Pendant le confinement, j’ai nettoyé mon appartement, j’ai vidé les placards et pris possession des lieux. Vraiment.

Et là j’ai découvert un peu partout un tas de produits de ménage appartenant aux anciens occupants: dans la cuisine, dans la salle de bain, sur la terrasse, dans les toilettes. Tout ça mis bout à bout, je crois que ça faisait une trentaine de bouteilles. Qui a besoin d’autant de produits différents et dans une telle quantité pour nettoyer un appartement???

Franchement, personne. Et en même temps quand je regarde autour de moi: tout le monde! Après, on peut écouter les discours marketing, du produit pour les plaques vitrocéramiques, de celui pour la robinetterie, ou encore d’un spécifique pour le bac d’évier encore différent de celui qu’on utilisera pour le plan de travail. Les arguments sont nombreux et honnêtement, convainquant au point où je me suis demandée si je ne devrais pas tous les garder! Ben oui, telle surface est en contact avec la nourriture alors… et telle surface pourrait être rayée donc.., et puis telle autre peut rouiller… et puis celui-là est garanti zéro microbe donc bon…

Pourtant, ça fait des années que je n’utilisais plus tous ces trucs. Il m’a suffit de les ouvrir pour me rappeler à quel point ça pue une fois qu’on est désaccoutumé. Et à quel point ça n’est pas nécessaire. A quel point c’est un business tout ça, surtout en ce moment où on devient des fées du logis avec ce virus puisqu’il faut nettoyer toutes les surfaces/ Ah ben tiens, il en faut un spécial aussi pour les surfaces des meubles, hein, des lingettes mêmes, c’est plus pratique, tenez celles-ci sont même écologiques. Euh… lingettes jetables et écologiques dans la même phrase? Vraiment? On nous prend pour des c***

Pour faire le ménage, on a pas besoin de tout ça, il faut se défaire de l’idée que parce-que-ça-sent-le-produit-ménager-chimique-c-est-que-c-est-propre (attention variante: parce que ça mousse ça nettoie mieux 😂). NON. Il n’y a pas une odeur du propre, un comportement du propre, c’est une pure construction marketing. Dès aujourd’hui, vous avez le pouvoir de décider que quand ça sent le savon de Marseille c’est propre ou que quand ça sent bon le lavandin que vous ajoutez à votre produit c’est propre. Et même quand ça ne sent rien parce que vous avez juste utilisé de l’eau. VOUS avez le droit de décider de votre « propre » norme du propre. Surtout en ce qui concerne l’odorat car en vrai l’odeur n’est pas un gage d’aseptie (ça se saurait si on pouvait renifler les microbes… ah tiens mais dis-donc tu nous a ramené une Tite grippette sur ta veste de costume aujourd’hui ahah ce serait marrant). CA NE TIENT PAS DEBOUT. Donc sortons de ces préjugés et adoptons des gestes plus sains et plus simples pour la maison. Car il n’y a pas de nécessité à acheter des produits qui jouent sur la vague du covid. En plus ça prend une place phénoménales quand on vit pas dans un palace de 18 pièces.

1/ Le propre n’a pas d’odeur

2/ Les produits ménagers maison coûtent BEAUCOUP moins cher (et prennent bien moins de place puisqu’on est sur du multi-usages)

3/ Les produits du commerce, y compris ceux supposés lutter contre les allergènes SONT susceptibles de déclencher les réactions allergiques. Ce sont des produits nocifs dans l’environnement de personnes sensibles aux allergies

4/ ces produits sont responsables de pollutions environnementales… et d’une manière ou d’une autre, nous finissons toujours par consommer ce que nous rejetons dans les eaux, dans l’évier, dans les toilettes… beuuuurk

5/ Les produits maisons sont tout aussi efficaces: exit le mythe du « mais va falloir frotter plus ». Pas du tout!

Vous ne savez pas comment faire? Le livre Raffa le grand ménage est en accès libre et gratuit en format pdf sur internet. Pour moi c’est une bible. Il contient tout ce qu’on a besoin de savoir et tout ce qu’on a oublié qui était bien connu de nos grand-mères.

Vous n’allez pas me dire que vous ne pouvez pas acheter un peu de savon de Marseille, de vinaigre blanc, de bicarbonate, de cristaux de soude et d’alcool quand même? Si ça se trouve, vous avez même DEJA tout ce qu’il faut chez vous! Alors qu’est-ce qui vous empêche?

