Pour le test de cette semaine, je vous rassure, je n’ai pas été attrapé un rhume exprès. Pas besoin de rester dans une salle climatisée à 20°C ou de chercher des gens à l’œil un peu vitreux pour copiner pour les besoins du blog. Non, ceci est mon retour d’expérience 100% authentique sur une huile essentielle que j’adore et qui m’accompagne en voyage et qui est super super efficace.

IMPORTANT: Sur la photo je l’applique pure, et dans l’expérience que je vais vous raconter. C’est possible car elle contient une majorité de 1,8-cinéole, très bien toléré par la peau. En général. Si vous avez un terrain allergique, que vous êtes sensibles, ou sur des enfants, ou que vous comptez l’utiliser plus de 2 ou 3 jours de suite, surtout: DILUEZ dans de l’huile végétale (jusqu’à 50%). Car comme toute huile essentielle, elle peut devenir allergène à la longue.

Je vais juste vous raconter à quel point c’est efficace, puisque nous étions deux : l’un l’a utilisée (moi), l’autre pas. Devinez qui est tombé malade ?

En décembre, ici, le climat fraîchit et même si on peut difficilement parler d’hiver, le contraste avec des nuits plus fraîches et les virus qui circulent, en font la période propice pour choper un truc pas cool à ramener à sa famille pour noël. C’est ainsi que tout naturellement, nous sommes (moi et mon compagnon de l’époque) tous les deux tombés enrhumés : nez qui commence à couler, gorge qui picote, sinus encombrés… oups, ça c’est mauvais signe. Mais je suis confiante, Ravintsara ne m’a jamais trahie. Donc je m’applique une goutte pure (oui, je sais, c’est pas l’idéal, mais en même temps c’est un usage ponctuel, en curatif) sur les poignets et juste avant d’aller me coucher, j’en mets une goutte sur les deux oreillers. En haut, pour qu’on ait pas la joue collée directement dessus. Pis je vous rassure, ça tâche pas.

Le lendemain matin, je récidive sur les poignets, mais pas monsieur, ça lui assèche la gorge, il aime pas (oui, c’est certain, le paracétamol, c’est tellement plus sympa à gober). Le soir, refus catégorique pour l’oreiller. Tant pis, re-goutte sur les poignets pour moi. Si en ce qui me concerne, c’est de l’histoire ancienne à partir de ce moment-là, le rhume de monsieur-jamais-content va s’éterniser à n’en plus finir, le fatiguer dans les semaines à venir… pfff

ravintsara-nature et progrès
Y a des gribouillis sur le flacon car quand je voyage, je note dessus l’utilisation, au cas où, pour ne pas oublier

Bon, je ne sais pas vous, mais moi je préfère avoir la gorge un peu sèche, quitte à me lever la nuit pour boire un peu que de me traîner avec le nez qui coule pendant 3 semaines. Donc Ravintsara, ça marche. Ca guérit. Ca tue les virus et non, c’est vrai ce n’est pas agréable, mais en même temps c’est pas fait pour. Ce n’est pas une huile essentielle que l’on utilise pour le plaisir, pour des soins cosmétiques ou pour sentir bon : c’est vraiment une huile essentielle dédiée à l’aromathérapie, c’est à dire se soigner par les huiles essentielles. Et de ce côté là, elle fait le job.

C’est même impressionnant, parce que même pas malade, il suffit que j’en applique une goutte sur les poignets pour que ça me dégage les bronches, l’impression que ça « ouvre », de prendre une grande inspiration. A tel point que ça me débouche même les oreilles des fois, avec un petit « pop » comme avec l’altitude ou la pression, vous savez quand on souffle dans le nez ? Ca vous fait ça à vous aussi? Peut-être que j’suis pas normale…

ravintsara-voie-respiratoire
Arghhh ça sent trop bon! Ah mais c’est que ça serait addictif ces p’tites huiles essentielles

Bon, en préventif, je ne l’ai jamais testée, j’avoue qu’à titre personnel je ne suis pas très favorable : pourquoi aller se coller un truc aussi puissant sur la peau quand on n’a rien ? Selon moi (mais c’est un avis très personnel), elle est si efficace qu’on peut choisir de l’utiliser seulement dès les premiers débuts de symptômes. Sauf si vous êtes au contact de personnes malades, ou pour les personnes fragiles, à ce moment là, il est peut-être intéressant d’anticiper.

