Comme on dit… les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés. Mais contrairement aux apparences, ce n’est pas de chaussures, dont il est question. Quoique…

Une semaine à ignorer le problème. Quand on n’a pas envie de s’occuper de soi, on n’a pas envie. Par contre, tout le monde a une bonne idée de ce qu’il faudrait faire à mon pied:

“moi mon médecin m’a conseillé de me suspendre à une barre”

“une poche de glace, met une poche de glace, moi ça marche sur les tendinites, et puis la cryothérapie guérit tout, c’est bien connu”

” un bain de sel, le soir, avec de l’eau tiède pour calmer la douleur, ça détend et ça répare, le lendemain, c’est plus qu’un souvenir”

Chaud ou froid, les amis, il faudrait se décider?!

” tu as pensé aux huiles essentielles?”

Euh… oui, oui j’y ai bien songé à un moment eh eh (la personne ne connaissait pas mon métier).

ligament-huile-essentielle
N’est-ce pas!

Tendinite, entorse, foulure… autre?

En fait, le problème, c’est que je ne sais pas ce qu’il a ce pied. Je me suis couchée, tout allait bien. Le lendemain en me réveillant impossible de poser le pied par terre. Entre-deux, je n’ai absolument aucune idée de ce qui a pu arriver! Donc dans ces conditions, quoi mettre dessus? Quel est le soucis? Eh bien il nous faut un diagnostic donc direction le médecin.

Elle est fabuleuse, j’ai enfin trouvé mon médecin traitant, très à l’écoute, après palpation et questionnaire approfondi (ah oui, c’est vrai que j’ai fait un footing dimanche matin, j’avais oublié!), le verdict tombe: c’est le ligament cette douleur sur le coté extérieur et qui remonte un peu vers la cheville. Entorse! Ca c’est fou, je pensais qu’il fallait se tordre le pied et qu’on s’en rendait compte quand on se foulait une cheville, eh bien non!

Du coup j’ai pas eu le coeur à polémiquer. J’ai pris mon ordonnance d’anti-inflammatoires accompagnés d’un truc pour limiter les dégâts sur l’estomac. Ordonnance que j’ai de suite paumée, sitôt rentrée chez moi. En même temps, je n’avais pas vraiment l’intention d’absorber ces trucs là.

Huiles essentielles pour une inflammation du ligament

Je me suis enfin mise au boulot:

  • 5ml Huile végétale de colza (il faut que je rachète des HV, je n’ai plus que celles de la cuisine!)
  • 4 gouttes Huile essentielle de Gaulthérie
  • 6 gouttes Huile essentielle de Lavandin

Dans un petit pot en plastique qui trainait par là. Quand c’est une préparation que vous allez utiliser tout de suite, aucun problème, si c’est quelque chose que vous allez conserver, il vaut mieux privilégier un contenant en verre et une huile végétale moins sensible au rancissement que le colza.

Sensation de chaleur, soulagement immédiat. 48h plus tard, c’était de l’histoire ancienne. Pas eu besoin de renouveler la préparation, j’en avais vraiment préparé une petite quantité pour tester. Et puis la zone à masser était petite, très localisée.

Il s’agissait juste de soulager le ligament inflammé et de détendre la zone crispée depuis plusieurs jours à cause de la douleur et tout est rentré dans l’ordre. Si seulement j’avais commencé par là!

Ca vous arrive aussi de laisser traîner des trucs importants pour votre santé?

Ceci dit un grand merci à tous ceux qui m’ont gentiment prodigué des conseils au cours de la semaine, me rappelant à quel point je devrais m’occuper un peu de moi au lieu de sautiller à cloche-pied! Mais attention, selon la douleur, son origine, etc… on peut faire plus de mal que de bien! Sans le diagnostic du médecin, difficile de prendre une direction thérapeutique en toute confiance 😉

 

Au fait, j’ai retrouvé l’ordonnance, elle a rejoint la pile des diverses notices concernant les appareils électro-ménagers, vous savez tous ces papiers qu’on garde par peur de les jeter. Pourquoi? Ca je ne le saurai jamais, mon cerveau a ses raisons que j’ignore moi-même! Vous aussi vous retrouvez parfois des trucs à des endroits bizarres?


    2 replies to "Soulager une entorse avec les huiles essentielles"

    • Janine

      Bonjour Cécile et merci du conseil; j’espère que tout va bien pour toi maintenant; j’ai une inflammation du tendon d’une cheville suite à un accident il y a des années, souvent je ne souffre pas mais parfois la douleur se réveille et alors là… c’est l’horreur, est ce une bonne idée d’appliquer ton mélange gaulthérie lavandin?
      d’avance merci de ta réponse

      Bonne journée
      Amicalement
      Janine

Leave a Reply to Janine Cancel Reply

Your email address will not be published.