Quelle huile essentielle pour un lumbago ?

Lombalgie aiguë, douleur des lombaires ou algie des lombaires. Lorsque la douleur est aiguë, on parle de lumbago. Quelles huiles essentielles peuvent venir à la rescousse? (ça vaut pour d’autres types de douleurs!)

Je ne parle pas de la douleur chronique, qui peut être due à l’âge, aux rhumatismes.

Il est difficile d’identifier d’où vient exactement la douleur : musculaire, tendineuse, nerveuse… car cette région du bas du dos abrite un petit système complexe, une petite merveille d’architecture composée à la fois des petits tendons qui relie les vertèbres à la colonne, il y a des nerfs, dont le fameux nerf sciatique, des ligaments, les disques cartilagineux qui séparent les vertèbres. qui permet les mouvements du dos, mais qui peut parfois se bloquer bêtement, sans véritable raison apparente (ou en tout cas pas à la hauteur de la douleur ressentie) : et crac, c’est le fameux « tour de rein ».

Ce qui provoque l’immobilisation, c’est la contracture réflexe des muscles du dos face à la douleur. Tandis que la douleur peut être due à la compression d’un disque à sa fissure (douleurs nerveuses), à la lésion des muscles ou des ligaments (musculaires, articulaires soignés par infiltration inflammation ligaments et ariculations pour arthrite, rhumatismes).

Huile essentielle Lumbago

Contre la douleur, on va rechercher des propriétés antalgiques (atténue la douleur), analgésique (inhibe la douleur) et anti-inflammatoires. On va aussi chercher à décontracturer les muscles qui se sont contractés sous l’effet de la douleur et bloquent le dos (spasmolytiques, anti-spasmodique). Enfin, on va soutenir l’organisme qui puise dans ses réserves de cortisol par des HE cortison-like. 3 à 4 huiles essentielles pour une synergie. Une de chaque catégorie dans l’idéal, c’est ça la force d’une synergie.

On va idéalement diluer dans de l’huile végétale de millepertuis, connue pour soulager les douleurs articulaires si on en a à la maison (c’est une macération que l’on peut faire soi-même ou acheter toute faite).

Vous pourrez affiner selon le diagnostic de votre médecin seul à pouvoir déterminer si ce sont plutôt les muscles, les articulations ou les nerfs qui sont touchés.

Il va falloir regarder du côté de trois familles de composés :

Anti-inflammatoires (pour combattre l’inflammation) :

Salicylate de méthyle : Gaulthérie couchée

Aldéhydes aromatiques Citronnelal (douleurs des articulations) : Eucalyptus citriodora, Litsée citronnée, lemon grass (citronnelle)

sesquiterpène : le germacrène est un anti-inflammatoire puissant On le trouve dans Camomille et Ylang-Ylang

les acides qui sont aussi antalgiques

Spasmolytique, anti-spasmodique musculaire

Avec la douleur, on va contracter involontairement les muscles, se crisper, ce qui va conduire à… augmenter la douleur encore plus ! Du coup, dans le mélange que l’on va faire, on va mettre une huile essentielle calmante, idéalement décontracturante musculaire

Les esters sont antispasmodiques, spasmolytiques et sédatif.

Gaulthérie couchée : salicylate de méthyle

Camomille noble (ou Camomille romaine) : angélates d’iso-butyle (également anti-inflammatoire)

Ylang-Ylang : acétate de géranyle et de benzyle (et en plus il est anti-inflammatoire s’il contient un % suffisant de germacrène)

Géranium Bourbon : formiates de citronnelyle, de géranyle et de linalyle

Lavande fine : acétate de linalyle

Laurier noble : acétates de bornyle, de géranyle, de linalyle, etc.

Les éthers sont aussi antispasmodique, mais c’est la loi du tout ou rien : ça marche très bien ou pas du tout. Le chavicol méthyl-éther que l’on trouve dans le Basilic tropical et l’Estragon. Ils sont aussi antalgiques.

Antalgique et analgésique : lutter contre la douleur

Esters et éthers sont à la fois antalgiques et antispasmodiques

acétate de linalyle sur les nerfs

lavande, ylang, gaulthérie, laurier noble

Le paracymène est un antalgique percutané puissant. On le trouve dans le Poivre noir notamment, l’Origan et la Marjolaine à coquilles.