Petite astuce: si vous l’emmenez comme moi en voyage, marquez à quoi elle sert sur l’étiquette et comment on la prend (cutané, voie orale…) car vous aurez pas vos bouquins ou internet sous la main 😉

Et vous ? Vous l’utilisez comment Ravintsara ? Partagez en commentaires !

Recherches utilisées pour trouver cet article:ravintsara rhume, ravintsara et rhume, ravintsara, rhume ravintsara, début de rhume huile essentielle, lapin nain grippé huile essentielle, ravinsara herbe, ravintsara poignet, ravintsara propriétés médicinales

    42 replies to "Stopper net un début de rhume avec l’huile essentielle de Ravintsara"

    • ALINE

      Bonjour,
      Mon mari a un début de rhume puis je lui mettre une goutte sur un ou deux poignets et cette huile essentielle de ravintsara puis je l’associer au macérat huileux d’arnica que j’ai déjà en ma possession ou dois je utiliser une autre huile neutre et si oui laquelle merci pour vos réponses. Cordialement. Alyne

    • Véronique

      Bonjour, merci pour tous ces conseils ; dès qu’e le nez commence à me chatouiller , je mets des diffuseurs avec ravintsara et ça marche sauf si je ne m’y suis pas pris à temps; et ce matin, une amie m’a conseillé comme toi une goutte sur chaque poignet ; la pharmacienne me l’avait conseillé sur comprimé neutre mais pas oser !
      Pour l’huile ; je n’ai que l(huile d’amande douce ; peut-on mélanger toutes les HE avec cette huile ?
      Merci encore et bonne nuit

      Ps ; n’ai pas trop compris le schéma complotiste”!!!! Oui couper la télé et internet et aller se balader

    • Dominique (des alpes)

      Bonjour Cécile, bonjour à tous

      Je suis toujours là, les formations ont été efficaces. Je fais des synergies pour mes petits enfants de Ravintsara qui est mon HE préférée et ne me quitte jamais. En plus des bienfaits cités , elle agit même sur mon humeur. Depuis 3 ans que j’utilise cet HE, les maux de l’hiver sont plus “lights” 1 à 3 jours maximum et plus espacés, ce qui me fait beaucoup moins de fatigue. J’utilise celle du petit producteur qui est dans la liste de ton site (Madagascar BE- – -ra), une merveille. Comme ce sont des étudiants Grenoblois qui l’ont créé dont un est malgache (voir leur site) alors je la trouve facilement dans les magasins (Ca- -bio) à Grenoble. Ils ont aussi les feuilles de Ravintsara que j’utilise en tisane, une eau de parfum un vrai bonheur…..Comme toi Cécile je suis convaincue par les petits producteurs.

      Bon hiver à tous

      • Cécile MAHE

        Merci Dominique pour ce super retour! N’hésites pas à citer les marques, surtout celles des producteurs qui figurent dans l’annuaire, aucun problème pour moi, bien au contraire 😉

      • Véro

        Bonjour. Convaincue également par le ravintsara depuis plus de 5 ans, je m’aperçois que je n’y suis quand même pas allée avec le dos de la cuiller !! La pharmacienne m’avait conseillé d’en mettre 3 gouttes par jour en préventif sur les poignets et 1 goutte sous les pieds de bébé de 1 an à l’époque. Chose que je n’ai finalement jamais suivi longtemps car j’oubliais à force.
        Et en curatif, 10 gouttes sur l’intérieur des avant-bras à frictionner énergiquement entre eux dès le début des symptômes pour les adultes. 3 gouttes sous les pieds pour bébé… le truc de l’avant-bras, elle m’avait dit que ça passait directement dans le sang du coup, comme si je faisais une injection.
        Ca m’a très souvent aidée. D’autres fois, peut être fait trop tard, pas du tout… que pensez-vous de ces traitements de choc??

