Avec la période de détox qui pointe le bout de son nez, j’avais envie de vous parler d’une plante dont c’est la spécialité. A tel point qu’elle est réputée pouvoir vaincre une intoxication aux métaux lourds ! Réalité ou science-fiction cette huile essentielle qui pète les plombs ?

Bon en réalité elle ne pète pas les plombs, elle favoriserait l’élimination du plomb. Et du mercure aussi. Elle fait partie de la même famille que le Céleri, les Apiacées ou Ombellifères, avec qui elle partage des propriétés similaires. D’ailleurs, la Livèche (Levisticum officinale) est parfois appelé céleri sauvage, céleri bâtard ou encore céleri vivace. Si vous en avez chez vous, en Alsace, Suisse, Allemagne, Europe de l’est, pas obligé d’utiliser l’huile essentielle : elle peut être utilisée telle quelle pour aromatiser les plats (les feuilles, les graines). Ainsi, elle augmente les sécrétions salivaires, gastriques et biliaires. Au Moyen Age c’était une star, cultivée dans tous les jardins des abbayes et monastères. Aujourd’hui, elle a un peu perdu de son aura.. pour se retrouver surnommée « herbe à Maggi » (et vos idées ont du génie!) en raison de sa forte odeur de Céleri, tout comme le fameux bouillon cube. Eh oui, c’est dur de finir comme ça… des riches abbayes aux plats industriels…

Mais voyons un peu ce qu’elle nous réserve notre MaggiC Livèche…

Composition de l’huile essentielle de Livèche (racine)

  • Phtalides (50-55%) : Z et E-ligustilide (21,5 à 24% et 1%), Z et E-butylidenphtalides (30,5 à 32% et 1%)
  • Monoterpènes (12 à 25%) : alpha et beta-pinènes, beta-phellandrene
  • Sesquiterpènes (<10%)
  • Monoterpénols (8%)
  • Monoterpénones (<1%) : camphre, carvone
  • Lactone : ligustilide
  • Hydrocarbures (5- 15%) : pentylbenzène
  • Coumarines et furocoumarines (2,5 à 4,5%) : bergaptène, ombelliférone, psoralène

Quelle composition originale n’est-ce pas ? Des hydrocarbures, des phtalides… On n’en rencontre pas tous les jours dans les huiles essentielles ! Les phtalides comportent une fonction lactone et ont donc des propriétés proches de cette autre famille de composés chimiques.

huile-essentielle-de-liveche-intoxication

C’est une huile essentielle que l’on va éviter d’appliquer sur la peau. L’usage externe est en effet très limité en raison de son fort pouvoir photosensibilisant qui risque de nous laisser sur la peau quelques tâches indélébiles. Ensuite, ses propriétés, tout comme la présence de cétones, et une action oestrogénique, conduit à l’interdire chez la femme enceinte ou allaitante et chez les bébés et les enfants. Elle est à réserver à l’adulte. Et ne doit jamais faire l’objet d’un usage prolongé.

La présence de coumarines indique un effet fluidifiant du sang (anticoagulante légère)

Propriétés de l’huile essentielle de Livèche

Livèche est une huile essentielle positivante, neurotonique et myotonique (tonique des muscles). Elle est également anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique et antiparasitaire. Mais surtout, elle est réputée “détoxifiante” pour le foie, les reins, la peau (elle nettoie le filtre hépato-rénal), est antitoxique (intoxication alimentaire, chimique ou médicamenteuse). C’est un contrepoison.

Indications et voies d’administration de l’huile essentielle de Livèche

Voie atmosphérique

A ma connaissance, ce n’est pas une huile essentielle que l’on diffuse. On peut pratiquer l’olfaction (ou inhalation sèche), directement au flacon ou sur un support pour profiter de ses propriétés toniques, contre la fatigue, l’asthénie.

lovage-celeri-sauvage
By 4028mdk09 – Own work, CC BY-SA 3.0

Voie cutanée

Elle est à éviter en raison de son fort potentiel photosensibilisant. Ceci dit, en usage local et à condition de ne pas s’exposer au soleil (ou de protéger la zone massée) elle peut lutter contre les tâches pigmentaires et la mélanose. Elle se révèle également efficace contre le psoriasis.

Selon certains sites internet, ses propriétés antitoxiques peuvent être exploitées en tant que contrepoison en cas de piqûres d’insectes, d’araignées ou de morsure de serpent, en friction sur la zone. Un usage dérivé des cataplasmes de feuilles qui étaient appliqués au Moyen Age j’imagine… mais qui faisaient appel à la plante entière. Pas sûr que cela fonctionne aussi bien avec l’huile essentielle !

Elle est également « référencée » pour l’arthrite et la goutte en tant que draineur articulaire, mais ce n’est pas sa grande spécialité.

On peut utiliser la voie cutanée pour les problèmes hépatiques (en massage sur la zone du foie), ou la voie orale, ou encore combiner les deux.

Voie orale

C’est la voie à privilégier pour cette huile essentielle que l’on peut difficilement qualifier d’amie de la peau. On l’utilisera à raison d’une goutte 2 à 3 fois par jour, pas plus, sur une durée limitée.

On peut utiliser la voie orale pour les problèmes de peau dus à une « surcharge » du foie, suite à des difficultés digestives, une intoxication alimentaire ou des excès de table par exemple.