Le camphre est réputé soulager les douleurs musculaires (ex : Romarin à camphre)

Les réserves en cortisol

Dans les douleurs inflammatoires qui durent, l’organisme puise dans ses réserves de cortisol (hormone qui combat l’inflammation). Il est donc important de venir soutenir le fonctionnement des surrénales (qui produisent le cortisol) grâce à des huiles essentielles riches en alpha et beeta-pinènes, des monoterpènes aux propriétés « cortison-like » Pin sylvestre, genévrier commun, sapin argenté, sapin baumier

Emotions et douleurs du dos.

Oui, le lumbago peut survenir parce que vous avez porté une charge lourde lors d’un déménagement, mais le déménagement est peut-être associé à des choses négatives : le changement, le renoncement, les adieux, une nouvelle vie, la peur de ce qu’on ne connaît pas, etc…

Il peut donc être intéressant d’y associer une huile essentielle en lien avec votre état émotionnel, qui va vous soutenir sur ce plan psycho-émotionnel pendant que les autress huiles essentielles vont agir sur le plan de la douleur physique. La peur de manquer, soucis financiers, la peur du changement (déménagement, changement professionnel, rupture) peuvent occasionner des douleurs ou des blocages dans cette zone.

En résumé

On va donc réaliser un mélange d’huiles essentielles, en regardant ce que l’on a dans nos tiroirs avec :

  • Une huile essentielle calmante, sédative, décontracturante
  • Une huile essentielle qui va diminuer la douleur
  • Une huile essentielle qui va s’attaquer aux causes (anti-inflammatoire)
  • En + : causes émotionnelles, et he cortison-like

Problème de posture, à répétition.

Faites attention à votre chaise, à votre position sur une chaîne si vous êtes ouvrier. Il vaut mieux prévenir que guérir. Si vous êtes sujet à ce type de mésaventure, il y a aussi des pratiques, comme celle du yoga, ou simplement certaines postures d’étirement qui préviendront le tassement des vertèbres : Etirez votre dos ! Pas seulement vers l’avant, mais aussi vers l’arrière, comme on en a moins l’habitude. Ne pratiquez pas seuls, surtout au démarrage. Muscler le dos également.

Atttention à l’usage de ces huiles essentielles qui « camouflent » la douleur, de la même manière que les anti-inflammatoires que vous prescrit le médecin. Ils peuvent inciter à forcer sans s’en rendre compte, alors qu’il faut du repos à votre organisme pour se remettre. Camoufler la douleur n’a jamais guéri quoi que ce soit.

Recherches utilisées pour trouver cet article:lumbago huile essentielle, huile essentielle lumbago, huiles essentielles lumbago, he lumbago, huile essentielle pour lumbago, lumbago huiles essentielles, lumbago huiles essentielles lavande, lumbago, lumbago et huiles essentielles, huile essentielles pour lumbago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. je suis sous anti coagulant.(previscan)très actif, je souffre de tendinites chroniques(aponévrosite, tendon achille).que me conseillez vous pour s attaquer à ces problèmes qui me pourissent mes activités.y a t il des he contre indiquées.merci pour votre réponse

    • L’argile verte! Oui je sais Daniel ce n’est pas une huile essentielle mais c’est génial 🙂 Allez voir la chaîne youtube de Plante Essentielle, il y a une vidéo sur le sujet

  2. Bonjour, merci beaucoup pour votre site !
    Je suis chiropracteur et aimerais préparer un mélange pour un patient de 70 ans sous anti-coagulants. Sa colonne est extrêmement raide, ses muscles durs au toucher, donc les douleurs ont du mal à disparaître complètement. Il fait beaucoup de marche cependant.
    Je pensais à l’Eucalyptus citronné, l’Hélichryse italienne de Corse, le Genévrier et le Gingembre, dans un macérat d’Arnica.

    J’aimerais beaucoup avoir votre avis quant aux quantités et dilutions, car je viens de commencer à m’intéresser (beaucoup !) aux HE mais je bloque sur ce point…… Dur de calculer !

    En vous remerciant 🙂

  3. Bonjour, Mademoiselle !

    Je souffre parfois de lombalgies très prononcées, qui sont en fait les périodes paroxystiques d’un mal de dos latent.