        • Cécile MAHE

          Bonjour Véro, si c’est dilué dans l’huile végétale c’est préférable, nettement préférable. En cas d’infection, il FAUT un traitement de choc, intense sur une courte durée (3-5 jours). Pour le préventif, pourquoi pas si c’est bien 1 goutte 3 fois par jour

    • françoise delpierre

      bonjour cécile
      j ai pris 1gouute 3 fois par jour sur un comprimé
      j ai toujours le rhume presque 15jours
      bon c etait peut etre pas un rhume
      ou peut pris trop tard
      j ai commencé a la prendre des le début de mon mal de gorge qui finalement murit et se termine par une sinusite …
      je m avoue pas vaincue merci pour ton blog bonne journée

    • Elisabeth

      Bonjour Cécile !
      En prévention, dès le mois d’octobre, avant de sortir prendre le train, le métro etc. , bref : être mêlé(e) à la foule. Respirer 3 ou 4 fois profondément Ravintsara à même le flacon. Cela m’a été recommandé par une thérapeute. Et ça marche ! Pas un seul rhume à l’horizon depuis des années…….
      Merci pour tout !
      Elisabeth

    • […] profitez des bienfaits des huiles essentielles en olfaction grâce à ce bijou en bois: un peu de Ravintsara pour se protéger des microbes qui rôdent, de l’Ylang-Ylang pour rester zen face au stress, […]

    • Perrissoud Emilie

      Bonjour Cécile, le ravintsara est une une de mes HE préférée. Je l’utilise également aux premiers symptômes de rhume, 2 gouttes sur un comprimé neutre PO et pour ma fille diluée avec une huile végétale en massage sous les pieds. Très efficace, ainsi que pour ma fille qui ramène souvent des microbes de l’école! Même si parfois le rhume se déclare quand même, les symptômes durent moins longtemps et moins prononcés.
      Je me suis finalement décidée aujourd’hui pour la formation, j’espère apprendre plein de choses! (bien que certains articles me font un peu “peur”, je n’ai jamais aimé la pharmaco!…)
      A demain pour le début des cours!!

    • Murielle

      Coucou Cécile et non tu n’es pas folle à ma grande surprise j’ai pris 1gt de Ravintsara dans du miel en sublinguale et ça a fait clapclapclap dans mon oreille depuis je me demande si mes acouphènes ne vient pas de là. Quand ça devient insupportable je recommence et ça ce calme.

    • Genny

      Bonjour,
      J’aime beaucoup votre blog et vos fiches sont superbes et bien résumées. J’utilise l’huile essentielle de Ravinstara depuis 3 ans en prévention, car j’ai tendance à avoir la grippe tous les hivers. Depuis plus rien. Je l’utilise de la façon suivante 1 goutte tous les matins pendant 3 semaines mélangée à du miel. J’ai appris récemment que la dilution dans du miel (tout comme dans de la mie de pain) n’est pas idéale, sachant que les huiles essentielles ne sont solubles que dans de l’huile. Je voulais savoir si il est possible de l’administrer à des personnes asthmatiques.

      • Cécile MAHE

        Merci Genny 🙂 Beau retour d’expérience! Le miel reste intéressant pour une action sublingual (passage rapide dans le sang), en fait tt dépend de ce qu’on souhaite faire, ce n’est pas forcément une mauvaise solution? Pour les personnes asthmatiques, avec prudence pour les HE à eucalyptol (1,8-cineole) car elles sont plus ou moins bien tolérées

    • Sofifonphec

      Bonsoir, je viens de m’acheter ce matin HE de Ravintsara. On essaie de se soigner au mieux avec les HE. Bon on est des novices, mais il faut bien commencer un jour !!
      Il y a deux semaines, j’ai eu une grosse bronchite, malheureusement, j’ai eu besoin d’antibiotiques, j’ai pris de l’eucalyptus Radié, sur du miel. Et franchement, pas eu besoin de sirop expectorant.
      Aujourd’hui, j’ai essayé la Ravintsara sur les poignets de mon mari, qui justement, ne veux pas de médocs. Je vous dirai si ça a marché chez lui.
      Après ce long message… Je vous souhaite une bonne soirée, et merci pour votre site intéressant.

    • Lydie

      J utilise le ravinstara depuis 3 ans en prévention des septembre 2gouttes le matin et 2 le soir sur 1cuillere à café avec du miel et aussi au printemps pour le mal de gorge principalement pour mon cas ces nickel pour vous dire que je consomme beaucoup de miel ou bien si vous n’aimez pas le miel faire sur un support neutre

      • Cécile MAHE

        Merci pour ce retour d’expérience Lydie. Je précise juste pour les personnes qui passeront par ici, ayant un estomac fragile ou un reflux gastro-oesophagien, ce type de prise peut aggraver les symptomes.

