        L’essentiel est de doser raisonnablement et de privilégier l’achat d’huile essentielle de qualité

    • Cityblue69

      Merci pour la trousse, toutes ces huiles dont déjà à la maison. Bonne nouvelle.

    • Le Guen

      Et le Ravintsara est super aussi.

    • Jean-Claude L' HOEST

      Bonjour Cécile,
      dans mon top des huiles essentielles, je mets aussi:
      – la wintergreen (gaultheria procumbens), un excellent anti-inflammatoire pour tendinites, arthrite, entorses, torticolis, … et
      – l’hélichryse italienne, remarquable en cas de contusions et hématomes, très bien également pour les affections circulatoires (mais attention elle pourrait se révéler neurotoxique chez les sujets sensibles aux cétones)

      • Plante Essentielle

        Bonjour Jean-Claude,
        Merci pour le retour 🙂
        C’est certain que chacun peut adapter et se faire sa propre liste d’indispensables 😉

    • Cyril

      Bonjour Cécile,
      Merci avant tout pour votre partage, et de montrer la voie médicinale des huiles essentielles.
      D’après mon expérience personnelle, chacun réagit à sa façon face aux diverses molécules
      de l’huile utilisée. Mais je pense qu’il s’agit en premier lieu d’un moment présent: on l’utilise
      avec justesse, et ça demande du temps d’apprentissage. Chacun règle la posologie en
      fonction de son ressentie et des effets.
      Certes, il existe des indications moyennes,
      et de véritables contre-indications. Y compris des dangers. La synergie entre plusieurs
      huiles reste également importante comme vous le décrivez.
      L’huile de Menthe Poivrée
      soulage les maux d’estomac: mais sur voie cutanée, il faut au contraire éviter de l’appliquer
      sur le plexus gastrique en pensant augmenter cet effet qui va venir provoquer un refroidissement
      général du corps, où le plexus cardiaque ne se trouve pas loin. J’ai essayé, donc je peux donner
      un avis de sensibilité.
      En terme de plexus, et donc aussi de chakras, le chakras de la sphère gastrique,
      et donc le rayonnement jaune, appelle à un réchauffement et à une transformation de cette chaleur
      vers le transfert cardiaque dans tout le corps: la Menthe Poivrée agit dans ce cas de manière trop
      froide à travers ce centre principal d’énergie si on l’applique sur la peau et sur ce centre.
      En effet, la souffrance au niveau de ce plexus entraîne
      une sorte de faiblesse, en sachant que le nerf Vague se trouve inclus dans le système.
      Si on vient
      trop refroidir, ça peut entraîner une sorte d’hypotension, et donc une sensation d’être “glacé” et affaiblie.
      Je vous donne mon avis à travers mes propres essais. Je pense que la Menthe Poivrée au niveau cutané
      devra être compensée par une notre chaude: par exemple, huile essentielle de Citron dans le cas de problèmes
      liés à l’Estomac, et donc proche d’un centre d’énergie chakra.
      Il me semble que pour appliquer correctement les huiles essentielles, il faut trouver une application tri-partite:
      un refroidisseur, un réchauffeur, et un médiateur équilibrant entre les deux. En fait, après on joue avec l’addition
      des médiateurs entre eux, pour construire des complexes d’huiles essentielles et leurs guérisons correspondantes.
      ça permet alors d’entrer dans la pluralité résonante de chacun face à la maladie et au bien-être.
      Qu’en pensez-vous?

    • Nath'urel

      Bonjour Cécile
      Quelques petites remarques sur ton top 5 des HE:
      _ Lavendula angustifolia = Lavendula officinalis ; c’est juste le biotop qui conditionnera la qualité( lavande fine sauvage d’altitude ou lavande fine cultivée dans les vallées montagneuses )non?
      _PGBigarade(oranger amer)contient 20 o/o de linalol et 40 o/o de son ester: peu de toxicité;;relaxante
      Citrus limonum :jusqu’à 80 o/o de limonène_ photosensibilisant_tonique; antispasmodique
      Ce sont donc 2 familles chimiques totalement différentes avec des usages et des ef secondaires différents.Selon moi PGB est moins risqué pour une trousse familiale
      _3e: entièrement d’accord pour privilégier tea tree (car le ravintsara contient de l’eucalyptol à utiliser avec prudence chez l’ asthmatiques)
      _les cétones de la menthe poivrée sont contre indiquées si convulsions et sont neurotoxiques.
      Sans être dans la psychose il faut bien mentionner tout cela
      _ eucalyptus: radié pour moi c OK mais attention aux asthmatiques
      Peut être suis je trop prudente ???