    Je ne peux malheureusement pas utiliser la gaulthérie couchée (asthme et hernie hiatale), mais comme anti-inflammatoire, je peux utiliser l’Eucalyptus Citronné.
    Je dois aussi renoncer à la lavande (même la lavande fine) qui me coupe le souffle (en fait, pour moi, c’est très violent, je le pressentais à l’odeur, c’est une oppression respiratoire très difficile à maîtriser).
    Je vais tout-de-même tester le lavandin super, sans illusions et le trouillomètre à zéro, mais sait-on jamais…
    idem avec le géranium bourbon, qui reste à tester. Le laurier noble et la camomille romaine sont trop chers pour moi, et c’est la mort dans l’âme et le porte-monnaie que je me risquerai à les tester faute de mieux.
    Partons de l’hypothèse optimiste que je finisse par trouver mon bonheur pour l’huile spasmolytique.
    Côté antalgique, j’ai essayé la marjolaine à coquilles : enfin une amie ! Elle m’aide déjà à lutter contre l’asthme anxieux et l’insomnie : et là aussi, l’olfaction laissait pressentir cette affinité.
    Le pin sylvestre, je viens de le recevoir : à tester lui aussi pour l’effet cortisone-like.

    Mais je me perds en détails, et voici l’essentiel : partant du principe (lu dans un de vos articles) que pour les nerfs, on dilue à 5 %, et pour les muscles, à 10 %, selon vous, quelle est la bonne dilution en fonction des 4 catégories que vous définissez (pour l’aspect émotionnel auquel vous faites allusion, la marjolaine à coquilles fera très bien l’affaire, je la dilue prudemment à 5 %).

    Pardon pour la longueur du commentaire-question ! Mais je vous garantis que pour un asthmatique, c’est difficile de se trouver de bonnes copines chez les huiles essentielles et de savoir les manier !

    Sur ce, je vous laisse : chez moi, la nuit est tombée, les étoiles brillent déjà … un troupeau de vaches bleues post-tchernobyliennes prend son envol…dans le nord-est de la France métropolitaine, c’est l’heure de la soupe et de la mélancolie du dimanche soir…

    Par avance merci pour vos conseils.

    Cordialement,

    Serge B.

    • Bonjour Serge, pour les douleurs je suis à 10% avec une grande efficacité. L’Ylang-Ylang est une HE en général relativement bon marché et excellente anti-douleur!

      • Bonjour et merci pour votre réponse ! Je n’aurais jamais pensé à l’ Ylang- Ylang…Je l’essaierai dès que possible !

  4. Bonjour, Cécile,
    Attention, Très Important, tu as oublié le Chamazulène présent en très grande quantité, composant aromatique Anti-Inflammatoire dans l’HECT Camomille Matricaire (dite aussi Matricaire, tout simplement et familièrement, Camomille Allemande, Matricaria recutita) et beaucoup moins, dans la Camomille Romaine (Anthemis nobilis).
    ❇ Ne surtout pas la confondre avec la fausse Camomille, la Camomille bleue du Maroc qui n’appartient pas du tout à la famille des camomilles (Ormenis multicaula) !!
    ❇ C’est 1 HE(CT) de couleur bleu foncé et qui va colorer en bleu vert (genre le bleu “moisi” comme tous les fromages bleus : Roquefort, fourme d’Ambert, tous les Bleus de …) Toutes Préparations Aromathérapeutiques. Car Toutes les autres HE(CT) sont ± jaunes.
    ❇ Cette HE(CT) Camomille Matricaire se marie très bien avec les HE(CT) suivantes : Gaulthérie couchée (par défaut, la Gaulthérie fragans) ; le Clou de Girofle (Eugenia caryophyllus ou Syzygium aromaticum), l’Eucalyptus Citronné (à l’odeur ressemble à la Citronnelle de Java, Eucalyptus citriodora), le Baume de Copaïba (dit aussi, Copaïba, Copahu, Baume de Copahu, Copaïfera officinalis) ; le Camphre (Cinnamomum Camphora à Camphre) celui-ci fait partie des Cétones.
    Au plaisir d’échanger et te lire. Bon dimanche. Bien à toi (respectueux).

    • Bonjour Lilasflore, merci pour votre contribution. Le chamazulène présente des propriétés anti-inflammatoires c’est exact, même si le plus souvent, elles sont mises à profit en cas d’allergie plutôt (anti-histaminique)

  5. Bonjour,
    Je ne reçois pas vos fiches après 2 essais.
    Félicitations pour votre site très intéressant.

    • Bonjour Denyse, vous êtes inscrite depuis le 18 décembre selon ce que j’ai comme info… Recevez-vous bien la newsletter? Je vous envoie un mail manuellement!

  6. Ping : Des huiles essentielles pour les maux de dos (lumbago, lombalgies) – Pourquoi?