Cette petite plante typique du maquis Corse (Pistacia lentiscus) n’est pas tellement connue dès qu’on s’éloigne du Sud de la France. Pourtant, en cette période estivale ou les problèmes de circulation sanguine ont la vie belle, surtout après une journée de marche (eh oui, c’est si bien de profiter des beaux jours!), c’est une alliée formidable. Adieu jambes lourdes et gonflées. Adieu soirées passées les jambes en l’air…. euh… je parle toujours de circulation sanguine, moi, pas de blague, hein ?!

Pourquoi pistachier ? Est-ce que son odeur délicieuse de pistache… non ! Je vous arrête tout de suite dans votre délire d’apéro pistache-rosé. Je vous ai visiblement trop parlé du Sud de la France dans cette introduction. Même si son fruit ressemble à une mini-pistache, d’où son nom, on ne la consomme pas et surtout, l’odeur de l’huile essentielle n’a rien à voir et pour cause : ce sont les rameux avec les feuilles que l’on distille. L’odeur n’est pas exceptionnelle. Pas facile à décrire par écrit, je dirai que ça se rapproche de l’huile essentielle de sapin pectiné, ou de pin. En fait ce n’est pas tellement étonnant cette odeur puisqu’on le surnomme aussi thérébenthe et que la composition de son huile essentielle est proche de celles des conifères.

Au fait le Lentisque pistachier est de la famille des Anacardiacées, une famille extraordinaire que l’on trouve beaucoup en Martinique avec des fruits comme la pomme cajou, la mangue, la prune mombin.

Composition de l’huile essentielle de Lentisque pistachier

  • Monoterpènes (55-82%) : alpha-pinène et beta-pinènes (6,5-20%), myrcène (4-15%), sabinène (1,5-15%), gamma-3-carène (0,2-0,8%), limonène
  • Sesquiterpènes (10-15%) : muurolène, cadinènes, beta-caryophyllène
  • Monoterpénols (5-6%) : terpinène-1-ol-4
  • Sesquiterpénols : alpha-cadinol

Pistacia_lentiscus_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-110

Dangers et contre-indictions de l’huile essentielle de Lentisque pistachier

La présence des monoterpènes en très grande quantité (55 à 82%) rend cette huile essentielle très irritante pour la peau. On sera donc bien inspiré de ne pas l’utiliser pure, mais bien diluée dans de l’huile végétale. On note la présence du limonène, un allergène bien connu référencé par l’industrie cosmétique. Je rappelle, même si c’est noté dans les fiches à télécharger sur les dangers des huiles essentielles que les monoterpènes doivent être évités chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale (néphrotoxique).

Les alpha et beta-pinènes sont cortison-like.

A noter : le Lentisque pistachier remplace avantageusement l’huile essentielle de Cyprès oestrogen-like dans une préparation à destination d’une personne souffrant de mastose ou d’un cancer hormono-dépendant !!!! Pensez-y car elle est moins connue et tout aussi efficace.

C’est une huile essentielle interdite aux femmes enceintes avant le 3ème mois de grossesse et aux enfants avant 6 ans (sous réserve d’une dilution appropriée, évidemment).

huile essentielle jambe lourde

Propriétés de l’huile essentielle de Lentisque pistachier

Sa composition très proche de celle du Cyprès, nous allons avoir des propriétés quasi identiques : décongestionnant veineux, lymphatique et prostatique. C’est tout ce qu’il y a à savoir sur cette huile essentielle ultra-spécialisée. Tout ? Presque, car elle est également antispasmodique, une propriété que nous pourrons mettre à profit en cas de problème digestif si nous n’avons pas d’autre huile essentielle sous la main pour calmer les crampes.

Utilisations et voies d’administration de l’huile essentielle de Lentisque pistachier

Voie atmosphérique

Oui, elle peut se diffuser. Mais vu le prix, franchement, je ne vois pas trop l’intérêt de l’utiliser comme ça, sauf en dépannage par exemple, en remplacement d’un pin ou d’un sapin. Car il faut reconnaître qu’elle agit par cette voie là contre la fatigue, l’angoisse, le stress, la nervosité comme toutes les huiles essentielles à pinènes. Donc ? Préférer l’olfaction à la diffusion pour ne pas en perdre une goutte 😉

huile essentielle décongestionnante

Pour Danièle Festy, elle favorise la réalisation de nos ambitions et permet d’acquérir une certaine puissance, comme avec le Laurier noble. Elle est tonique.