      • Plante Essentielle

        Bonjour,
        Vous êtes sur la bonne voie, avec des connaissances sérieuses mais peut être qques nuances importantes à apprendre, notamment sur les cétones de la menthe poivrée qui ne sont pas les plus toxiques et donc permettent de nuancer les restrictions d’utilisation.
        Si vous avez envie d’arriver à une maîtrise totale des huiles essentielles, c’est possible avec la plateforme d’aromalearning de Plante essentielle. C’est ici : https://aromalearning.plante-essentielle.com/formations-de-plante-essentielle/

    • TORREGROSA

      Bonjour je viens de planter 4 arbres pour faire en huile essentielle du tea tree j’espère que dans quelques temps avec beaucoup de patience j’arriverai à quelque chose les arbres sont des Melaleuca

    • Nine Cabralia

      Merci de votre grande générosité ..et bien évidemment merci pour la qualité de l’information apportée.

    • Audy

      Mon top 5 personnel en ce moment depuis quelques mois:
      HE Tea Tree
      HE Lavande fine
      HE Citron
      HE Lavandin super
      HE Niaouli

    • bedja

      Bonjour Cécile
      J apprécie beaucoup votre travail
      Dites moi où trouver des huiles essentielles de qualité car en région parisienne il est difficile de prospecter….bien sûr des huiles chemotypées.
      Bravo car grâce à vos échanges j’ai compris ce qui différenciait les différentes lavandes. et merci à vous

    • Anne-Marie

      bonjour Cécile ,

      voila je suis diabétique et je voudrais savoir si des He ou des herbes peuvent m’aider a ne plus prendre ses saletés de médicaments chimique qui nous détruisent lentement .
      Merci pour aide et pour votre gentillesse je suis nouvelle et je découvre tout mais et je suis super enthousiasmée par votre blog .
      continuer et merci pour nous tous et toutes .

      • Plante Essentielle

        Bonjour Anne Marie,

        Il existe effectivement des huiles essentielles qui peuvent être utiles, mais qui ne pourront qu’être des adjuvants et en aucun cas remplacer un traitement. Vous trouverez sur le blog des billets qui pourront vous intéresser et que vous trouverez ici :

        Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation précise et sûre des huiles essentielles vous pouvez aussi consulter les formations en e-learning de Plante essentielle, ici : Les formations

        Il existe d’autres solutions qui peuvent améliorer les choses, en fonction du type de diabète dont vous souffrez, mais elles se situent plus du côté de l’alimentation et de la phytothérapie.

        Bonne journée,
        Cécile

    • Thibaut

      C’est sûr que ça doit être difficile de choisir son huile essentielle préférée entre la lavande officinale et lavandula angustifolia, puisque c’est la même chose !
      😀

      • Cécile MAHE

        si on n’accorde pas d’importance au fait qu’elle soit cultivée ou sauvage, effectivement

    • Auffret

      Bonjour pour nous qui sommes sportifs je n’oublie jamais ma gaulthérie couchée pour les douleurs musculaires. Excellent anti-inflammatoire… Merci pour vos conseils.

    • Fab

      Bonjour Cécile mon top 5 le ylan-ylan le tea tree le citron jojoba lavande .

    • ibel

      Bonjour , je me suis arrêtée dès que j’ai fini de lire le texte sur la lavande. Il contient beaucoup de vrai mais je sens beaucoup de lacunes au niveau des connaissances quand je lis que vous hésitez entre la lavande angustifolia et l’officinale : c’est la même !! Lavande fine =lavande officinale=lavande vraie= lavandula angustifolia . Je pense que vous devriez mieux vous ducumenter avant d’écrire. La variété appelée officinalis est une angustifolia cultivée , contrairement à la vera qui est une angustifolia sauvage. Votre site est bien présenté mais comporte encore trop d’erreurs.
      Cordialement

      • Cécile MAHE

        Bonjour, Vous avez répondu dans votre commentaire 🙂 Ce n’est pas la même huile essentielle. Vous pouvez vous référer à l’article correspondant pour plus d’informations

        • Coline Lopes

          Mais oui mais oui ! Pas d’erreur là-dedans !
          La lavande fine (Lavandula angustifolia) pousse à plus de 2000m d’altitude, à l’état sauvage (entre 800 et 1000m pour celle qui est cultivée)
          /vs/
          La lavande officinale ou vraie (Lavandula officinalis) pousse dans des hauteurs moins élevées.
          Malgré bien des amalgames dans les ouvrages d’aromathérapie allant dans ce sens, la formule “Lavande fine =lavande officinale=lavande vraie= lavandula angustifolia” est donc fausse… Bien que leurs propriétés soient proches.
          Bien à vous,
          Merci Cécile pour votre travail, c’est une mine d’or ou d’essences !

    • pelegrine

      j’ai un amalgame dentaire situé dans un sinus qui l’a complétement bouché, avec maintenant un suintement de pu.
      je n’ai jamais de rhume ni sinusite ni problème orl, mes narines sont débouchées.
      que faire pour échapper à l’opération conseillée par l’orl avec anesthésie générale et tout son cortège de douleur et autre pour “gratter” cette “colle”?
      conseil d’ HE et comment s’en servir?

