Alors feuilles ou écorces ? Cinnamomum verum (ou C. zeylanicum parfois) se décline effectivement en deux versions. Et soit on distille les feuilles, soit l’écorce (oui, l’écorce, la même qu’on met sous forme de « bâton de cannelle » à infuser pour les desserts). Les deux huiles essentielles obtenues sont vraiment différentes, tant à l’odeur que dans la composition. Celle dont je vais parler est celle obtenue à partir des feuilles. Pourquoi ? Parce que c’est celle que j’ai en ma possession, en voilà une bonne raison !

Et sûrement pas la meilleure, car à choisir en toute connaissance de cause je choisirai l’écorce. Et peut-être pas la cannelle de Ceylan pour le coup, mais la cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) qui est encore plus puissante en tant qu’anti-infectieuse et amie des voyageurs amateurs de touristas grâce à sa richesse maximale en cinnamaldéhydes. Disons que la cannelle de Ceylan feuilles est la plus douce pour la peau des trois (tout est relatif) et la moins spectaculaire. Si on a déjà une huile essentielle de clou de girofle en sa possession, ce n’est clairement pas nécessaire d’avoir en plus cette huile essentielle riche en eugénol.

En résumé (très très résumé, voire caricatural) :

  • Cinnamomum verum – feuilles : très riche en eugénol (comme le clou de girofle!) et un peu de cinnamaldéhydes => la plus « douce », moins chère (on ne décime pas les arbres!), mieux tolérée par la peau que les deux autres, mais pas le parfum chaud et enveloppant de l’écorce
  • Cinnamomum verum- écorces : riche en cinnamaldéhydes et un peu d’eugénol => odeur chaude, plus puissante, plus agressive
  • Cinnamomum cassia- écorces : très riche en cinnamaldéhydes (plus de 80%) => odeur chaude, la plus puissante, la plus agressive

Donc quand on vous parle d’huile essentielle de Cannelle sans préciser laquelle et s’il s’agit des feuilles ou de l’écorce…. fuyez !

Composition de l’huile essentielle Cannelle de Ceylan feuilles

  • Phénols : eugénol (70-87%)
  • Esters (10%) : benzoate de benzyle, acétate d’eugényle, acétate de cinnamyle
  • Sesquiterpènes (<8%) : bêta-caryophyllène
  • Aldéhydes aromatiques (3%) : cinnamaldéhydes
  • Et aussi : monoterpènes, monterpénols (alcool cinnamique (0,5-7%))

En voilà une composition intéressante ! La richesse en phénols, et notamment le bien connu eugénol du clou de girofle fait tilt tout de suite : l’application cutanée va être compliquée avec une dermocausticité qui ne fait pas le moindre doute. La présence de cinnamaldéhyde, même si en très petite quantité, ne vient pas arranger le constat puisque c’est un composé irritant pour la peau bien connu. Si on fait un total de ces deux là, on arrive quasiment à 90% de notre huile essentielle qui n’est pas copine avec la peau. J’enfonce le clou ? Franchomme, dans mon livre de chevet préféré (oui, j’ai des loisirs fabuleux et des songes remplis de formules chimiques) précise pour cette huile essentielle qu’il faut être prudent par voie externe chez l’adulte et la contre-indique chez les bébés et jeunes enfants alors même qu’il est plutôt avare sur les restrictions par rapport à d’autres auteurs.

batons-cannelle-cinnamomum

Dangers et contre-indications de l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan feuilles

La forte dermocausticité de cette huile essentielle la rend contre-indiquée chez les bébés et les jeunes enfants (avant 7 ans). Même chez l’adulte, par voie externe, son usage devra être précautionneux. Il n’est évidemment pas question de l’appliquer pure et la dilution ne devra pas se faire « à la louche », mais être bien évaluée. Femmes enceintes et allaitantes l’éviteront quoi qu’il arrive.

Par ailleurs, comme tous les phénols, l’eugénol par voie orale est hépatotoxique (toxique pour le foie). Ca ne devrait pas vous alarmer si vous en faites une utilisation raisonnable et non prolongée dans le temps. Les personnes souffrant néanmoins de pathologies liées au foie et celles souffrant d’alcoolisme (et ayant donc un foie fragilisé) devrait par contre éviter d’utiliser, sans avis de leur médecin, ce type d’huile essentielle par voie orale. Je rappelle au passage que la prise d’huile essentielle riche en phénols peut être accompagnée d’une goutte d’essence de citron qui a la réputation d’être un bon hépato-protecteur.