L’inhalation est possible (sinusite, rhinopharyngite, bronchite).

Voie orale

Je ne vois pas bien l’intérêt de la prendre par voie orale notre huile essentielle de Lentisque pistachier même si certains sites internet incitent à l’utiliser de cette manière. Est-ce que ça vous viendrait à l’idée de goûter votre crème de massage anti-jambes lourdes ? Non ? Bon alors ! Les cas où il serait intéressant de la prendre par voie orale sont de toute façon à discuter avec votre médecin traitant.

Voie cutanée

Non, franchement, y a pas photo, c’est la voie cutanée qui est la plus appropriée, en massage dans de l’huile végétale ou dans un bain mais dans cette dernière option, soyez particulièrement vigilant sur le fait de la diluer au préalable à un corps miscible à l’eau… car sinon gare aux muqueuses avec cette huile essentielle irritante.

Alors, bien sûr, son utilisation phare, c’est pour soulager les jambes lourdes, que ce soit parce que vous avez fait une randonnée en plein soleil ou les soldes au mois de juillet. Un massage avec une dilution légère 2% (ne pas dépasser les 10%) va permettre le retour veineux et décongestionner les tissus. C’est une astuce aussi qui devrait être mieux connue des professionnels qui travaillent debout : je pense aussi bien aux vendeuses en magasin qu’aux auxiliaires de santé. Elle est souvent combinée à un peu de Menthe poivrée pour donner une sensation de froid bienfaitrice, au Cyprès qui a les mêmes propriétés et au Patchouli. Un flluidifiant sanguin comme l’Hélichryse est aussi souvent ajouté.

lentisque-pistachier
By Zeynel Cebeci – Own work, CC BY-SA 4.0

A noter que ce côté décongestionnant est aussi prisé dans les crèmes anti-cellulite.

Par voie cutanée toujours, on l’utilise en cas de varices, de thrombophlébite et d’hémorroïdes externes comme internes (possibilité par voie rectale). Elle va être utile sur les bleus et les pieds fatigués.

Elle s’avère intéressante en cas de prostatite également (congestion et adénome).

Enfin, dans les cas de colites spasmodiques, d’aérophagie, de spasmes digestifs, elle peut aussi être utilisée en massage du ventre.

En cas de sinusite, rhinopharyngite et bronchite, notamment chroniques, elle va avoir le rôle de décongestionnant dans une synergie (voir inhalation).

Bref : tout comme le Cyprès, une vraie copieuse ce Lentisque !

Aromathérapie énergétique de l’huile essentielle de Lentisque pistachier

Elle est associée au chakra couronne. Je ne vous en dirai pas plus… car je n’en sais pas plus!

ficheHE42lentisque

 

Recherches utilisées pour trouver cet article:huile essentielle pistachier lentisque, l huile essentiel Lentisque Pistachier oestrogene l, lentisque pistachier

    11 replies to "Huile essentielle de Lentisque pistachier : vous avez un allié dans le maquis !"

    • Laurence

      Bonjour Cécile, peux-t- on utiliser le lentisque et le cyprès en même temps?

    • Carine

      Bonjour Cécile,

      Concernant les huiles essentielles anti-inflammatoires dites “cortisone-like” (à l’instar des H.E œstrogène-like pour les cancers hormono-dépendants), sont-elles à proscrire pour les personnes intolérantes à la cortisone?
      J’ai un glaucome aux 2 yeux donc la cortisone m’est interdite… Ballot, avec une maladie auto-immune! Mais c’est une autre histoire.
      Je connais les contre-indications des H.E de citronnelle, de verveine, de litsée et de mélisse en raison de leur forte concentration en citral mais je ne sais pas du tout si les H.E à effet anti-inflammatoire sont également contre-indiquées.
      J’aimerais utiliser les H.E de lentisque pistachier et d’hélichryse corse diluées dans un mélange d’H.V de calophylle inophyle et de chanvre (que j’utilise déjà) pour soulager un peu un syndrome de Raynaud et une polyarthrite mais également pour traiter une couperose.