Si vous avez encore besoin d’un coup de pouce, je me disais que je pourrai organiser un live où je vous montre comment je fais mes petites préparations? Je vous dit comment je nettoie quoi avec quoi, ce que j’ai remplacé et pas encore remplacé aussi. Il faut que je me prévois une session- tambouille, alors, ça vous dirait de regarder? Dites-moi en commentaire!

DONC STOP à la consommation de ces produits polluants, puants et dangereux du commerce. Ou plutôt, ce que je vous propose, c’est de réduire leur consommation. Car moi non plus, je n’y suis pas parvenue en une fois, du jour au lendemain. Et ce n’est pas souhaitable car… le fond de vos bouteilles ne sera pas accepté en déchèterie et il est exclu de les balancer dans l’eau ou aux ordures ménagères ou dans le jardin donc il faudra bien les finir, petit à petit! Ou en donner.

C’est ce que j’ai fait, j’ai pu les céder à une voisine qui a été bien contente de les trouver (certains étaient même pas du tout entamés!). Mais elle a été un peu étonnée, et curieuse de savoir comment je pouvais me passer de tout ça qui représente un certain budget… alors peut-être qu’elle va s’y mettre aussi, on sait jamais 😉

En tout cas, le but ici n’est pas de culpabiliser mais d’explorer d’autres façons de faire et de réduire ensemble nos consommations. Parce que quand on y pense bien, c’est complètement fou de s’intoxiquer avec ces trucs (regardez juste les étiquettes, elles sont effrayantes avec leurs croix rouges et leurs poissons morts). Je continue à utiliser un peu de produit de temps en temps, quand je ne prend pas le temps de fabriquer les miens, ou juste parce que j’ai une réminiscence « d’odeur du propre » et un besoin de chimique, allez savoir pourquoi. Mais le reste du temps, je me suis simplifiée la vie et mon chez moi sent le propre selon mes termes à moi et pas ceux qu’on essaye de m’imposer. Rébellion! Alors on s’y met?

Si ça vous dit qu’on le fasse ensemble en direct (dès que ma connexion internet sera rétablie), dites-le moi en commentaire!

 


    40 replies to "Produits ménagers: une transition vers le fait-maison et de nouvelles normes du « propre »"

    • Yemmas

      Bonjour Cécile,
      merci beaucoup! C’est gentil pour ces propositions intéressantes. Si j’ ai le temps le jour du live, j’ assisterais moi aussi.
      Yemmas

    • Sylvie

      Bonjour
      Je suis aussi très intéressée par les recettes que tu peux nous fournir car HD suis déjà sensibilisée aux produits du commerce et à leur dangerosité. J utilise le vinaigre blanc et le bicarbonate de Soude et les HE

      Merci d’avance …

    • Isabelle SOL

      Bonsoir Cécile. J’utilise vinaigre blanc, savon noir,chiffons microfibres et eau pour les vitres. Je souhaite en savoir plus. Merci pour les recettes de tambouille naturelle.

    • Sylvie

      Bonjour Cécile
      Je suis également intéressée par le sujet.
      Je n utilise pour l instant que le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude.
      Je suis très curieuse d’apprendre plein de nouvelles “recettes”
      Merci d avance
      A très bientôt

    • Dominique

      Bonjour Cécile ! Très intéressée par la tambouille proposée ! J ai déjà commencé à utiliser certaines choses( vinaigre blanc ..) mais Carrément nulle pour d’autres ( ex : lessive maison ingérable : au secours ! ). .
      Toujours partante pour explorer de nouveaux chemins avec toi et le groupe . Merci beaucoup

    • DEMOND Jacqueline

      Ah oui, c’est une super idée! j’ai essayé quelques mélanges simples mais je veux bien trouver d’autres astuces.
      Et bien j’espère ne pas manquer la date!

    • François

      Oui vivement les recettes naturelles… impatient de savoir comment utiliser huiles essentielles et hydrolats pour les produits ménagers !

