Quand on vous dit verveine, vous vous voyez tranquillement au coin du feu avec un bon bol d’eau chaude et quelques feuilles qui tentent de surnager à la surface ? Oubliez-ça ! Avec cette huile essentielle qui en retranscrit fidèlement l’odeur, on est dans une version tonique de l’infusion de la grand-mère.

C’est la même plante (Lippia citriodora) qui est distillée et l’odeur est vraiment la même. D’ailleurs, si ce n’est pas le cas, méfiance : cette huile essentielle coûteuse est parfois coupée avec du lemon-grass qui contient beaucoup de citrals et peut faire illusion. Quel intérêt d’acheter une huile essentielle aussi chère si on peut lui substituer de la citronnelle, me direz-vous ? Eh bien justement, on ne peut pas tant l’action antidépressive, tonique du système nerveux qu’elle a est tout simplement… inimitable !

Croyez-moi ou pas, j’ai récemment fait le test sur quelqu’un qui avait passé une sale journée : épuisé, remonté à bloc, désabusé mais en colère, c’était le yoyo dans les émotions, un espèce d’embrouillamini grognon en boucle. Une goutte d’huile essentielle verveine citronnée sur la manche à respirer en a eu raison en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire : tout s’est envolé comme par magie, si si. Comme ça, en un claquement de doigt ! La force des aldéhydes…

Composition de l’huile essentielle de Verveine odorante

  • Aldéhydes monoterpèniques (35-40%) : néral, géranial (= des citrals)
  • Monoterpènes (6-15%) : limonène
  • Sesquiterpènes (15-20%) : beta-caryophyllène, germacrène, alpha-curcumène (4,5%)
  • Monoterpénols (15%) : alpha-terpinéol, citronnellol, nérol, géraniol
  • Oxydes (3-10%) : 1,8-cinéole
  • Sesquiterpénols (2-5%) : nérolidol, spathulénol
  • Esters (6%) : acétates de néryle (4%) et de géranyle (1,8%)
  • Cétones monoterpéniques
  • Oxydes sesquiterpéniques
  • Furocoumarines (traces)

Riche composition n’est-ce pas ? Le peps des agrumes (limonène, comme dans le citron), avec le pouvoir ancrant des sesquiterpènes, la douceur des monoterpénols, des esters comme dans la lavande… on a là toute la panoplie d’une huile essentielle antistress tout en un.

huile-essentielle-verveine-citronnee

Ce serait l’idéal si la composition ne nous criait pas : attentiooooooon !!!! Oups aldéhydes + monoterpènes+ coumarines = pas cool pour la voie cutanée ou alors avec des précautions à la hauteur.

Dangers et contre-indications de l’huile essentielle Verveine odorante

Elle est donc irritante pour la peau selon toute vraisemblance et en plus photosensibilisante (coumarines). La voie cutanée ne sera donc à utiliser qu’en dernier recours, avec prudence.

Concernant les femmes enceintes, la question fait débat, car la verveine est déconseillée pendant la grossesse en raison de la verbénaline qui peut stimuler les contractions utérines. Oui, mais ça c’est dans la plante entière, car dans l’huile essentielle, on ne retrouve pas ce composé trop lourd. Ceci dit, la présence de cétones incite tout de même à la prudence pendant la grossesse. De plus, son action hormon-like sur la thyroïde, les gonades (ovaires, testicules) et le pancréas invite à la plus grande prudence. Donc à éviter chez les femmes enceintes et allaitantes (sauf à la toute fin de la grossesse pour donner un coup de peps à la future maman éventuellement).

Du coup pour la raison précédemment évoquée, attention en cas de pathologie hormono-dépendante.

Sur les enfants, on évite sauf prescription avant l’âge de 6 ans.

he-lippia-citriodora

Propriétés de l’huile essentielle Verveine citronnée

Elle fait partie de ces huiles essentielles qui agissent sur le système nerveux. Elle a une action sur le cervelet et le système nerveux central et sur les hormones (thyroïde, gonades, pancrés). C’est une sédative puissante. Comme le citron, c’est une huile essentielle litholytique (elle dissout les calculs). Elle est eupeptique (action sur la digestion). Elle est une anti-inflammatoire puissante. Elle a une faible action anti-infectieuse.

Indications et voies d’administration de l’huile essentielle de Verveine citronnée

Voie orale

Avec prudence et sans surdosage. 1 goutte sur un sucre à laisser fondre sous la langue apporte selon Lydia Bosson de la sérénité et de l’optimisme au quotidien. Evidemment, c’est à faire sur une durée limitée, pas ad vitam eternam.

C’est également par cette voie-là que l’on profite de ses bienfaits digestifs (entérocolite, ballonnements, aigreurs d’estomac). Mais franchement, mieux vaut utiliser du citron bien moins cher et tout aussi efficace !

huile-essentielle-verveine-depression

Anti-infectieuse, elle peut être utilisée en cas d’amibiase, maladie de Crohn.

Elle est utile contre les cystites.

Sur prescription d’un médecin, elle peut réguler les troubles hormonaux.

Franchomme la référence pour la malaria et la maladie de Hodgkin.

Voie atmosphérique

Le mieux pour profiter de ses bienfaits ! Si on est riche comme Crésus, on peut se permettre une diffusion de cette huile essentielle coûteuse. Sinon, l’olfaction directement au flacon, ou une goutte déposée sur un mouchoir à renifler autant que nécessaire est une option tout à fait honorable. Les mouchoirs en tissus n’étant plus très en vogue, vous pouvez utiliser une manche d’un vêtement par exemple pour peu que ça n’entre pas en contact avec la peau (irritant).

