Le vetiver, pour moi c’est le souvenir des petites bottes qui étaient vendus quand j’habitais encore la Réunion. Je sentais le parfum des racines, celui des huiles essentielles. Déjà à cet âge-là je laissais trainer mon nez à proximité des plantes!

De loin, le Vetiver pourrait ressembler à la citronnelle, mais quand on regarde de plus prêt ces grandes touffes d’herbes, on remarque que les feuilles sont dentelées. Mais de toute façon, ce n’est pas cette partie-là qui nous intéresse. Ni nous, ni les agriculteurs d’ailleurs, car l’intérêt de cette plante se trouve sous terre. Ce sont ses énormes racines odorantes qui la font planter de plus en plus ici en Martinique par exemple. Car on a remarqué que cette plante était capable de limiter l’érosion des sols et de retenir la terre.

Mais attention, aucune analyse chimique ne vous renseignera sur la manière dont elle a été distillée. Et ça, c’est important. Car si la racine est distillée une fois fraîchement coupée, le rendement sera optimum, mais la qualité pas forcément au rendez-vous. En effet, le séchage préalable, même s’il réduit les quantités d’huile essentielle obtenue donne une huile un peu plus visqueuse et aux qualités aromatiques supérieures. Le parfum, vert, s’alourdit pour quelque chose de “plus suave, de plus rond, presque maternel”.

C’est peut-être ça qui explique son utilisation dans les parfums pour homme (hé hé, on vous dit tout sur Plante Essentielle !) ?

Pourtant, certains lui reprochent une odeur de « moisi », de « vieille cave humide » pour ma part que je ne ressens pas de cette manière. Je lui retrouve un peu de la note terreuse du Patchouli que j’aime beaucoup.

he-vetiveria-zizanioides
Des petits fagots de racines de Vetiver! photographié par David Monniaux © 2005 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0

Composition de l’huile essentielle de Vetiver

  • Sesquiterpènes (45-50%): vétivène, tricyclovétivène, vétivazulène
  • Sesquiterpénols (35%) : vétivénol, tricyclovétivénol
  • Sesquiterpénones (15%) : alpha et bêta-vétivones
  • Esters sesquiterpéniques (traces) : acétate de vétivenyle

Des « sesqui » en pagaille ! Voilà ce que nous dit la composition. Et ça me rappelle furieusement une autre huile essentielle, ça, le Patchouli. Et un article que j’ai écrit sur l’ancrage dans le moment présent. Cette richesse en sesquiterpènes augure sans aucun doute d’une huile essentielle qui va favoriser la méditation, le retour au moment présent, d’où le côté maternel, protecteur, rassurant évoqué ici et là. Ancrage… toute une symbolique, quand on considère que les racines du Vetiver peuvent mesurer jusqu’à 3m de long et qu’il est capable de résister aux inondations !

Et puis, rassurons-nous ces composés ne posent aucun souci, d’aucune nature, même les cétones sesquiterpéniques sont « gentilles ». Ca laisse deviner une huile essentielle applicable sur la peau sans aucun problème même si il sera toujours préférable de la diluer.

Dangers et contre-indications de l’huile essentielle de Vetiver

Bien que sa composition m’a semblé sympathique, Lydia Bosson considère que c’est une huile essentielle interdite aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de six ans. Pourtant Baudoux la préconise allègrement dans des compositions à destination des femmes enceintes de plus de 3 mois et des enfants ! C’est peut-être la présence de cétones sequiterpéniques qui a pu refroidir certains auteurs. Pourtant, celles-ci n’ont rien avoir avec les cétones monoterpéniques, et n’ont pas leur neurotoxicité. Je serai tentée d’aller vers les préconisations de Baudoux pour cette fois, car il ne faut pas pêcher non plus par excès de prudence.

huile-essentielle-de-vetiver
On voit les petites dents sur la feuille dont je vous parlais en intro! Photographié par bibi

Propriétés de l’huile essentielle Vetiver

Comme le patchouli, sa valeur thérapeutique n’est pas exceptionnelle. Mais encore une fois, nous avons affaire à une spécialiste et non une généraliste. Sur le plan physique, elle possède des propriétés toniques au niveau veineux et lymphatiques en raison de la présence des sesquiterpénols. Elle est également immunostimulante et emménagogue. Sur le plan psychique, elle est relaxante et bien plus encore grâce aux sesquiterpènes.