    • PHILIPPE BAUDRY

      bonjour Cécile
      merci pour ce conseil sur le Ravintsare (cinnamomum camphora) qui est l’huile essentielle par excellence.
      Je l’utilise également tous les jours en hiver, un peu moins en dehors.
      En préventif, c’est excellent.
      Mon professeur de l’école où j’ai appris la phytothérapie l’utilisait aussi beaucoup pour des cas de gangrènes, et il semble qu’elle soit très efficace pour refaire l’immunité des personnes comme les sidéens.
      J’aime beaucoup ton site et les idées pratiques qu’il contient.
      En tout cas je forme aussi aux huiles essentielles en Bourgogne, si cela intéresse..
      à bientôt

    • Lavallard nathalie

      Il y a eu une épidémie de rhume à l’ehpad où je travaille , avec votre application internet , 1 gte dans un peu de miel 3 fois par jour penda’t 3 jours et hop rien pour moi et tranquille , passée à travers cette épidémie
      Merci Cécile pour les bons conseils et l’application Google play sur mon mobile qui est bien pratique

      • Cécile MAHE

        Merci pour ton retour Nathalie, c’est top ça… mais et les résidents de l’ehpad alors ? Un peu de diffusion dans l’établissement?

    • Thérèse

      Bonjour,
      Bravo pour votre blog! Je voulais juste savoir à quelle fréquence mettez-vous la goutte de Ravintsara sur le poignet? 1 fois par jour? 1 goutte sur chaque poignet? et combien de temps dure le traitement?
      Dernière question: cela marche-t-il pour une angine débutante?
      (oui je sais je suis une maniaque de la précision ;))
      Merci!

      • Cécile MAHE

        Bonjour Thérèse, 2-3 fois par jour si on est en prévention, mais si le rhume arrive, là c’est 4-5 fois, plus l’olfaction. Oui, ça marche aussi sur angine, même si dans ce cas j’aime bien combiner avec Tea tree + lavande fine dans une HV pour soulager et j’applique sur la gorge là où ça fait mal. Y a pas de mal à poser des questions, ça n’a rien d’une maniaquerie 😉

    • BOUCHER

      Bonjour. Vous dites mélanger avec une huile, mais dans quelle quantité ! Merci pour vos bons conseils.

    • Nathalie

      Moi je m’en set pour les aphtes et boutons de fièvre pur et en friction.
      C’est [email protected]

    • LEFEBVRE

      Bonjour,
      J’ai un lapin nain qui éternue le vétérinaire dit que c ‘est du coryza les antibiotiques ne font rien il a la forme !puis je utiliser des huiles essentielles.?

      • Cécile MAHE

        Bonjour, il faut voir avec un vétérinaire pour des dosages et une voie adaptée.

    • huile essentielle ravintsara

      Aucun doute, l’huile essentielle Ravintsara est une huile antivirale par excellence et son efficacité n’est jamais à remettre en question.

    • Christiane D.

      Bonjour Cécile

      Je suis une adepte de la médecine douce et des soins préventifs et en qualité de Florithérapeute (gestion du stress et des émotions avec les élixirs floraux du Dr Bach) il m’arrive d’orienter des clients vers un aromathérapeute.

      Je confirme RAVINTSARA est une HE très précieuse qu’il convient d’avoir dans sa pharmacie surtout l’hiver, on peut également l’ingérer ce qui n’est pas le cas de toutes les HE c’est pourquoi il faut être conseillé par un pharmacien ou un aromathérapeute.

      Pour ma part, j’ai déjà enrayé une gastro qui débutait à la suite d’une exposition en milieu collectif, deux gouttes de RAVINTSARA mélangées à une cuillère à café de miel ou d’huile et le tour est joué. Deux à 3 fois par jour pendant 3 jours et lj’ai pu échapper au pire (cette posologie concerne seulement les adultes )

      Bien cordialement

      • Cécile MAHE

        Bonjour Christiane, merci pour ce retour d’expérience 100% perso, 100% concret, j’adore ça! Ravintsara est réellement polyvalente, c’est une merveille, car elle est plutôt orientée sphère ORL normalement, mais disons qu’elle a plus d’un tour dans son sac 🙂 A bientôt!