ATTENTION: pour ceux qui utilisent Cinnamomum cassia, la teneur en coumarines pose des problèmes en cas de consommation régulière et en quantité (pour ma part je préfère zeylanicum, elle est déjà d’une efficacité redoutable.  “The levels of coumarins in CC appear to be very high and pose health risks if consumed regularly in higher quantities” (Source: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3854496/)

Propriétés de l’huile essentielle « Cannelle de Ceylan feuilles »

Alors là, avec l’eugénol, on est dans de l’anti-bactérien surpuissant et de l’antiseptique top catégorie. Bactéries, virus, champignons et parasites n’ont qu’à bien se tenir ! L’eugénol a aussi la réputation, grâce aux dentistes, d’être analgésique et anesthésiant en application locale. Et je ne vous cache pas que son côté extrêmement tonique, stimulant la font entrer dans les aphrodisiaques, notre huile essentielle de Cannelle de Ceylan feuilles. Pas seulement pour son côté stimulant d’ailleurs puisque son action hyperémiante, chauffante a tendance à renforcer cet effet.

Utilisations et voies d’administration de l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan feuilles

Diffusion de l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan feuilles

Quant au conseil consistant ici et là sur la toile à préconiser une diffusion pour créer une ambiance chaleureuse l’hiver à la maison : c’est NON. D’autant plus que l’odeur, contrairement à la cannelle écorce n’est pas aussi chaude et suave qu’on pourrait se le figurer. Vous vous rendez compte de la quantité d’eugénol (un phénol) qu’il y a là-dedans ? Ca ne se diffuse pas. Si vous tenez néanmoins à profiter de son odeur de cette manière là, il est envisageable d’en glisser une goutte (une seule!!!!) avec d’autres huiles essentielles à raison d’une goutte de cannelle pour 10 gouttes de mélange total. C’est un MAXIMUM, pas une suggestion. Après, vous faites bien ce que vous voulez chez vous, je ne suis pas là pour vérifier que vous avez choisi de vous empoisonner l’existence, au sens propre.

On ne l’utilise pas non plus en inhalation.

huile-essentielle-cinnamomum

Une olfaction au flacon ne peut pas vous faire grand mal : elle est stimulante, tonique et utile en cas de régime pour résister à la tentation car elle coupe la faim.

Ah oui une astuce : 1 goutte sur un mouchoir glissé sous l’oreiller aurait la propriété de réveiller les sens et la libido. A tester…

Voie orale

La voie la plus intelligente et la plus sûre (et oui!) pour absorber l’huile essentielle Cannelle de Ceylan feuilles. Tout simplement. Sur un comprimé neutre, dans un peu de mie de pain, une gélule, du miel… selon la visée thérapeutique. Évidemment, si c’est une prise ponctuelle, 1 goutte, pas plus de 3 fois par jour pendant une durée très courte (3-5 jours), pas de soucis, dans les autres cas, il faut voir avec un médecin. Et n’oubliez jamais que les huiles essentielles peuvent interagir avec d’autres médicaments. Je ne pense pas suffisamment à le dire, mais pensez à en parler avec votre pharmacien qui pourra vous dire si c’est compatible ou pas avec un traitement en cours. C’est son boulot.

Par voie orale, on profite de la manière la plus sûre et la plus efficace des propriétés anti-infectieuses de cette huile essentielle exceptionnelle. Elle agit notamment sur les diarrhées, les coliques, les infections gastro-intestinales. Elle est aussi actives contre les vers et autres parasites, même les amibes. C’est pour ça qu’elle devrait faire partie de toute trousse de voyage lors des départs dans les pays tropicaux où la qualité de l’eau n’est pas toujours au rendez-vous. En plus une petite olfaction au flacon vous permet de regagner l’énergie nécessaire à vous battre avec langues étrangères et coutumes étranges 😉

De nombreux auteurs suggèrent une utilisation préventive lors de séjours dans certains pays “à risque” : 1 goutte par jour sur un support prévient les infections de tous types.

Car la Cannelle de ceylan feuilles est aussi actives contre les infections buccales (grâce à l’eugénol, odontalgies), les infections urinaires (cystites) et les infections pulmonaires (bronchites, grippes, coup de froid, rhinopharyngite).

A noter, elle est également emménagogue (favorise la venue des règles).

huile-essentielle-cannelle-ecorce

Voie cutanée

Possible mais avec la plus grande prudence quant à sa dilution. On ne dépassera jamais les 0,5% (ce n’est vraiment pas beaucoup!). Et l’utilisation sera réservée à une utilisation « médicinale ». C’est à dire que ce n’est pas une huile essentielle que l’on devrait (je met le conditionnel parce que malheureusement il traîne des recettes suspectes sur le web) retrouver dans des cosmétiques ou des huiles de massage « pour le plaisir ». Dites vous que quand vous mettez de la cannelle, ce n’est pas pour son odeur mais parce que vous cherchez à bénéficier d’une propriété bien précise de cette huile essentielle. De préférence, une propriété qui ne peut pas être apportée par une autre huile essentielle, plus douce, mieux tolérée par la peau. Voici les 3 cas où une application cutanée peut se justifier :

  • cellulite (réducteur)
  • douleurs de la goutte
  • rhumatismes, arthrite, douleurs articulaires

Pas de bain aromatique à la cannelle, ça va de soit, mais ça va toujours mieux en le disant.

