Plus d’un an ! Ca fait plus d’un an que j’ai ce diffuseur, et il est maintenant temps de faire un retour d’expérience et de partager les évolutions qui ont eu lieu entre temps. Oui, des évolutions auxquelles même les anciens clients- comme moi- ont accès grâce à la technologie bluetooth et l’application mobile.

On est clairement dans le gadget high-tech totalement dans la mouvance des smart grids et objets connectés. Est-ce un mal ? Pas forcément, tout dépend de ce que l’on recherche !

L’ampoule diffuseur connectée…. impossible à allumer !

Le premier point, et là je dis ATTENTION. Tous les smartphone ne sont pas compatibles avec la technologie (et il faut un smartphone ou une tablette, sinon, ça ne fonctionne pas). J’ai été bien embêtée avec une lampe que je ne pouvais pas faire fonctionner parce que mon téléphone n’avait pas la technologie bluetooth 4.0. J’en étais restée au 3.0 avec mon vieux machin et j’étais obligée d’aller demander à quelqu’un de me l’allumer. C’est quand même embêtant !

Tout est rentré dans l’ordre avec un nouveau téléphone, mais bon, quand même…

ampoule-diffuseur-huile-essentelle

Au passage, j’en profite pour vous dire que lorsqu’on l’éteint, on a deux options. L’interrupteur, classique quoi, celui du mur ou de la lampe sur laquelle on l’a fixée et l’interface de l’application. Un jour j’ai cru qu’elle avait grillé, elle ne s’allumait plus… Aaaaah… fausse alerte, j’avais juste éteint l’interrupteur et j’essayais d’allumer une ampoule via l’application mobile alors qu’elle n’était plus alimentée. Eh eh, ça arrive à tout le monde d’être fatigué, non ?!

Le diffuseur LED aromalight (ventilation faible)

Revenons plutôt sur son mode diffuseur. Grâce à l’application téléchargeable sur androïd et iphone (j’ai testé les deux) on peut régler la vitesse du petit ventilateur. La diffusion fonctionne par ventilation, ce qui signifie que la puissance offerte est minime. On place quelques gouttes sur le tampon à l’intérieur, et ça roule, rien de plus, rien à nettoyer. Plutôt sympa pour l’ambiance, mais on est aucunement dans une utilisation thérapeutique des huiles essentielles. Et puis j’imagine qu’au bout d’un moment, les petites mousses doivent être à changer à moins qu’on puisse les laver ? Je n’ai pas d’info à vous donner sur ce point, je ne l’ai jamais fait pour la bonne raison que je ne l’utilise pas en mode diffuseur, je lui préfère nettement mon nébuliseur.

Autre raison : au début, j’étais contente de moi, je l’avais fixée sur un belle suspension fabriquée par mes soins (en calebasse c’était magnifique!)… trop haut pour que je puisse ensuite enlever l’embout et y mettre de l’huile essentielle !!! Pensez-y pour le choix de l’emplacement, il vaut mieux un chevet ou un lampadaire que de le mettre au plafond ! Je crois que cette bévue a beaucoup joué das le fait que je n’exploite pas ses capacités de diffuseur… oups. Il faudrait que je retente moi !

Le mode couleur : mon gros coup de cœur sur l’aromalight

C’est plutôt là que ça devient intéressant mais ça n’a plus grand chose avoir avec l’aromathérapie, on est dans la chromothérapie. La lampe change de couleur… non pas sur un cycle prédéfini mais selon ce que VOUS choisissez sur l’application mobile.

Il y a un an, l’application mobile était plutôt light, avec le choix entre plusieurs cycles de couleurs mais qui passaient de l’une à l’autre de manière très brusque, sans transition. Surprise ! Il y a quelques mois, l’appli s’est mise à jour gratuitement, et là, j’ai le choix entre pleins d’ambiances (voir dans la vidéo), l’intensité lumineuse et les transitions se font dorénavant avec un joli fondu d’une couleur à l’autre !

Le prix du diffuseur LED Awox

Ca c’est la mauvaise surprise pour moi et la bonne pour vous. J’ai acheté mon ampoule-diffuseur sur amazon, chez le vendeur dont je vous donne le lien pour… 49€. Et aujourd’hui elle n’est plus qu’à 20€. Grrr… Bon, ben c’est tant mieux pour vous on va dire !

Ma conclusion, mon avis sur aromalight

Sincèrement, en tant que diffuseur, je ne l’utilise plus du tout, mais la lampe a trouvé une place de choix dans la chambre à coucher où je la programme tous les soirs pour une extinction automatique, progressive. C’est joli, et j’ai remarqué que selon les couleurs, mon sommeil se trouvait plutôt favorisé, alors ! J’avais aussi l’habitude de l’utiliser le matin en mode lumière du soleil puisqu’on a le choix entre lumière jaune et lumière blanche (programmable pareil), mais elle n’est pas suffisamment puissante pour me réveiller, du coup j’ai abandonné. C’est une lampe d’appoint, elle n’a pas la capacité d’éclairer une grande pièce avec ses 7W (équivalent 25 watt), mais c’est suffisant pour le soir, pour la lecture par exemple. Elle est vraiment de bonne facture, car malgré les sautes de tension et les orages, elle est toujours vaillante, je n’en dirais pas autant des autres ampoules classiques de l’appartement.

Pour qui ?

Ceux qui veulent se créer une ambiance sympa, tant olfactive que visuelle et même auditive (il y a aussi possibilité de synchroniser la musique, c’est une fonction que je n’utilise pas mais ça doit être sympa!), sans forcément vouloir l’utiliser comme un mode de diffusion thérapeutique des huiles essentielles. On est dans le design et le bien-être. Uniquement.

Autre idée, jamais testé puisque j’ai un néon : dans la salle de bain/ WC pour diffuser automatiquement quand on rentre. J’ai vu pleins d’idées de ce type dans les commentaires clients !!! Pour des WC qui sentent la rose… ça aurait fait un meilleur titre pour l’article si j’avais vu ça avant !

Voir la vidéo pour la démo !

 

Pour acheter le produit: (lien affilié amazon) cliquez ici


    2 replies to "Test du diffuseur LED aromalight de Awox"

    • Catsha

      Bonjour Cécile , pour ce diffuseur par blutooth ,il faut du 4.0 et plus ?(g du 6.0.1)),obligée de changer de mobile justement pour appareil trop vétuste par rapport à certaines applications!!!)

      • Cécile MAHE

        Merci pour ton retour Catsha, effectivement avec la technologie et la mise à jour des applis, il faut vérifier la compatibilité!

Leave a Reply

Your email address will not be published.