Ni aussi subtile que le Néroli de la fleur, ni aussi fruitée et gaie que celle du zeste, l’huile essentielle de Petit-grain, issue de la distillation des feuilles, fait figure d’entre-deux, de moyenne un peu tiède et amère pour indécis des huiles essentielles. Qu’en est-il réellement ?

Et d’abord pourquoi ce drôle de nom de « bigarade » ? Et pourquoi « petit-grain » ? Il y a des « gros-grains » ? Et surtout lequel faut-il choisir car il y a plusieurs « petit-grain » issu de feuilles de différents agrumes… une belle enquête en perspective !

Tout d’abord, ce nom de Petit-Grain vient de ce qui est distillé : les rameaux portant les feuilles, mais aussi de tout jeunes fruits appelés « petits grains » ! Oh mais pourquoi les bazarder comme ça alors qu’ils auraient pu donner de beaux fruits ? Eh bien justement, parce les arbres sont éclaircis pour donner des fruits plus gros et ce sont donc ces rameaux « sacrifiés » que l’on va récupérer et distiller.

Reste à savoir ce qu’est le bigarade, et nous serons au point. En fait, même s’il est originaire de Chine, l’oranger amer (Citrus aurantium variété amara) s’est bien plu sous le doux climat méditerranéen et y a élu domicile. En Provence, on l’appelle Bigarado ou Bigarré… d’où le nom qui lui a été donné. Vous vous rendez-compte, c’est le nom local qui est devenu la référence ! Même en anglais !

Le Petit-Grain Bigaradier est donc une huile essentielle issue de la distillation des feuilles et des jeunes rameaux de l’oranger amer. C’est le plus courant de tous les Petit-Grains, car il y en a d’autres :

  • Celui issu du Mandarinier : Petit-Grain mandarinier
  • Celui issu du Citronnier : Petit-Grain citronnier
  • Celui issu du Bergamotier : Petit-grain bergamotier
  • Celui issu du Clémentinier : Petit-Grain clémentinier
  • Celui issu du Combawa : Petit-Grain combawa
  • Idem pour le lime (citron vert), l’orange douce, mais…

Et me direz-vous… et le pamplemousse ?

On ne fait pas de Petit-grain avec ? J’imagine qu’on pourrait, mais je n’en ai jamais vu ! Il faut quand même reconnaître que c’est de l’oranger amer que l’on parle le plus souvent !

Mais attention, on pourrait croire qu’on pourrait les intervertir tous ces petits-grains mais pas du tout, même si l’odeur peut sembler très proche, ils n’ont pas la même composition chimique et donc pas les mêmes propriétés !

Quand j’ai débuté avec les huiles essentielles, elle a fait partie de mes premiers achats, car c’est une multi-tâche, plutôt douce et sans risque, à l’odeur agréable, capable de faire la différence aussi bien en cosmétique que sur le plan de la santé. Voyons voir avec le recul ce qu’il en est…

 

huile-essentielle-orange-amere

Composition de l’huile essentielle de Petit-Grain bigaradier

  • Esters (50-70%) : acétates de linalyle, (de néryle, de terpényle et de géranyle)
  • Monoterpénols (25-40%) : linalol, (alpha-terpinéol, nérol, géraniol)
  • Monoterpènes (5-10%) : myrcène, ocimène, limonène
  • Il contient aussi des aldéhydes terpéniques, des sesquiterpènes, des sesquiterpénols, des cétones sesquiterpéniques, des traces d’oxydes et d’aldéhydes aromatiques !

Sa composition est très proche de celle de la lavande fine, très douce aussi avec les esters et les monoterpénols très bien tolérés par voie cutanée… et on peut leur attribuer des propriétés très similaires. Alors, pour certains, son odeur sera moins agréable. Mais il ne faut pas se fier aux apparences ! C’est dilué que le Petit-grain révèle toute sa subtilité et ses différentes fragrances, pensez-y !

C’est une des huiles essentielles utilisables chez la femme enceinte à partir de la fin du 3ème mois de grossesse et chez les bébés et les enfants, en dilution et avec des dosages adaptés bien sûr.

Propriétés de l’huile essentielle de petit-grain bigarade

Avec tous ces esters, c’est fatalement une antispasmodique qui va être utile sur les douleurs, le stress, le sommeil. La présence de monoterpénols lui donne une petite activité anti-infectieuse, antibactérienne. Elle est également anti-inflammatoire, cicatrisante et régénérante cutanée. En voilà une huile essentielle sympathique pour la cosmétique !