      • Cécile MAHE

        Bonjour Pelegrine, dans ce cas il me semble qu’il est préférable d’enlever tout ça mécaniquement via l’opération, non? Je ne suis pas médecin et je suivrais leurs conseils. Les HE pourront aider à soulager les douleurs, elles peuvent également limiter l’infection (anti-infectieuse, immuno-stimulante) en attendant la chirurgie

    • yvette

      pour moi : radiata – tea tree – citron – lavandee – orange maisj’en ai plein d’autres

    • Sophie

      Vraiment contente aussi de savoir que ce sont c’est HÉ moi aussi je crois qu’elle sont essentielle

    • Ernest

      Bonjour,
      j’ai inscrit mon top 5 sur un bout de papier pour ne pas être influencé :
      Menthe poivrée
      Ravintsara
      Tee tree
      Eucalyptus radié
      Lavande angustifolié
      Et celle que nébulise le soir : Petit grain bigaradier avec lavande ang pour m’aider à m’endormir.
      Je suis donc content de voir que je suis proche de vous !

    • GARCIA

      Bonsoir et merci de votre envoi .
      personnellement , mon top , c’est RAVINTSARA.
      J’ai des problèmes de “crachats”depuis plus de 3ans et jusque là, aucun toubib n’a réussit à me guérir .
      Mon meilleur soulagement,je le trouve dans une cure de RAVINTSARA à raison de 3X2 gouttes par jour .
      Mon inquiétude est que cette accoutumance me provoque d’autres lésions .
      Merci de votre avis

      • Cécile MAHE

        Bonjour Garcia, il faut faire des pauses lors d’une prise par voie orale, surtout à de telles quantités! Les HE à oxydes peut provoquer des acidités gastriques chez les personnes sensibles, restez vigilants, d’autant qu’elle peut s’utiliser diluée en massage également.

    • Erick REBOURCIER

      Bonjour,
      Encore une fois merci de vos précieux conseils et de l’interaction des abonnés (y)
      Toutes les explications sont concises et très claires
      Erick

    • leprêtre madeleine

      quelle HE pourrait me facilité la
      marche soufe coupé au moindre effort merci

    • Antoine Duguay

      Bonjour j aimerais avoir la recette de huile essentiel de citron pour la rétention d eau dans les jambes merci

    • Nezia

      Bonjour ,
      Mon fils de 2et demi est enrhumé et il tousse quel huile essentielle je peux lui donner merci

    • Crolet

      Pour moi il y a aussi le ravinstara pour les bouton de fièvre et l’origan pour les muscles.
      Mais j’avoue être inculte dans le domaine

      • Cécile MAHE

        L’Origan pour les muscles? Ou Marjolaine à coquilles? Si Origan, attention, elle est dermocaustique!

    • Natacha

      Bonjour,

      J’aimerai savoir quelle huile essentielle je pourrai utiliser sur mon bébé d’un mois, Ca fais 2 semaines qu’il est encombré…
      Peut on utiliser une HE aussi petit ?
      J’aimerai une HE contre les virus de l’hiver et pour l’encombrement pour éviter le plus possible les rhumes pour l’hiver qui arrive à grand pas…

      Merci beaucoup

      • Cécile MAHE

        Bonjour Natacha, pour un bébé d’un mois, il vaut mieux faire appel aux services d’un aromathérapeute pour la dilution, le dosage, le nombre d’application… sinon les hydrolats sont en général mieux daptés

    • hubert

      bonjour Cecile
      je n ‘ai pas de top 5 particulier car j utilise les huiles dans des conditions spéciales
      je dirai donc :
      lavandula angustifolia
      gaultheria procumbens
      cinnamomum camphora
      citrus aurantium amara
      cananga odorata
      chamaemul nobilis
      il ne s agit évidemment pas des 5 indispensables de la trousse d’aromathérapie familiale
      mais de celle pour ma famille
      bonne continuation !!

      • Cécile MAHE

        Bonjour Hubert, top! La Camomille est top en plus quand il y a des enfants, comme l’orange douce. A l’exception de la gaultherie pour les grands, c’est une trousse très douce que vous avez là

    • Anne

      Bonjour Cécile,

      J’ai aussi ma petite trousse d’huiles essentielles : lavande, tea-tree, menthe poivrée, eucalyptus radié et surtout ravintsara (qui peut remplacer l’eucalyptus) parfaitement adaptée à toute la famille, toute indiquée en cas d’infections touchant la sphère ORL, rhumes, otite, sinusite et bien d’autres comme la digestion, ne lui résisteront pas. Son action antivirale et ses effets stimulants sur le système immunitaire sont en effet puissants et reconnus ! et la gaulthérie, puissant anti-inflammatoire musculaire (avoir dans son sac à dos, en voyage…)
      propriétés calmantes, antispasmodiques, vasodilatatrices, antiseptiques, digestives, anti-inflammatoires, antitussives et stimulantes. Elle est aussi hépato-stimulante et antidouleur.

      Plus généralement, l’huile essentielle de gaulthérie régénère les cellules du foie (en cas d’insuffisance hépatique) et agit positivement sur les tendinites, crampes, tennis-elbow, golf-elbow, arthrites, polyarthrites, arthroses, rhumatismes et contractures musculaires, crampes ; elle est aussi utilisée pour apaiser l’hypertension, les lithiases (calculs) rénales et vésicales. Elle calme les frustrations lors de comportements compulsifs (boulimie) et renforce la confiance en soi. Elle est également préconisée en cas de cellulite, d’affections névralgiques (faciales, par exemple) et de sciatiques.