Utilisations et voies d’administration de l’huile essentielle de Vetiver

Olfaction-diffusion

Son application la plus intéressante, et ce qui la distingue d’autres huiles essentielles est son utilité pour le sevrage tabagique. Une olfaction au flacon, ou une goutte sur un mouchoir à respirer plusieurs fois vous empêchera de prendre une cigarette- accompagnée d’un peu de bonne volonté, évidemment !

En diffusion, l’odeur peut être entêtante et il peut être préférable de la mélanger avec une autre huile essentielle, d’agrume par exemple. Elle est relaxante et agit contre le stress, la nervosité (voir un peu plus bas « aromathérapie énergétique »).

Voie orale

Uniquement sur l’avis d’un médecin. Hors pathologies digestives particulières, elle n’a de toute façon que peu de raison d’être administrée par voie orale ! La seule indication est l’insuffisance pancréatique après traitement médicamenteux pour fortifier le foie et stimuler le pancréas. Et c’est évidemment un traitement qui doit être vu avec le médecin traitant.

vetiver-circulation-sang

Voie cutanée

En cosmétique, cette huile essentielle de Vetiver est plutôt utilisée sur les peaux normales à grasse. Elle peut être appliquée sur les boutons d’acné. Ses propriétés de cicatrisant et de protecteur vasculaire en font une excellente huile essentielle à intégrer aux après-rasages. Elle est fréquemment incorporée aux savons, gel douche, crèmes corporelles pour son parfum.

Elle a une action apaisante, calmante, rafraîchissante raffermissante et régénérante cutanée ! Pour des démangeaisons notamment d’origine nerveuse. Elle peut être utilisée sur les infections cutanées et l’urticaire en synergie avec d’autres huiles essentielles.

Au-delà de ces aspects « beauté » qui peuvent sembler triviaux, l’huile essentielle de Vetiver a de véritables indications thérapeutiques. Et c’est par la voie cutanée qu’elles s’expriment le mieux. En dehors des bienfaits sur le plan psychique évoqués dans le paragraphe sur l’olfaction, elle a une utilité sur le plan physique.

Ainsi, c’est un phlébotonique et lymphotonique qui va pouvoir agir sur les troubles de la circulation, varices, oedèmes, coronarite, vascularite, hémorroïdes, phlébites. Elle est vasodilatatrice.

Son action sur les glandes endocrines concerne surtout la stimulation de l’hypophyse, ce qui permet de rétablir des déséquilibres hormonaux.

Elle renforce le système immunitaire et peut être utilisée en cas de déficience immunitaire.

Elle est également utile pour ses propriétés emménagogues en cas d’aménorrhées ou de dysménorrhées (absence de règles ou règles douloureuses). Elle est intéressante sur le plan à la fois physique et psychique pour traiter les symptômes de la ménopause.

Certains considèrent l’huile essentielle Vétiver aphrodisiaque. Ce n’est pas étonnant, car il possède des propriétés proche de celles du Patchouli qui entre sans hésiter dans cette catégorie: vasodilatateur, relaxant.

Concernant son action insectifuge, elle concernerait surtout comme le patchouli, les mites.

Aromathérapie énergétique de l’huile essentielle de vetiver

racines-de-vetiver
Cette photo a été récupérée sur le net sans aucune idée de sa provenance initiale. Je voulais juste vous montrer les impressionnantes racines!

Ai-je vraiment besoin de l’écrire ? Cette huile essentielle est associée au chakra… racine, évidemment ! Tout est question de racine et d’ancrage avec cette huile essentielle, de la forme de la plante jusqu’à sa composition chimique, elle est réputée transmettre l’énergie de la Terre. Solide. Rassurante. Elle tend la main à ceux qui sont trop dans le cérébral pour les ramener au réel (en douceur, n’ayez pas peur, l’atterrissage se fera sans heurts).

Elle rassure et permet l’expression sans crainte des sentiments bloqués par les murs que nous nous érigeons pour nous protéger et qui finissent par nous enfermer. Elle convient particulièrement aux personnes nerveuses, angoissées, épuisées, dont le sommeil est perturbé (insomnies).

ficheHE27vetiver

Recherches utilisées pour trouver cet article:vetiver plante, vetiver, huile de vetiver, vetiver composition, lymphotonic, le vetiver est conside comme de l\or vert, huile essentielle vetiver spititualité, huile essentielle vetiver reunion, huile essentielle vetiver diffusion, huile essentielle de vetiver

    13 replies to "Huile essentielle « Vetiver »"