      Qu’en pensez-vous.

      Bravo et merci pour ce blog si instructif

      • Cécile MAHE

        Bonjour Carine, les huiles essentielles, en tout cas quand elles sont bien naturelles n’agissent pas tout à fait de la même manière que les molécules chimiques, il n’y a donc pas à ma connaissance de problèmes pour utiliser les HE cortison-like en cas de glaucome. Par contre, il vaut mieux éviter celles qui augmenteraient la pression à l’intérieur de l’oeil, soit les HE qui ont tendance à être hypertensive comme la Menthe, Thym à thymol, Pin sylvestre et Romarin à camphre (D. Festy). Je n’ai pas compris ce qui bloquent avec les citrals? En lien avec maladie auto-immune? Je pense que vous pouvez utiliser l’hélichryse et le lentisque mais pour être sûre, il vaut mieux vérifier avec le pharmacien pour lui demander s’il y a contre-indication ou pas. A bientôt!

        • Carine

          Selon, certaines références, le taux élevé de citral augmenterait la tension intra-oculaire, notamment :
          Sur le site : https://www.via-les-herbes.com/la-melisse-famille-des-lamiacees/
          Sur ce document de l’Université de Liège, page 35, 36 : http://pharmacie.ma/uploads/pdfs/HE_Oujda_2014_LUC_ANGENOT.pdf

          Alors dans le doute, je préfère éviter. Mon glaucome est d’origine inconnue, découvert lors d’un simple contrôle ophtalmo, il est assez galopant et on ne trouve pas de lien avec ma maladie. J’ai une forme rare de polyarthrite à connectivités, donc plusieurs syndromes se chevauchent.
          Vous l’aurez compris, les corticostéroïdes généralement utilisés sont à proscrire dans mon cas.
          Je ne sais pas prendre d’anti-inflammatoire non stéroïde non plus car l’estomac et l’œsophage sont atteints.
          Quand je disait que c’est ballot… C’est le chat qui se mord la queue!
          Enfin soit, les H.E seraient pour moi une vraie bénédiction.
          Je vais me renseigner chez le pharmacien et l’ophtalmo pour l’hélichryse et le lentisque.

          Merci et à bientôt

          • Cécile MAHE

            Merci Carine pour ces références. effectivement, après recherche il y a bien suspicion sur les citrals pour des utilisations intensives (ce qui est souvent le cas dans la gestion de la douleur). C’est plus prudent de les laisser de côté. Votre cas est très particulier, il est toujours préférable de demander au pharmacien pour les interactions médicamenteuses 😉 A bientot

            • Carine

              Bonjour Cécile,

              Je reviens vers vous pour vous faire part des infos reçues par l’ophtalmo.
              Les H.E dites cortisone-like comme le Lentisque pistachier et l’Hélichryse corse peuvent être utilisées par voie cutanée Mais avec une surveillance tous les 6 mois (ce qui est de toute façon le délai maximum entre deux visites ophtalmo pour les glaucomes en générale) ET à dosage cosmétique jusqu’à 4%. On pourrait pousser jusqu’à 8% ( uniquement pour le corps mais après le contrôle avec le dosage à 4%).
              Et je suppose (même si je n’ai pas posé la question) que l’utilisation est de 3 semaines suivies d’1 semaine de pause puis reprendre… Comme d’hab 😉

              Enfin, en cas de traitement à base de corticoïdes, cela est différent (sous contrôle médical plus strict et au cas par cas). Aussi bien pour les yeux que pour la pathologie traitée par cortisone.

              Dans tous les cas, il est impératif de demander l’avis des médecins.

              Bonne journée

            • Cécile MAHE

              Merci beaucoup Carine pour ce retour, j’espère qu’il pourra aider d’autres personnes! Eh oui, n’est pas médecin qui veut, ce sont les seuls à pouvoir répondre à ce type de question 😉

    • […] Lentisque pistachier (Pistacia lentiscus)- […]

    • charioux

      ou trouver ce Lentiste pistachier ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.