      Bonne santé et bien-être à vous.

    • Stephanie guibe

      Bonjour Cécile
      Insomniaque depuis de nombreuses années et voulant arrêter le zolpidem qu’elle est l’huile essentielle que vous me conseillez et son mode d’utilisation en vous remerciant per avance bien amicalement .
      Fanny

    • KUSAK Catherine

      Bonjour

      L’an dernier, j’ai guéri mon zona (sous le bras gauche et dans le dos) en une semaine grâce à l’HE d’origan compact par voie orale (à utiliser avec précaution) et pour la douleur, j’ai utilisé le niaouli et la menthe poivrée. Ce n’est que le 3e jour que j’ai compris que c’était un zona, à cause de la douleur. Au début, je croyais que j’avais été mordue par une puce, car lorsque les démangeaisons sont apparues j’avais ma petite chatte sur les genoux.
      Je fabrique mon déodorant avec du bicarbonate de soude auquel j’ajoute géranium rosat et ylang-ylang. Ca sent merveilleusement bon et c’est très efficace.
      Merci pour ce que vous faîtes..

    • Laurence DECAMP

      Bonjour le choix est très intéressant. Pour ma part j’utilise souvent l’encens pour booster certaines huiles essentielles. Dans les épisodes de gros virus la combinaison niaouli ravinstara fait des merveilles . Bonne soirée

      • Cécile MAHE

        Merci Laurence! L’encens est une belle HE, difficile à trouver en qualité, mais tellement extraordinaire 🙂

    • Mona 79

      J’ai 50 HE dans ma panoplie et j’avoue ne pas m’être encore servie de plusieurs d’entre elles. Mes préférées : lavande fine, ylang-ylang, la véritable rose de Damas bien entendu (à seulement respirer tant elle est coûteuse…), et puis les synergies pour les défenses immunitaires : immortelle/ Gaultérie couchée/épinette noire + huile de macadamia (mon mari a les reins presque en phase terminale et cela lui fait du bien en friction sur la plante des pieds). J’en ai aussi en mélange pour soulager mon arthrose des genoux : romarin à camphre/niaouli/laurier noble + huile de macadamia (efficace pour calmer la douleur, mais ça ne guérit pas, hélas !) Je ne finirais pas d’énumérer les bienfaits des HE mais j’avoue que je n’ose pas les ingérer tant je suis prudente quant à leur toxicité. Je pense que je vais aussi ajouter la Khella indispensable (j’ai lu) pour soulager les coliques néphritiques dont souffre mon mari.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Mona, quelle collection! Effectivement, il y a peu de cas où il s’avère plus intéressant d’ingérer, l’idéal étant le massage, vous avez bien raison. Attention aux HE riches en monoterpènes comme l’épinette qui sont néphrotoxiques (toxiques pour les reins) en cas d’usage prolongé, à haute dose. C’est surtout valable par voie orale, mais certaines personnes sont plus sensibles.

    • VREL

      Bonjour , j’aurais ajouté l’huile essentielle de gaulthérie, génial pour les douleurs articulaires

    • Michel

      bonjour,
      en fonction de mes activités (sport voyage) et de ce que sera mon alimentation je prendrais au moins :
      gaultherie, tea tree, girofle, lavande, menthe poivrée et leurs fiches d’utilisation.
      Il sera bien difficile de ne pas prendre la trousse complète d’HE.
      Cordialement – Michel

      • Cécile MAHE

        Bonjour Michel, ça sent la trousse sportive effectivement 🙂 Bien d’accord, c’est toujours un choix difficile au moment du départ!!!

    • bertaud

      Bonjour je suis très contente des produits naturel car ils sont très efficaces que je savais pas est sa coûte pas cher je vous remercie, je vous souhaite une bonne après midi Mme Bertaud Denise

    • Bécaert

      Mes 5 prioritaires sont :
      Tea tree
      Gaulthérie
      Lavande vraie
      Menthe poivrée
      Sariette des montagnes

      Suivraient :
      Niaouli
      Laurier noble
      Ravintsara

      • Cécile MAHE

        Merci Bécaert, Sarriette je ne peux qu’approuver,je l’adore 🙂

    • Vanessa Regolle

      Madame, Minsieur,
      Je vais avoir la changé de me servies des ces plantes il me faudrait maintenant le plaisir de recevoir c’est échantillons que je pourrais mettre à profus sur un blog..
      Juste pour qu’il n’a pas de dérapage et que sa tourne fans le bon sens …
      Cordialement Mlle REGOLLE V.

      • Bouiller

        Désolée je ne comprend pas vos écrits.