    • Toumert

      Bonsoir Cécile, je ne veux plus utiliser ces produits chimiques rien que l’odeur est insupportable mais surtout nocif pour la santé ! Il n’ y a pas mieux de s’orienter vers le naturel
      J’attends vos partages avec impatience

    • Christine Cesari

      Bonjour Cécile,
      Je suis très intéressée par ta proposition ! J’utilise déjà quelques basiques (savon noir, vinaigre blanc…. et même simplement de l’eau chaude pour les vitres !).
      Mais je suis parfois « obligée » d’utiliser des produits cracra pour certaines taches résistantes et je n’aime pas ça !…
      Alors j’ai hâte de découvrir quelques recettes efficaces et simples à réaliser, comme tu en as le secret !
      Merci pour ton partage !
      À bientôt
      Christine

    • Brigitte Chesné

      bonjour
      oui très intéressée car j’ai changé de maison et j’ai un plan de travail en granit je crois et j’ai peur du vinaigre ainsi que le sol avec ce qu’on appelle de la mosaïque au Maroc c’est du ciment avec des graviers de couleur et la composition de mes produits me fait peur par rapport à ces matériaux
      merci
      belle journée

    • Josée Fortin

      Mais oui, les recettes!

    • Cathou

      Oh yes !!!!!!!!!!

    • Delphine C.

      Bonjour, j’utilise déjà le vinaigre blanc et le bicarbonate mais je serais ravie d’en savoir plus sur les produits d’entretien “maison”.

    • Loli

      Plutôt que de passer pour une voisine bizarre qui ne nettoie pas son chez soi, je pratique le carton dans l’entrée de l’immeuble avec pour message “cherche famille aimante” ! en général le carton disparaît dans les 5 minutes 😉

    • christine corbeaux

      Un grand merci pour cette proposition.
      j’attends avec impatience.
      Bien cordialement
      Christine

    • Sylvie BD

      Bonjour Cécile,
      Oh que oui, je veux bien tambouiller avec toi et tout le groupe. J’utilise aussi pas mal le vinaigre blanc, bicarbonate, HE pour chasser les mîtes de mon linge etc….mais je veux bien encore développer d’autres recettes plus écologiques et économiques. Alors à très vite et merci encore pour cette belle initiative.

    • Jean-Jacques Rivoalen

      Bonjour,
      Je suis très intéressé faisant déjà ma propre lessive
      Bon courage
      Jean-jacques

    • Delphine K

      Merci!
      Je fais déjà tous mes cosmétiques depuis des années.
      Pendant le confinement j’en ai eu marre de récupérer avec un truc soit disant fait pour qui me laissait plein de traces et je me suis lancée…
      C’est SIMPLE, EFFICACE (très honnêtement plus que ce que j’avais acheté dans le commerce)
      Le problème est de tomber sur la bonne formulation! En cas d’erreur on perd les débutants…
      Donc si tu as de bonnes formulations ça serait génial de nous en faire profiter!!! Merci!!!!

    • Josiane Tonné

      Bonjour Cécile,
      Je suis preneuse de cette initiative à laquelle je tenterais d’apprendre.
      C’est comme les huiles essentielles, faut un peu étudier un peu quand même.
      Merci pour toutes tes idées.

      Bien à toi
      Josiane

    • Elisabeth

      Un logement propre et qui sent bon ? Mais à quoi pensent les personnes qui achètent tous les produits, est ce qu’ils se rendent compte de l’argent dépensé inutilement en achetant un produit pour le lavabo et un autre pour l’évier et autre situation ? Odeurs de citron, eucalyptus, mangue, …. quelle “cacophonie” d’odeurs le jour du ménage. Je suis intéressée par d’autres solutions que le vinaigre, merci de nous faire part de vos solutions.

    • Anne-Marie

      Bonjour,
      Merci. je suis intéressée à me débarrasser de produits industriels par des produits respectueux de l’environnement.
      Merci beaucoup.
      Anne-Marie

    • Aline

      Oui, je suis intéressée. J’utilise déjà beaucoup le vinaigre blanc pour mon nettoyage mais je suis partante pour avoir d’autres recettes.

    • Pénélope

      Très bonne idée ! On n’arrête jamais d’apprendre de nouvelles recettes. @bientôt !