Citrus_aurantium_amara

Indications et voies d’administrations de l’huile essentielle de Petit-Grain bigarade

Voie atmosphérique

La diffusion est une voie idéale pour profiter de cette huile essentielle relaxante, anti-stress. On va pouvoir l’utiliser en cas de nervosité, de tristesse, de cyclothymie (humeur changeante, du rire aux larmes, émotivité), de troubles du sommeil, d’angoisses. Elle se combine particulièrement bien avec de la Lavande fine, du Géranium Bourbon ou de l’Ylang-Ylang aussi bien niveau odeur que efficacité.

Voie cutanée

Par voie cutanée, on profitera aussi de ses effets relaxants, notamment pour ceux qui souffrent d’hypertension ou de palpitations. Mais on va également bénéficier de ses propriétés antispasmodiques en cas de crampes, de spasmes musculaires d’origine nerveuse. Elle est également utile en cas d’asthme nerveux et en cas de toux spasmodiques.

Pour Faucon, il peut être utilisé en spasmophilie avec le Basilic.

Je rajouterai aussi les douleurs des règles qui sont spasmodiques et également les coliques intestinales où le Petit-grain bigarade peut être utilisé en massage pour détendre, soulager la douleur.

Ses propriétés anti-inflammatoires vont être mises à profit en cas de rhumatismes, arthrite, tendinite avec d’autres huiles essentielles anti-douleurs si là encore il y a une cause nerveuse derrière tout ça.

he-orange-amere
By Zeynel Cebeci – Own work, CC BY-SA 4.0

Beauté ? Vous avez dit beauté ? Certes, nous ne sommes pas sur le Néroli des reines, mais le Petit-Grain bigarade va vous plaire si vous n’aimez pas le Palmarosa, car lui aussi est utile en cas de transpiration excessive.

Avec ses propriétés cicatrisantes, on pourra penser à lui sur les escarres, les plaies. En cas de furoncles, de dartres, on peut là encore lui adjoindre du géranium. En cas d’acné aussi, il intervient.

Il est destiné à tous types de peaux et est très bien toléré, ce qui nous simplifie bien la tâche, surtout quand on offre des cosmétiques home-made (!), tandis que pour les cheveux, on le référence plutôt pour cheveux secs et abîmés.

Danièle Festy lui attribue des vertus anticellulite, mais c’est la seule, je suis preneuse de retour d’expérience à ce sujet car ce sont plutôt les essences de zestes qui sont citées dans la littérature.

Voie orale

Pour ses propriétés calmantes, dans du miel éventuellement, mais une fois de plus ce n’est pas la voie la plus évidente.

Aromathérapie énergétique du Petit-Grain bigaradier

Lydia Bosson ne lui accorde pas autant de considération que le zeste ou les fleurs. Elle cantonne notre huile essentielle de Petit-Grain bigarade surtout à un usage anti-stress. Elle l’associe néanmoins comme ces deux autres huiles essentielles au chakra sacré (deuxième), celui qui est associé aux organes génitaux. Comme l’Ylang-Ylang d’ailleurs !

 

Et vous? Vous l’utilisez en cosmétique ou plutôt contre le stress le Petit-Grain?

 

ficheHE58-Petit-grain

Recherches utilisées pour trouver cet article:fiche produit huile essentielle, HE PETIT GRAIN BIGARADE, huile essentielle de petit gran, huiles essentielles girofle petit grain bigarade arôme du monde, qu est ce que l essentielle petit grain

    21 replies to "Huile essentielle de Petit-Grain bigarade : l’entre-deux"

    • Jackie

      Merci pour tout !!
      C’est une HE que j’utilise depuis un moment pour soulager les douleurs avec d’autres de ses copines soit dans une huile à massage ou encore dans mes sels de bains dans lequel je mélange 1 cuillère à table HV de macadamia , quelques gouttes de lavandin super, gaulthérie couchée…. et une autre au besoin du jour, ylang-ylang ou menthe poivrée ou laurier noble…. je change souvent les ingrédients. Trop longtemps la même chose c’est moins efficace on dirait… c’est peut-être moi qui rêve ! hahahah!