On va aussi utiliser cette voie pour les problèmes hépatiques et rénaux car elle stimule les cellules hépatiques et les canaux biliaires et est diurétique : séquelles d’hépatite, cirrhose, migraine hépatique, insuffisance hépato-biliaire et pancréatique, insuffisance rénale (légère). On la retrouve souvent combinée avec deux ou trois des huiles essentielles suivantes en fonction des besoins :

Pourquoi je parlais du Mercure et du Plomb ? Parce que les Phtalides ont fait l’objet d’études fort intéressantes qui laissent penser que l’huile essentielle de Livèche, qui en contient en grande majorité pourrait permettre de lutter contre les intoxications aux métaux lourds. Notamment, Aude Maillard la conseille aux professionnels qui sont soumis à des polluants comme les coiffeurs, les agriculteurs, les dentistes…

he-liveche-racine
By Rob Hille – Own work, CC BY-SA 3.0

Par ailleurs, cette étude évoque la capacité des Phtalides à atténuer certaines maladies neurologiques comme l’AVC, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

On en sait bien peu encore sur ce sujet, mais ce sont des pistes qui mériteraient davantage d’explorations !

Conservation de l’huile essentielle de Livèche

Attention, les Phtalides peuvent vous jouer un mauvais tour. Les Z-phtalides évoqués dans la composition peuvent se transformer en E-phtlides quand ils sont soumis aux rayonnements UV. Encore une fois, soyez vigilants sur la conservation de vos flacons à l’abri de la chaleur, de l’humidité et du rayonnement solaire ! Cette dénaturation est perceptible « à la narine » avec une odeur forte et moins plaisante.

Aromathérapie énergétique

C’est une huile essentielle associée au chakra racine. Je n’en sais pas davantage sinon que dans le temps, cette plante appelée « lovage » en anglais était considérée comme magique, capable de faire tomber amoureux celui qui la consommait ! Alors, une petite goutte dans un flacon de parfum… peut-être… chhhht on ne dira rien

ficheHE56liveche

Recherches utilisées pour trouver cet article:les plantes anti poison, plante anti poison, he de liveche, huile essentielle de livèche, plante anti-poison, plantes anti poison, métaux lourds et huiles essentielles, quelle huile essentielle métaux lourds, huile essentielle pour detox metaux lourds, huile essentielle et métaux lourd

    8 replies to "Huile essentielle de livèche: l’antipoison qui pète un plomb"

    • marco

      J ai acheté l applications “plante essentielle'” comme il manque 9 fiches dans la bibliothèque de A à Z;
      Comment mettre à jour ??,

      • Cécile MAHE

        Bonjour Marco, j’ai répondu sous l’autre commentaire: c’est à moi de faire la mise à jour. C’est prévu pour cet été!

    • Nora

      Bonjour☺

      Depuis 1 an je me suis tournée vers le monde des plantes et autres produits naturels. Je confectionne mes produits de beauté, mes crèmes. J ai jeté tous mes medicaments et je me soigne avec HE (camomille/ravintsara/citron/menthe poivrée entre autre) et argile.
      Je trouve ça super efficace.
      Cela dit je n arrive pas à trouver une solution quant à mes soucis de la sphère intestinale. J ai le foie qui fatigue, des reflux gastrique, des douleurs intestinales, des diarrhées et la langue blanche et pâteuse.
      J ai fait une synergie d HE : 1ml de livèche, 3ml de citron et 2ml de romarin. Puis dans une capsule :3 goutte de cette synergie mélangée a de l HV d olive.
      J ai pris 1 capsule midi et 1 le soir. Mais j ai eu des insomnies et envie d uriner la nuit don j ai baissé à 1 capsule en journée.
      Pensez vous que cette démarche est bien pour une bonne détox?
      Je pensais la faire sur 10 jours.

      Ma fille est pareille que moi. Que puis faire?

      • Cécile MAHE

        Bonjour Nora, ce que je pense de ce type de détox lorsqu’on a pas de problématiques médicales clairement diagnostiquée c’est que c’est trop violent, voir ici pour le détail: https://plante-essentielle.com/les-huiles-essentielles-pour-la-detox/ Votre fille vit-elle avec vous? Il y a peut-être l’alimentation qui est à revoir, du stress aussi? Je ne vous connais pas, je ne veux pas m’avancer, mais ça me semble très agressif pour votre corps ces gélules. De la bienveillance et de l’amour pour votre corps!

    • cyrille

      Bonjour Céline,

      Je vous remercie encore pour toute ces informations, toujours très heureux de lire vos fiches extrêmement pédagogique et très claire.

      A très vite pour la suite …

    • Fabienne

      Bonjour Cécile, merci beaucoup pour la fiche de la livèche, j’adore cette plante que j’appelle le céleri maggi, je cuisine énormément avec et j’en ai dans mon jardin. Toute contente j’ai envoyé la fiche à une de mes belles-soeurs qui souffre de psoriasis et elle me répond que cette HE a des interférences avec les hormones et qu’elle n’ose pas l’employer… Par contre, elle est ouverte à d’autres HE si j’en connais.
      Pouvez m’aider SVP, si ce n’est pas le cas tant pis. Je vous remercie pour votre travail tellement utile et passionnant et me réjouis de vous lire.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Fabienne, effectivement, cette he est à employer avec prudence, ce n’est pas celle que je choisirais en première intention contre le psoriasis, pas avant d’en avoir essayé d’autres surtout avec les beaux jours qui arrivent. Est-ce qu’il y a un problème de stress derrière? Si oui, cela va jouer aussi sur le choix des HE. On peut utiliser Bois de rose, Géranium rosat, Ravintsara (ou niaouli), Matricaire dilué dans de l’huile végétale a appliquer. Tout en étant vigilant sur les contre-indications éventuelles qui s’appliqueraient à votre belle-soeur. A bientôt!

Leave a Reply

Your email address will not be published.