        Mon appareil pour décrypter est en panne

    • Patrice Faltot

      Moi j ai une trousse de voyage ou j ai sélectionné :
      Lavande fine
      Tea-très
      Eucalyptus radié
      Cannelle
      Thym thymol
      Menthe pouvré
      Citron
      Gaultherie
      Ravintsara
      Ciste
      Manuka
      Trousse achetée chez néroliane et huile Essentielle mon propre choix il me reste une place je ne sais pas encore laquelle je vais mettre.

      • Cécile MAHE

        Ouah! Avec tout ça, vous êtes paré à toutes les éventualités 🙂

    • Eva Shosh

      Mon top à moi

      Petit Grain Bigarade
      Sapin de Sibérie
      Géranium Rosat Bourbon
      Ravintsara
      Achillée Millefeuille

      voilà!!!

      • Cécile MAHE

        Oh joli! Du Sapin de Sibérie, on ne le voit pas souvent, ils sont merveilleux tous ces conifères, quelle diversité!

    • G.Dejardin.

      J’ai toujours utilisé les H.E par voie buccale. pour toutes sortes de problèmes, mais je viens d’apprendre à mon grand étonnement que certaines d’entre elles étaient toxiques.De plus, certaines (cyprès, sarriette,… ) sont contre indiquées lorsque l’on suit un traitement en
      chimiothérapie comme c’est le cas actuellement ( pour traiter une LMC ) Je crois qu’il faut donc en parler à son médecin avant de
      les utiliser ( si le médecin est, bien entendu, ouvert à ce type de thérapie ! )
      Bien à vous

      • Cécile MAHE

        Bonjour, c’est préférable de lui en parler oui. La voie orale est la voie la plus à risque au niveau toxicité, il vaut mieux ne pas en abuser!

    • malika

      hilala je suis chanceuse ce sont les cinq huiles que j’ai depuis longtemps! 🙂

    • pascale

      quel choix difficile
      Quand je pars en vacances j’en emmene 10. En fait, ça dépend des vacances.. de la saison, ..et de qui vient avec moi…

      alors mon top 5:

      lavande,
      tea tree
      gaultherie
      citron
      eucalyptus radié si c’est l’hiver, helicryse si c’est l’été

    • Hélène LEFEBVRE

      Bonjour Cécile moi je commence juste à m’intéresser à HE et j’ai besoin de vos lumière. je désire me faire des bains d’huile pour nourrir mes cheveux trop longtemps teint avec du chimique. Je viens de passer au bio. Mais entre ces teintures aux plantes comment puis-je leur redonner du peps. Quelle est la meilleure huile végétale pas trop grasse et quelle HE est préconisé pour les cheveux ternes fourchus
      en manque de brillance ?

      • Magda

        Bonjour pour vos cheveux secs et fourchus (tout comme les miens ) je vous conseille d’essayer 5 gouttes HE ylang ylang dans une cuillère à soupe d’huile de ricin ou d’argan ou de noyaux d’abricot mettez ce mélange sur vos racines en massant bien votre cuir chevelu et laissez le agir durant une heure avant votre shampoing (à faire une semaine sur deux en changeant d’huile végétale à chaque fois ) la semaine suivante je verse simplement 5 gouttes HÉ d’ylang ylang dans une dose de masque pour cheveux secs que je laisse agir une demi heure après le shampoing (quantité de masque suivant votre masse capillaires )le resultat est totalement bluffant. Bien à vous Magda

    • Sylvie PICHOT

      Bonjour Cécile,
      Petite nouvelle sur votre site que j’apprécie déjà beaucoup car plein d’infos pour mes débuts dans ce domaine.
      Je n’ai pas trop de recul mais mon top à moi serait le Géranium tant pour ses propriétés médicales que cosmétiques (j’adore son odeur dans ma crème), la Mandarine pour son côté anti-stress, lYlang-Yland pour ses multiples propriétés et son odeur, la Gaulthérie comme anti-inflammatoire et bien la Lavande….
      J’aimerais avoir votre avis le Lédon du Groenland ? C’est une HE rare et paraît’il fabuleuse. Qu’en est’il exactement ?
      Merci.
      Sylvie

    • margO

      bonjour
      je découvre votre blog qui m’intéresse bcp§ jai moi meme suivi une petite formation en aromathérapie et j’espère pouvoir me former intégralement dans le futur, quelle sience fabuleuse!!!
      alors dans ma trousse je ne me sépare quasiment jamais de l’HE d’ylang ylang, un séjour a Mayotte et on comprend pourquoi il nous la faut!! encens oliban (boswelia carterii) est très intéressante aussi. ravinstara voire tea tree restent des incontournables, lavande, menthe poivrée. puis katafray (cedrelopsis grevei si je me trompe pas) est super en synergie avec gaulthérie couchée. palmarosa pour les déo naturels…
      et bien sur les agrumes!
      que du bonheur et a bientot!

    • Perin

      Il y a l’huile essentielle de “Bacopa Monnieri” qui à mon avis devrait être dans le panier des 5 HE…

      • Cécile MAHE

        Bonjour Périn, à ma connaissance on ne tire pas d’huile essentielle de cette plante. C’est l’Hysope officinale qui est la plus souvent citée en aromathérapie. Vous parlez peut-être d’un macérât huileux? N’hésitez pas à nous en dire plus!