    • Rerat

      Bonjour Cécile,ici pareil monsieur a traîné 2 semaines et moi 3 jours et hop plus rien….j’ai mélangé ravintsare et saro dans de l’huile végétale et appliquer 2 à 3 fois par jour sur le cou et sous les oreilles et le soir sous la plante des pieds,très efficace

      • Cécile MAHE

        Merci pour ce retour! Depuis que j’ai découvert le Saro à Madagascar, je le préfère même à Ravintsara!! Son odeur est plus subtile. Mais décidément, tous les mêmes alors? Monsieur n’a pas voulu laisser faire les HE? 😉

    • Eliane casale

      Bonjour Cecile
      Merci pour vos articles très intéressants pouvez vs me donner une idée d’HE pour rhume d’origine allergique ( pollen en ce moment etc)
      Bises à bientôt
      Eliane

    • Sonia

      Bonjour, je suis nouvelle dans le domaine des HE. J’aime bcp votre site, humour, info pertinentes et recherches.
      Dans cette article vous faites mention du dessèchement des muqueuses du au Ravintsara, J’ai pour ma part utilisé du thym à linalol pour couper l’herbe à un vilain rhume. 1 goutte mélanger à du miel 3 fois pr jour, et une heure de diffusion à faible concentration environ (6 gouttes quand mon diffuseur en demande 10) matin et soir. Reste que le rhume à disparu très rapidement, mais je me suis retrouvée avec le nez très desséché au point de saigner légèrement et de devoir me passer de l’huile d’amande douce sur la parois nasale pour retrouver un certain confort. Depuis 2 jours c’est le fond de ma gorge qui semble asséchée, voir irritée comme lors d’une toux sèche alors que je n’ai jamais atteint le stade de la toux. Alors je voulais savoir si à votre connaissance ces symptômes peuvent être lié à l’usage du thym et si vous aviez déjà observé cela? Merci.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Sonia, bienvenue dans ce cas!!!

        Ce qui provoque l’assèchement des muqueuses dans le cas du Ravintsara, c’est la présence de 1,8cinéole ou eucalyptole qui normalement n’est pas présent dans l’huile essentielle de thym à linalol (voir ici pour la fiche: https://plante-essentielle.com/lhuile-essentielle-de-thym-vulgaire-a-linalol-proprietes-et-utilisation-sans-danger-thymus-vulgaris-linaloliferum/ ).

        La prise d’huile essentielle par voie orale est toujours moins recommandée qu’une application locale même si ce thym est très doux (et en plus l’application locale fonctionne très bien!)… il est possible que votre gorge ait été abîmée par ce traitement. La diffusion du thym à linalol ne pose normalement pas de problème, mais vous me parlez de concentration dans le diffuseur, or ce qui est important, c’est surtout la durée de la diffusion. Pas plus de 30 minutes, et toujours aérer la pièce ensuite (ne surtout pas faire de “sauna”).

        … Etes-vous sûre de la qualité de l’huile essentielle? (ca peut aussi être une cause, évidemment)

        Dans tous les cas, stoppez l’utilisation du thym à linalol qui ne semble pas vous réussir, écoutez votre corps! Il y a pleins d’autres huiles essentielles utiles contre le rhume, du moins si votre auto-diagnostic est le bon.

        Des saignements de ce type devrait tout de même vous inciter à une visite, à défaut du médecin, au moins de votre pharmacien qui sera à même de vous conseiller sur la conduite à tenir. Il ne faut pas hésiter, ils sont de plus en plus nombreux à être formés aux huiles essentielles.

        J’espère avoir un peu aidé, à bientôt!

    • Aurélie

      Bonjour,
      Il est top ce petit retour d’expérience. J’ai cependant une question, en cas de rhume on peut le prendre par voie orale ou uniquement en cutanée sur les poignées?

      Merci d’avance.

    • Agathe

      Bonjour Cecile,

      Moi aussi j’utilise bcp le ravintsara pour moi et les enfants. Vraiment efficace quand tu t’y prends au début des symptômes. Je trouve l’astuce super chouette! Peut-être que tu pourrais créer un petit fichier à télécharger avec des étiquettes à découper et que l’on pourrait coller sur nos flacons (Comment ça je suis flemmarde? 😉 ).

      bonne continuation à toi !

      • Cécile MAHE

        Bonjour Agathe,
        Super une autre flemmarde tout comme moi 😉 Mais c’est de la flemmardise intelligente. Super idée, les étiquettes. En plus, y a moyen de se faire plaisir “artistiquement”. Je vais y réfléchir. Merci pour le retour sur le Ravintsara! A bientôt

Leave a Reply

Your email address will not be published.