    • Christine

      Bonjour Cécile
      Oui très intéressée, je me sers du vinaigre et de certains
      produits dits écolos ? Jusqu’à quel point…et dispendieux.
      Alors oui, partante pour améliorer ma façon de faire.
      Merci aussi pour le pdf je vais m’en servir.
      Christine

    • Anne Brix

      Bien merci, Cécile, pour tes bons conseils. Je partage ta philosophie et j’espère ainsi préserver le futur de nos enfants. Pour ma part, je nettoie tous mes sanitaires avec du citron et du bicarbonade sans faire aucune préparation et ils sont impeccables.
      A bientôt,
      Anne

    • Marti

      Un très grand merci, Cécile. très clair et complet comme toujours. Ton idée d’un “live ” m’intéresse beaucoup.

    • ANDREE GAILLARD

      j’utilise déjà des produis naturels que je fais moi même, vinaigre blanc, bicarbonate, savon noir, huiles essentielles citron arbre à thé, lavandin et suit très satisfaite et j’aime découvrir d’autre produit. Merci.

    • sophie

      Bonsoir Cécile,
      Je suis bien intéressée par ton idée. Pour ma part, je fais dans le “moins disant ménager”…. eau chaude et vinaigre blanc accompagné de Lavandin. Et c’est tout ! mais peut-être pas assez ????
      Allez, on partage, une fois encore….

    • Dominique

      Bonsoir Cecile
      Ok pour un live « maison sans produits ménagers industriels « 

    • Catherine Houbeau

      Bonjour Cécile
      Je suis aussi intéressée par les produits faits maison.

    • Mary Garcin

      Bonjour Cecile. Merci beaucoup pour cet article « aussi naturel que vous- même ! » je suis intéressée par votre expérience en la matière. Merci pour ce partage !

    • Michel

      Ras la casquette de tous ces produits, mais aussi des désherbants, des répulsifs aux différentes bébêtes…
      J’ai téléchargé le livre de RFA. Merci Cécile, c’est une mine de recettes… Alors on tambouille ensemble un de ces jours. Bisous

    • DRULHE Patricia

      Je suis intéressée merciii

    • Delphine

      Bonjour Cécile…help je suis preneuse de toutes ces nouvelles idées…enfin de revenir vers l’essentiel…car entre maison et mon centre esthétique, les produits désinfectants à gogo fleurissent ds tous les placards… et oui en cas de contrôle sanitaire, je ne suis pas sûre que mon nettoyant fait maison passe ?? Ton avis ? Merci

    • Anne-Marie

      Bonjour Cécile,
      Moi aussi je suis très très intéressée!! J’utilise déjà pas mal de bicarbonate, un peu de vinaigre, mais je voudrais bien étendre mon répertoire:)

    • ametrine

      ça m’intéresse beaucoup

    • Danielle

      Bonjour Cécile,

      je suis déjà une adepte du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc (avec, dans certains cas, un ajout de zeste de citron bio). Du blanc de Meudon et de la terre de Sommière aussi …

      Mais je ne suis certainement pas encore au top et donc, ta proposition m’intéresse vraiment beaucoup !

      Belle semaine et bien à toi,

      Danielle .

    • Valérie

      Je n’utilise plus de produits ménagers toxiques depuis des années à l’exception d’un produit pour les toilettes en cas extrêmes, cela fait 3 ans que je l’ai…j’achète des produits naturels qui font toute la maison. Je serai intéressée d’apprendre à les faire moi même.

    • Pascal BARON

      Bonjour Cécile , bel article. C’est bien de surfer sur la vague du DIY, je pratique depuis plusieurs années. Je suis d’accord avec toi concernant les produits tout fait.des allergènes, du potentiellement cmr, du plastique, et des euros. Je tourne avec vinaigre blanc, bicarbonate, cendre, savon de marseille.Je suis assez soft sur ces produits, ma compagne pratique plus car elle fait la lessive, le déos….ton idée de faire un bouquin n’est pas mauvaise, après il y en a déjà toute une panoplie qui existe, donc vois si c’est valable et si ça vaut le coup de mettre de l’énergie là dedans….a toi la décision 🙂 prends soins de toi .PS: le DIY est une bonne philosophie , elle va de paire avec faire son potager, recycler…..

    • chlo

      Ça m’intéresse beaucoup. Avec ma mère on a chercher à faire nos produits nous même mais on ne connaissait pas assez les ingrédients et les prix donc on à vite mis ça de côté au profit des cosmétiques. Je suis sûre qu’elle serait heureuse d’en apprendre plus, étant dans la démarche de diminution de ses déchets.

Leave a Reply

Your email address will not be published.