      • David

        Bonjour, merci pour votre commentaire mais pouvez-vous nous dire pourquoi, pour quelle utilisation? Merci!

    • DUGAMIN Francine

      Bonjour Cécile. Votre sélection correspond presque à la mienne.
      Je souffre depuis 5 jours d’une bronchite carabinee. Apres avoir avalé des tonnes d’antibiotiques pour soigner un HELICOBACTER Pylori diagnostiqué en octobre, je ne supporte plus ces traitements chocs très mauvais pour les intestins.
      Je suis d’origine Guadeloupéenne et les anciens utilisent beaucoup les plantes d’où mon intérêt pour la médecine naturelle .
      1) le Tea Tree (pour l’hygiène bucco dentaire, piqûres d’insectes ….)
      2) la menthe poivrée (migraines, fatigues, haleine fraiche, digestion…en ingestion sur une mie de pain et du miel , massage front, nuque, tempes ou plexus solaire). C’est ma préférée.
      3) la lavande (pour stress et angoisses)
      4) l’eucalyptus (assainissement des lieux, antiseptique….)
      5) la cannelle ou le girogle (que je n’ai pas encore essayé mais que j’utilise en poudre dans mes tisanes).
      Avec les 4 premieres, j’ai chassé fièvre ganglions et toux (expectorant) en 5 jours. Or habituellement cela traîne des semaines avec des cachets et sirops chimiques de toute sortes.
      merci beaucoup pour tous vos partages sur vos recherches. C tres utile.
      bien cordialement.
      Francine

      • Cécile MAHE

        Merci beaucoup pour ce partage Francine, encore un retour d’expérience bluffant sur nos amies les plantes et les huiles essentielles! J’aime beaucoup aussi Cannelle/ Girofle en tisane avec thym, sarriette, anis étoilé et du miel, une recette “réchauffante” qu’on m’avait donnée qui fait des merveilles sur les affections hivernales 😉 A bientôt!

    • GLENISSON Marie-Pierre

      Bonjour
      Perso il y a un an j’aurais probablement donné un top 5 semblable au votre, mais depuis je suis devenue une inconditionnelle de bois de ho. Elle est utilisable sur les enfants ; je l’avais emmenée au Maroc, il y a un mois alors que je devais y séjourner durant 12 jours pour animer une formation, et elle m’a permis de soigner ultra-rapidement un virus (? ) ramassé quelques jours après mon arrivée et provoquant de la toux. Je l’utilise sur toute sorte de problème.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Marie-Pierre, c’est 100% vrai, avec l’expérience et les rencontres végétales impromptues, on finit toujours par trouver une huile essentielle avec laquelle on a davantage d’affinité 🙂 C’est un joli retour d’expérience pour ces huiles essentielles à monoterpénols, plus douces… mais pas moins efficaces! A bientôt

    • raphael

      Bonjour et bravo pou zot blog ! La Rénion li pé ét fière do sa kou fé pou tout’ de moun ek zot bon kér et zot bon l’esprit !! Bon, je botte un peu en touche parceque c’est un peu particulier, mais je rajouterais à ma trousse de l’huile de nigelle . Une huile végétale contenant sa propre huile essentielle et aux vertus quasi magiques… J’avoue que de l’huile essentielle pure de nigelle je n’en vois jamais et que les avis dessus sont mesurés, mais l’huile de nigelle est un must à avoir dans sa trousse de voyage, en synergie avec des huiles essentielles essentielles comme lavande vraie et c’est presque la panacée… Merci pour votre générosité !!

      • Cécile MAHE

        Bonjour Raphael, merci pour cette pause créole réunionnaise qui me rappelle bien des souvenirs. Ca fait des années que j’en ai pas entendu! L’huile de Nigelle ou cumin noir est effectivement une huile végétale, pas d’huile essentielle sous ce nom, on va trouver une he de cumin officinal dont l’emploi est délicat, mais ce n’est pas le même. Vous faites bien de nous rappeler que dans cette trousse d’aaroma, il nous faut des huiles végétales aussi. A bientôt!

    • vedel

      Bonjour
      Pour moi les essentielles que j’utilise pour moi et mes patients,
      Le CITRON vec sa puissance dans l’organisme pour rétablir les équilibre acido basique mais lutter contre les diverses bactéries pathogènes qui peuvent s’imitier dans la nourriture

      La MENTHE POIVREE pour son pouvoir calmant et cholagogue,

      le LAURIER pour moi la best one plante sacrée et magique son pouvoir anti bactérien anti viral et anti fongiques, certainement la plus efficace ,rééquilibrant nerveux, grand régulateur qui amène aussi la confiance en soi ……

      la Marjolaine à coquilles

      le THYM dit vulgaire : une goutte sur un coton tige contre les abcès dentaire,
      – quelques gouttes en percutané pour les états fébriles
      – sur les bronches en dilution avec une HV sur la poitrine
      – pour renforcer des défenses immunitaires avec cannelle et clous de girofle

      • Cécile MAHE

        Bonjour Vedel, bien d’accord, le Laurier est top, on pourrait dire que c’est l’équivalent européen du fameux Tea tree. Pour le thym, attention, quel chémotype? Le doux linalol? thujanol? linalol? Il y a tellement de thyms différents:) Merci pour ce partage d’expérience!