    • Pascale

      J adore cette huile que j’ai découverte en formation sur le thème huiles essentielles et chakra racine. Lors de la méditation olfactive elle m a connectée à ma naissance, je me suis sentie repasser dans le canal de la naissance puis c est ensuite la naissance d un de mes enfants que j ai sentie de nouveau, de façon fluide et tranquille .. Expérience scotchante.
      Elle m a ensuite menée à mon identité sexuée de façon claire et heureuse, tranquille et sans ambiguïté. Un vrai bonheur. Une sérénité dans cet ancrage.
      J ai aussi expérimenté combien elle aide certaines personnes à redéfinir tranquillement leur espace et à moins se faire envahir par les autres.
      Il me semble que certains auteurs la recommandent aussi pour les enfants hyper actifs qu elle aide à se poser

    • Isabelle Allemand

      Bonjour
      Cette plante me sied à merveille dans sa globalité ! Merci pour tous ces détails. Je voudrais acheter des plants de Vetivert j’habite en Isere où puis Je m’en procurer ?
      Merci pour votre réponse. Isabelle

    • […] de vivre le moment présent : les huiles essentielles à sesquiterpènes : Patchouli, Vetiver, Encens, Ylang-Ylang, Cèdre de […]

    • courroux

      Bonjour, j’ habite en Bretagne, connaisez-vous un circuit court où je peux me procurer de l’HE de vétiver ?
      Merci à l’avance pour votre réponse.
      Bonne journée.

      • Cécile MAHE

        Ah le Vetiver ne pousse pas en Bretagne… vous pouvez jeter un oeil à l’annuaire sur le blog (onglet shopping) ou sinon au niveau des biocoop, il y en a un vers Lorient qui propose une marque bi. OK qui est pas mal, ils ont surement du vetiver

    • laurent

      Bonjour Cécile,
      Pour ma part, je commande mes HE chez huile et sens dont voici les principaux composants pour le vétiver : Acide zizanoïque (2 à 15%), Béta vétivène (2 à 9%), Khusimol (4 à 12%). Les acides sont des anti-inflammatoires puissants et le Khusimol est un sesquiterpénol.
      Je suis surpris qu’ils ne soient pas mentionnés dans votre fiche. Cela est peut être du à leur origine différente ? (L’HE de vétiver de Huile et Sens est fabriqué à Madagascar).
      Merci pour vos écrits que je suis avec grand intérêt.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Laurent, merci de ne pas faire de publicité pour les marques 😉 Sur Plante Essentielle, je recommande chaudement l’achat en circuit court, directement auprès des petits producteurs bio de vos régions, c’est aussi pour cette raison que le blog reste indépendant https://plante-essentielle.com/lannuaire-des-petits-producteurs-distillateurs-dhuiles-essentielles/

        Vous avez tout à fait raison de vous reporter aux chiffres donnés par la marque pour en déduire les propriétés. Car selon la provenance et la qualité de la distillation, parfois aussi du terroir sur lequel la plante est cultivée, cela peut changer du tout au tout! Après, il arrive aussi que certains composés chimiques portent plusieurs noms. Je n’ai pas mes livres sous la main, je reviens compléter ma réponse si je trouve une info intéressante!

    • Sanna

      Bonjour Cécile, merci pour tous ces commentaires sur le vétiver, cette plante est vraiment faite pour moi, je vais m’en procurer en HE.
      J’adore votre façon de parler des plantes. C’est adorable….
      Très sincèrement,
      Dominique

    • venezia

      Bonjour cecile,

      Merci pour cet article sur l’une de mes HE préférées, (au moins pour son parfum). En voyage, j’emporte souvent un baume particulièrement équilibrant au plan énergétique où j’associe encens, lavande et vétiver.
      .
      Il faudrait peut-être aussi évoquer le khus, l’HE de vétiver distillée en Inde dans des alambics de cuivre, ce qui lui donne un ton d’un vert profond et dont le parfum est encore plus ancrant.

      • Cécile MAHE

        Oh merci pour ces compléments Venezia! Je ne connaissais pas le Khus, celui que j’ai vient de la Réunion. Ca titille ma curiosité. Ton voyage a dû être magnifique là-bas!

        Encens, lavande, vétiver… la combinaison a de quoi séduire, ça me donne envie d’essayer, mais je ne parviens pas à trouver une he d’encens qui me plaise.

    • Sylviane

      Merci pour cette belle fiche. Je suis très contente de voir les pourcentages des différentes molécules présentent 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.