Des huiles essentielles “détox” pour le printemps

Bienvenue à nouveau sur Plante-Essentielle ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mes fiches sur les dangers des huiles essentielles cliquez ici pour télécharger les fiches gratuitement ! 🙂

Je réponds cette semaine à la question d’une autre Cécile: quelles huiles essentielles multi-usages en ce début de printemps peut-on utiliser? En fait la réponse est simple, au printemps, on prend soin de son foie!

Pour poser vos questions vous aussi, rendez-vous ici: https://plante-essentielle.com/questions-huiles-essentielles/

 

Petit résumé rapide sur les huiles essentielles Détox pour prendre soin de son foie au printemps

Le foie est l’organe qui filtre le sang de ses impuretés (entre autres). Il est donc important qu’il soit en bonne santé pour remplir son rôle et aussi se débarrasser des “toxiques” qu’il filtre.

En médecine chinoise, le foie est associé au printemps. La MTC considère que c’est à ce moment là de l’année que le foie se charge en énergie pour toute l’année!

Un foie en mauvais état ou qui fonctionne au ralenti peut se traduire sur le plan physique et émotionnel par:

  • de la fatigue
  • des problèmes de peau (notamment acné) car les glandes sébacées prennent le relai du foie pour éliminer
  • des allergies
  • une difficulté à brûler les graisses, celulites
  • des difficultés au niveau de la digestion (rôle de la bile)
  • au niveau émotionnel, un caractère colérique ou au contraire une colère non exprimée qui va impacter le fonctionnement du foie

On va s’intéresser aux huiles essentielles:

  • cholagogues (drainent le foie et facilitent la libération de la bile dans l’intestin): Romarin à verbénone, Menthe poivrée, Livèche
  • Régénérantes hépatocellulaires (régénèrent les cellules du foie): Romarin à verbénone, Carotte, Céleri
  • Hépatoprotectrices: citron

Mises en garde d’usage:

Attention, alors qu’au printemps le soleil refait son apparition, certaines de ces huiles essentielles sont photosensibilisantes: céleri (feuilles), Livèche et citron.

Attention femmes enceintes et bébés: les huiles essentielles à cétones sont neurotoxiques et abortives, Menthe poivrée, Verbénone.

La Carotte sauvage, bien que de la famille des Apiacées n’est pas photosensibilisante lorsque ce sont bien les graines qui sont distillées.

Ne jamais dépasser 3 semaines non-stop.

Se référer aux caractéristiques de chacune des huiles essentielles avant utilisation par voie orale ou cutanée (les deux sont possibles) dans le cadre d’une cure de printemps.

Recherches utilisées pour trouver cet article:he hepato protectrice, hepato protectrice, huile essentielle hepato protectrice, huile essentielle hépatocellulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ces huiles essentielles de printemps, ma foi, cela va de soi.
    Mieux vaut deux fois qu’une.
    Blague à part, merci, Cécile, pour cette vidéo…décapante.

    • Je crois que je l’ai cité dans la vidéo 😉 Il est intéressant, car c’est un hépatoprotecteur. Il peut être associé à une goutte de carotte ou de romarin à verbénone dans une synergie. Après, à mon avis, rien ne vaut un bon jus de citron frais pour avoir les vitamines et tous les bénéfices du fruit qu’on ne retrouve pas dans l’huile essentielle!

  2. Ping : Des huiles essentielles « detox » pour le printemps – Pourquoi?