    • Mamanx4

      Bonjour,
      Hmmm moi je ne peux plus me passer du ravinstara et de l’helichryse italienne !!!
      Et agrumes faut que je m’y intéresse, je voulais prendre bergamote 😉

      • Cécile MAHE

        Bonjour Mamanx4, Bergamote est top, avec beaucoup d’esters c’est la plus efficace sur le stress, mais c’est aussi la plus photosensibilisante de tous les agrumes. Mais son odeur est incomparable, miam

    • zahra

      Bonjour Cécile ,
      D’abord merci pour toutes ces informations très utiles , cependant je suis toujours confrontée au même problème , je ne sais pas si les HE présentées sont estrogène like . De façon générale il y a toujours la très utile mention de la contre indication pour femme enceinte et enfants mais rarement pour les personnes ayant eu un cancer hormono-dépendant . Il me semble très important d’ajouter cette indication afin de nous permettre d’utiliser encore et toujours les HE en toute sécurité. Bonne continuation et bonne réussite .

    • FRANCOIS

      l’huile de laurier noble, pour tous les bobos de la bouche , une merveille.

      • Cécile MAHE

        Merci François, c’est vrai! Elle est notre équivalente-certes moins exotique- mais de l’excellent tea-tree 🙂

    • Eliane

      Bonjour Cécile !!pour ma part j’utilise très souvent NIAOULI pour tout ce qui est nez bouché ou ou affection respiratoire
      Un grand merci à vous pour vos excellents conseils

      • Cécile MAHE

        Merci Eliane, le Niaouli se rapproche énormément du tea tree, d’ailleurs ce sont deux Melaleuca, et ils sont de puissance totalement comparable.

    • Clara

      La lavande a “sauvé” mon bras.Je me suis brulée les 2/3 de mon avant-bras avec de l’eau bouillante.Après avoir refroidi sous l’eau froide,j’ai appliqué de l’huile essentielle de lavande;mr Gattefosse avait raison c’est miraculeux.Heureusement que je connaissais cette anecdote.
      Bonne journée et merci et bravo pour vos articles.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Clara, merci pour ce partage. La lavande aspic est géniale, et j’ai pu aussi constater sur moi que même la lavande fine fait des merveilles sur les petites brûlures et les coups de soleil. A bientôt!

    • Jean-Philippe

      Bonjour Cécile, et félicitations pour votre site super convivial !
      Comme d’autres de vos lecteurs dans ces commentaires, j’affectionne particulièrement l’Hélichryse Italienne, ainsi que la Gaulthérie Couchée. Ostéopathe pratiquant en cabinet libéral, je suis amené à les utiliser régulièrement et à les conseiller à mes patients qui les découvrent avec bonheur !
      Mais vos 5 huiles indispensables sont vraiment… indispensables aussi !
      Moralité ? 5 huiles, ce n’est pas assez pour tout faire rentrer ! 😉
      Bonne continuation.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Jean-Philippe, bienvenue sur le blog! C’est vrai que quand on a mis le petit doigt dans l’aromathérapie, on a vite fait de les trouver toutes indispensables!!! A bientôt 🙂

    • stephanie

      une huile que je mets dans la trousse familiale en plus c’est hélychrise, idéale pour les bleus avec des enfants sportifs qui reviennent parfois avec de sacrés hématomes.

      • Cécile MAHE

        Merci Stéphanie! Exact, l’hélichryse ou immortelle est top aussi, ses cétones étant assez bien tolérées 🙂

    • Isabelle Lambert

      Bonjour Cécile, j’ai suivi une formation de 2 jours sur les huiles essentielles dans le cadre de mon travail et j’aspire à faire un DU d’aroma. Je suis d’accord avec la lavande fine, le citron (assainissement de l’air et aussi pr les nausées), le tea tree, la ravintsara, la menthe poivrée (une goutte pure sur les tempes en cas de maux de tête) et ma petite dernière la gaulthérie (diluée en massage pour toutes les douleurs musculaires et ou articulaires, mais attention c’est un antiagrégant plaquettaire)

      • Cécile MAHE

        Bonjour Isabelle! Merci pour ce partage, très vrai, la gaulthérie est à manier avec précaution, c’est bien de le préciser 🙂

    • alaindu59

      quelle huile essentielle aphrodisiaque ?

    • Brigitte

      Pour moi l’huile essentielle de RAVINSTARA (pour lutter contre les boutons de fièvre et les boutons en général cela les sèche bien et pour lutter aussi contre les début de rhum) EST INDISPENSABLE.
      J’aime aussi utiliser la GIROFLE (même si le goût n’es pas très agréable en tout cas pour moi) pour tout ce qui est dentaire et notamment les aphtes).