    • CHRYS

      Merci Cécile pour cet article bien riche en substance!!! L’huile essentielle de l’Oranger amer petit grain bigarade m’évoque la joie, l’insouciance, le détachement, le lâcher-prise… Et je me disais: “son huile essentielle donne le temps de son expérience juvénile, car ces branchages sont cueillis à la genèse de la maturité de leurs fruits, pour l’éclaircissement et laisser l’espace à la production de fruits voluptueusement gorgés de soleil!!”.
      CHRYS

      • Cécile MAHE

        Merci Chrys pour ce joli commentaire posté ici aussi, pour les lecteurs du blog 🙂

    • declerck doro

      bonjour,Cécile
      j’aimerai savoir si je peux mettre de l’huile de petit grain bigarade dans l’eau du bain et combien de gouttes,merci pur ce renseignement et bonne journée.

      • Cécile MAHE

        Bonjour Doro, c’est possible mais avec un dispersant ou préalablement mélangé avec une matière grasse comme du lait, c’est toujours préférable même si cette HE est relativement douce

    • Serge B.

      Bonjour, Cécile !
      Je tiens à dire tout le bien que me fait l’huile essentielle de Petit Grain Bigarade. Je précise que je suis asthmatique, et que depuis quelque temps je donne surtout dans l’asthme anxieux. Une dilution de 5 % de cette huile essentielle dans une huile végétale, le tout appliqué sur le plexus solaire, me calme et m’aide à respirer.
      L’ odeur n’est pas ma préférée – je lui mettrais 8 sur 10 sur ce terrain, mais elle est douce et n’agresse pas mon terrain allergique.
      Elle remplace efficacement la lavande, à laquelle en revanche je suis fortement allergique malgré sa réputation de douceur. La lavande, chez moi, c’est l’étouffement garanti (même diluée à 5 %) avec prise de cortisone pour sortir du cauchemar. D’ailleurs, je déteste son odeur.
      Pour terminer, j’ajouterai que l’autre l’huile essentielle que j’adore comme anti-stress (appliquée dans les mêmes conditions), c’est la Marjolaine à Coquilles. Mais là, il y a carrément une tendance à l’endormissement. Ce qui tombe très bien, vu que je suis insomniaque.
      Côté odeur, je lui attribue un bon 9 sur 10. Car ma préférée, et là on sort des anti-stress, c’est l’odeur de l’Eucalyptus Citronné. Là, je mets 10 sur 10 !
      Cordialement,
      Serge B.

    • Nadine

      bonjour Cécile je viens de m’inscrire et bien sur je commence par lire les fiches des HE que je possède. petite question: vous n’indiquez pas la posologie!!!! c’est volontaire?

      • Cécile MAHE

        Bonjour Nadine, tout à fait car ça dépend de la personne, de son âge, de son état de santé, de la problématique, de la voie d’administration, etc.

    • Pascale

      Bonjour Marie, C’est une très bonne idée ce calendrier de l’avent t ! Et même si je possède l’huile essentielle de petit grain bigarradier, ça me remet en tête ce pourquoi on peut l’utiliser. Moi c’est essentiellement en diffusion contre le stress .
      Merci et à demain !

    • Murielle

      Bonjour chez Astérale ils font une He de Pamplemousse Petit Grain

      • Cécile MAHE

        Exact, c’est Pescalune de la cabane aux aromes qui me l’avait fait remarquer en commentaire de l’article sur le Pamplemousse, elle n’est pas si courante!

    • pascale R

      je la conseille surtout pour les angoisses. Pour prendre soin de l’enfant qui est en nous et qui a besoin de se faire cocooner

    • nadege beaudoin

      petit grain bigarade fait parti de mes favoris super pour dormir avec lavande lavande vraie pour les cicatrices merci pour vos conseils car il faut faire attention il en faut tres peu bien utilise ça marche super je me soigne avec les huiles essensielles depuis des annees merci

    • Plouznikoff

      Magnifique les nouvelles recettes merci Amitié

    • Bebrone

      Bonjour je sais qu’en cosmétique elle peut servir de conservateur.Moi je l’emploie en diffusion mais elle semble très intéressente et pour un prix abordable
      Bonne soirée Cécile

      • Cécile MAHE

        Merci Murielle! C’est vrai que j’ai appris avec celle -ci ou la Lavande-fine, une goutte sur les préparations type baume avant de refermer le pot pour conserver!

    • Brigitte OUEI

      Merci beaucoup pour cette nouvelle fiche.
      Amicalement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.