De cette façon, la verveine vous ouvrira les portes d’un petit monde merveilleux et sans soucis. Est-ce que j’exagère ? A peine !

Elle est indiquée en cas d’angoisse, de stress, d’insomnie, de dépression et de fatigue nerveuse ! Comment elle peut être à la fois sédative et tonique ? C’est la magie des huiles essentielles ! Certaines, comme la Verveine peuvent apaiser sans abrutir, redonner de l’élan et du tonus sans vous énerver comme un bol de café. Que voulez-vous que je vous dise ? La nature est bien faite !

Elle peut également être utilisée en diffusion pour prévenir les crises d’asthme nerveux (non allergiques).

L’huile essentielle de verveine odorante est aussi utile en cas de tachycardie et d’hypertension.

huile essentielle de verveine
By Plenuska – Own work, CC BY-SA 4.0

Voie cutanée

A éviter. De toute façon, il faudra diluer à moins de 20% pour ne pas irriter la peau et éviter de s’exposer au soleil. Si vous l’utilisez malgré tout de cette façon, pensez à faire un test d’allergie au préalable.

Elle peut être utilisée par cette voie pour les maux cités précédemment. En plus elle pourra s’avérer intéressante en cas de rhumatismes et d’inflammations (articulaires, tendineuses, musculaires, sclérose en plaque, névralgie). Dans tous les cas, on sera sur des dilutions inférieures à 20%, accompagnées d’autres huiles essentielles « amies de la peau ».

Un bain aromatique, pour se détendre, se faire plaisir est possible (bien diluer au préalable dans un support, sinon gare aux muqueuses).

Elle peut être utilisée avec prudence en cosmétique pour les maladies de peau comme l’eczéma, le psoriasis, à des dilutions de 0,5% à 1%.

Aromathérapie énergétique de l’huile essentielle Verveine

La Verveine est associée, comme la Rose, au chakra du cœur. Elle permet de surmonter le deuil, et de tourner la page en nous apprenant à surmonter le passé et à gérer ce qui se passe dans le présent. Elle apporte sérénité et optimisme aux personnes qui se sentent déprimées. Elle est utile lorsque l’on se sent submergé par les soucis du quotidien pour relativiser et passer à autre chose.

ficheHE40verveine

Recherches utilisées pour trouver cet article:HE verveine odorante et verveine citronée esce la meme, verveine odorante huile essentielle, vrrveine citronnee et grossesse

    11 replies to "Huile essentielle Verveine odorante : puissante et vivifiante"

    • […] Verveine citronnée: aide à surmonter le passé, utile en cas de deuil => joie, optimisme, confiance […]

    • Pages

      Bonjour,merci Cecile pour vos précieux conseils, je me fait mes crèmes et mes huiles à passé sur le corps car dans le commerce trop de mauvaises choses pour notre peau donc maintenant je me les prépare depuis un petit moment et j’ai découvert une crème et une huile ou dedans il y a huile essentielle de verveine citronnée, quant je l’ai passer sur mon corps et que j’ai senti cette bonne odeur j’ai ressenti ce que vous décrivez. Donc la j’avais trouvé l’huile qui me convient.

    • Jackie

      Merci encore pour toutes ces info. (y)
      Est-ce qu’il y a moyen de savoir si elle a été coupé avec la citronnelle, la fiche analytique pourrait-elle révéler la nuance ?
      Avez vous un exemple de fiche analytique d’une HE que vous savez pur non traficotée, qui pourrait donner une référence pour pouvoir comparer ?
      C’est peut-être une HE qui pourrait aider pour soulager mes douleurs que les doc n’ont pas encore trouvé l’origine, y-a pas de diagnostique. Comme cette HE semble faire un travail équilibrant en profondeur….qui sait ça pourrait bien tomber sur le ”bobo”.
      Et puis j’ai de beaux carrés de tissus brodés par ma grand-mère qui serait vraiment class pour inhaler les HE 🙂

      • Helene

        Bonjour Jackie,
        Dans la majorité des cas, il faut faire confiance au fournisseur, d’où l’importance de connaître le producteur ce qui n’est pas toujours évident.
        Tu peux toujours demander les bulletins d’analyse, la plupart des producteurs les ont et les donnent.
        C’est une belle huile en effet 😉

    • CATON

      Bonjour,
      Comment fait on pour se procurer toutes les fiches ? Merci de votre réponse

    • Philippe

      Bonjour Cécile.
      J’utilise la verveine citronnee en inhalation avec un stick dont j’imbibe le “coton”de quelques gouttes.
      C’est plutôt économique, je suis plusieurs jours sans recharger.
      C’est mon huile préférée. Elle règle petit à petit mes soucis de sommeil et agit positivement sur ma tension artérielle.
      Merci pour tes précieux conseils.
      Amicalement

      • Cécile MAHE

        Merci beaucoup Philippe pour ce retour d’expérience. Je n’ai jamais parlé des inhalateurs de poche sur le blog, c’est effectivement une manière simple et économe de pratiquer l’olfaction!

    • Huile essentielle de Verveine odorante | Bien-être et Beauté

      […] Voir plus […]

    • vanessa

      Bravo pour vos fiches sur les huiles essentielles!je passe un examen samedi pour devenir naturopathe et mes cours d’aroma étaient un peu confus….vos fiches me sont donc d’une grande aide,claires et précises!Merci et bonne continuation!;)

      • Cécile MAHE

        Ouah super ça! Eh bien bonnes révisions 🙂 Et pleins de bonnes ondes pour samedi alors

Leave a Reply

Your email address will not be published.