      • Cécile MAHE

        Merci Brigitte pour ce partage! Je crois qu’on est beaucoup à avoir quelques réserve avec la Girofle car elle nous rappelle le dentiste dont les produits sont à base d’eugénol :))

    • michele

      oui en effet 5 huiles essentielles indispensables pour débuter
      je rajouterai aussi le palmarosa qui remplacera avantageusement vos déodorants chimiques, une petite goutte sous les bras et vous êtes parés pour la journée ; de plus une ou deux fois par semaine 2 gouttes sur votre brosse à dents pour une bonne hygiène dentaire

      • Cécile MAHE

        Merci Michele pour le retour d’expérience. Je connaissais le Citron une fois par semaine, je ne savais pas que Palmarosa pouvait être intéressant pour l’hygiène dentair!

    • Valérie

      Bon article.
      J’utilise la menthe poivrée contre la migraine, le mal des transports principalement. Utilisée aussi sur un doigt coincé dans une porte (soulage rapidement) et contre les “coups de pompe” ( un index posé sur le flacon et ensuite sur la langue).
      Eucalyptus radiata , en diffusion dans la chambre des enfants : super !
      Je suis allergique aux piqures de taon et seul le tea tree (utilisé pur) me permet de ne pas gonfler. La piqure disparaît assez vite à condition d’en mettre tout de suite. En été, je ne sors pas sans mon flacon de tea tree.

      • Cécile MAHE

        Merci Valérie pour ce retour d’expérience. C’est un usage du Tea tree que je ne connaissais pas!

    • Patrick de Vivies

      Bonjour Cecile.
      Le top 5 proposé est bien si on n’a que celles là …Personnellement, j’aime beaucoup la marjolaine a cocquille (contre le stress et l’insomnie) le thym au thujanol ( contre les rhinities et sinusites) le cypres toujours vert ( pour les problèmes de gorge et de cordes vocales), la mandarine est mon agrume favorite ( le goût et l’odeur sont trop top), la lavande officinale qui accompagne la marjolaine dans mon huile de massage du soir.

      Les six fiches sur les effets indésirables des huiles me laissent perplexe. J’utilise sans problèmes des huiles dans des modes déconseillés sans encombre…. Du Laurier noble pur sur les gencives par exemple, or encore du Niaouli ( si abondant en Nouvelle-Caledonie ou j’habite) pur sur la peau du torse quand les bronches sont encombrées ou derrière des oreilles douloureuses.. Suis je résistant ou trop imprudent ?

      • Cécile MAHE

        Bonjour Patrick, le but n’est évidemment pas d’affoler… et certaines personnes ont la peau moins irritables. Néanmoins, sur le long terme, même l’HE la plus inoffensive utilisée pure et trop fréquemment peut rendre allergique. J’ai eu encore le mois dernier deux témoignages sur l’article sur le Ravintsara qui me laissent désolée: elles ne peuvent plus utiliser bon nombre d’huiles essentielles. Mon conseil si vous me permettez, c’est de toujours diluer, et parfois, parce qu’on n’a pas le choix, ou qu’on est fatigué pur mais pas systématiquement. Pas d’imprudence excessive Patrick 😉 et merci pour votre retour d’expérience, c’est génial d’avoir des partages comme ça

    • Sandrine

      Très bon article, effectivement les 5 à avoir à portée de main, surtout la menthe pour les nausées en auto, elle est géniale

      • Cécile MAHE

        Merci pour le retour Sandrine 🙂

      • David

        Bonjour Sandrine, pour les nausées en auto, comment utilisez-vous la mente poivrée? Le conseillez-vous pour les enfants? Merci pour votre retour.

        • Cécile MAHE

          Pas de menthe poivrée pour les enfants David, elle est neurotoxique et selon l’âge peut provoquer un réflexe laryngé létal pour les bébés: téléchargez les fiches!

    • Fronval Marie-Paule

      Bonjour cécile, toujours aussi interrêssant vos articles et je suis d’accord avec vous pour le tea tree bon pour tout mais quelle odeur désagréable!!! je fais mes prépa cosmétiques et parfois l’odeur est très tenace que faire?
      bonne continuation età bientôt
      Marie-Paule

      • Cécile MAHE

        Merci Marie-Paule! Franchement, à part “noyer” son odeur parmi d’autres huiles essentielles, je n’ai rien trouvé de mieux: mélanger.

    • […] la rajouterai bien à mon top 5 des indispensables de l’aroma familiale, […]

    • Michel

      Bonjour Cécile, j’ai déjà ce livre en ma possession. Je suis une formation sur l’aromathérapie depuis quelques mois. Cette formation est parrainé par le jardin botanique de Montréal.
      Étant chimiste de formation, j’ai trouvé quelques petites erreurs de structures chimiques.
      Michel

      • Cécile

        Oh quelle chance! Une formation parrainée par un jardin botanique, ça doit être génial. Mais de quel livre parlez-vous? Celui de Franchomme? N’hésitez pas à m’en dire davantage et merci pour votre retour Michel!

Leave a Reply

Your email address will not be published.