Aromathérapie énergétique de l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan feuilles

Son odeur la rend contre-indiquée pour les soins énergétiques d’après Lydia Bosson : elle manque de subtilité et de complexité. On lui préférera nettement les huiles essentielles de Cannelle écorce.

Conservation de l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan feuilles

Pas de mise en garde particulière.

Faites-vous partie des nombreuses personnes qui se sont déjà brûlés la peau et parfois le visage avec l’huile essentielle de Cannelle? Laissez un témoignage pour que ça n’arrive pas aux suivantx en commentaire de cet article!

FicheHE23cannellefeuille

Recherches utilisées pour trouver cet article:he cannelle feuille, huile essentielle de cannelle de ceylan, huile essentielle cannelle feuille ou écorce, huile essentielle cannelle de ceylan, he feuille de cannelle propriétés, propriete canelle feuille, he cannelle de ceylan propriétés, feuilles de cannelle, cannelle feuille, cannelle de ceylan feuilles huile essentielle

    8 replies to "Huile essentielle Cannelle de Ceylan feuilles"

    • Steeve Gusman

      L’HE de cannelle (ecorce) est surpuissante contre des infestations parasitaires type Galle — qui est une maladie bcp plus repandu qu’on ne le pense — combine avec du clou de Girogfle, du Camphre, du Tea tree, de la Terebenthine, du Lavandin et autre Citronelle …cela fait des miracles — efficacite superieure aux creme a la Permethrine auxquelles les acariens s’habituent vite et ne reagissent plus trop au bout de qq applications // It may save your butt !!! mais attention c tres fort et irritant mais bon parfois on a plus trop le choix o_O A diluez dans une huile de Neem ou Ricin ou Coconut

      • Cécile MAHE

        Merci Steeve, c’est très vrai, la cannelle écorce est une HE exceptionnelle, à manier avec précaution, mais à manier quand la situation l’exige 🙂

    • MALCOURANT Serge

      Bonjour Cécile,
      Je viens de découvrir la Cannelle Tamala, originaire du Népal (Cinnamomum tamala ou Cinnamomum tejpata). L’H.E. est extraite à partir des feuilles. Quant à sa composition complètement différente des trois H.E. (Ceylan ou Chine), Monoterpénols : linalol* (42-47%), monoterpènes : α-pinène (6-8%), limonène (3-4%), β-pinène (3.21%) et oxydes terpéniques : 1,8-cinéole (13-15%) en font un tonique cutané et veineux intéressant. Elle est également employée comme analgésique (muscles douloureux) ou antiseptique. Son parfum est ambré, intéressant pour le stress. Encore une cannelle à ne pas confondre avec les autres. Bonne journée.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Serge, merci beaucoup! Je ne la connaissais pas, c’est très intéressant ça!!! Le linalol, magnifique molécule, la combinaison est top!

    • Del974

      J’ai tenté de prendre une goutte de huile essentielle de cannelle écorce que j’avais dans une boule de mie de pain pour lutter contre un début de gastro… mais franchement impossible à avaler ça pique atrocement la langue !!!! Du coup je ne sais pas si c’est la bonne huile mais je ne recommencerai pas !!!
      As tu déjà fait le test ?? Je la diluerai dans du miel ds une tisane la prochaine fois !

      • Cécile MAHE

        Bonjour Delphine, oui, je prends la cannelle par voie orale de cette façon pour la tourista ou gros début de gastro, mais je privilégie la Cannelle feuille tout aussi efficace et moins agressive que l’écorce. Après, entre Ceylan et Cassia, là encore on monte d’un niveau en terme de causticité. Attention à toujours bien regarder les noms latins 😉

    • […] personnes réactives à l’aspirine, ouf. En fait, sa composition se rapproche davantage de l’huile essentielle de Cannelle feuille que l’on a déjà […]

    • […] méthyl-éther joue le rôle d’antispasmodique tandis que par exemple, si on l’associe avec la Cannelle de Ceylan, ce qui se fait pour une bonne diarrhée infectieuse ou turista, l’autre huile essentielle joue le […]

Leave a Reply

Your email address will not be published.