Huile essentielle de sauge…

Alors là, toi lecteur qui me suit déjà depuis un petit bout de temps, j’espère que tu t’es dit tout de suite : oui mais laquelle ? Car il s’agit de ne pas confondre sauge officinale et sauge sclarée. De toute façon, il y en a une qui n’est normalement pas disponible en vente libre.

C’est sûrement l’huile essentielle par laquelle j’aurais du commencer car en latin « salvia » signifie « guérir » ou « sauver ». C’est dire si cette plante et son huile essentielle sont précieuses du point de vue thérapeutique ! C’est sans doute pour cette raison que la sauge est sacrée dans de nombreuses culture et qu’elle reste aujourd’hui encore associée aux rites et pratiques magiques (ne brûle-t-on pas des feuilles de sauge dans certains rituels?). Bref, la sauge fascine, mais ne vous laissez pas aveugler pour autant, car si la Sauge sclarée a des propriétés intéressantes, que je vais détailler dans cet article, la Sauge officinale (Salvia officinalis), elle, contient une telle concentration de cétones neurotoxiques et abortives qu’elle fait partie de ces quelques huiles essentielles « black-listées » qui ne peuvent être vendues que par les pharmaciens, c’est la loi. Ceci dit, il ne s’agit pas pour autant de diaboliser cette huile essentielle qui a des propriétés exceptionnelles sur la gestion des émotions.

Mais revenons-en à la Sauge sclarée (Salvia sclarea) qui va nous intéresser aujourd’hui et qui n’a pas les mêmes propriétés que sa cousine, et pour cause : elle ne contient pas de cétones !

Composition de l’huile essentielle de Sauge sclarée

  • Esters (65-80%) : acétate de linalyle
  • Monoterpénols (10-22%) : linalol
  • Sesquiterpènes (5-10%) : germacrène
  • Monoterpènes (2-3%) :
  • Oxydes : linaloloxyde(2%)
  • Sesquiterpénols et diterpénols : sclaréol (jusqu’à 1%)
  • Oxydes sesquiterpéniques : 0,4%

Les esters sont tout à fait sympathiques et sont bien tolérés par la peau. Les monoterpénols encore plus ! D’ailleurs cette composition fait vraiment penser à la Lavande fine (et au Thym à linalol), qui pour le coup est la championne de la tolérance cutanée ! Concernant les autres composés, leur présence est plutôt faible comme on peut le voir et ne devrait pas nous préoccuper plus que ça.

huile essentielle salvia sclarea

Vous voyez ? Pas de cétones ! Alors ne vous laissez pas abuser par ceux qui mettent tout dans le même panier et veulent vous terrifier à l’idée de mettre une goutte de sauge sclarée dans votre déodorant fait-maison. Concernant l’effet hormon-like il se pourrait que ce soit également une légende urbaine si j’en crois les auteurs sérieux des livres sur lesquels je me repose. Mais, cet avis est loin d’être partagé!

Dangers et contre-indications de l’huile essentielle de sauge sclarée

Comme toutes les plantes entourées d’un halo de mystère, l’huile essentielle de Sauge sclarée traîne derrière elle un certain nombre de mythes qui ont la vie dure. Il est grand temps de se défaire de toutes ces casseroles qui nous empêchent de profiter des bienfaits de la sauge sclarée, sans complexe. Car comme le dit Danièle Festy dans son ouvrage La Bible des huiles essentielles, « cette huile essentielle ne présente pas de danger si on utilise bien cette sauge sclarée et non pas la sauge officinale ».

Premier mythe : l’épilepsie

Certains auteurs, suite à une expérimentation farfelue menée avec la plante entière (et non pas l’huile essentielle), ont décidé de considérer l’huile essentielle comme dangereuse pour les épileptiques. En réalité, aux doses « normales » que l’on dit physiologiques, l’huile essentielle de Sauge sclarée a au contraire un effet relaxant et antispasmodique, grâce aux esters !!! Un comble.

Deuxième mythe : l’ivresse

Je ne m’étendrai pas là-dessus. Il paraît qu’autrefois les vignerons trichaient un peu en ajoutant la plante à des vins de moindre qualité. Le goût des vins ainsi amélioré en facilitait la consommation excessive et donc l’ivresse. Mais comment peut-on avoir l’esprit tordu au point d’accuser la sauge de l’ivresse en question ?!

Troisième mythe : neurotoxicité

Bon, celui-là, c’est pour ceux qui n’ont toujours pas compris que la sauge sclarée n’était pas la sauge officinale. C’est tellement plus facile de mettre tout le monde dans le même panier !

Mythe ou réalité ? L’effet oestrogen-like

Là, ça se complique. Le sclaréol contenu dans l’huile essentielle (pourtant en très petite quantité) est réputé oestrogen-like, c’est à dire qu’il mime l’action de ces hormones que l’on appelle les oestrogènes. Ce faisant, il est évidemment déconseillé d’avoir recours à une telle huile essentielle lorsqu’on souffre de mastoses et de cancérose, de carcinome induit par les oestrogènes. Certains vont même jusqu’à étendre l’interdiction aux personnes ayant des antécédents familiaux ! Et d’autres déconseillent même de l’utiliser, chez les femmes, durant toute la seconde partie du cycle menstruel.

Mais, évidemment, tout n’est jamais aussi simple. Car pour certains auteurs comme Monica Werner, l’action hormon-like de cette huile essentielle n’est pas dû à un de ses constituants mais à son effet régulateur sur l’hypophyse (le « centre de commande » des glandes endocrines qui produisent les hormones). Ce qui n’a rien à voir avec une imitation des oestrogènes par la sauge sclarée. Elle affirme ceci : « certains auteurs mettent en garde à tort contre l’utilisation d’huile essentielle de Sauge sclarée en cas de carcinome induit par les oestrogènes ». Vous noterez que le Dr Franchomme quant à lui n’est pas de cet avis : « Salvia sclarea chez qui l’action oestrogen-like du sclaréol prévalant sur l’effet antispasmodique restreint l’usage de cette huile essentielle.

Alors finalement ? Dangereuse ou pas dangereuse notre huile essentielle de sauge ?

danger-huile-essentielle-sauge

Difficile à dire… Par précaution, on considérera qu’elle est strictement contre-indiquée en cas de cancer hormono-dépendant, notamment de cancer du sein. Par précaution toujours, elle est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux jeunes enfants avant 6 ans. Et on considérera avant tout son action hormon-like, avant l’effet antispasmodique dans nos choix d’utilisation. C’est une huile essentielle précieuse pour les problèmes féminins, il semble raisonnable de la cantonner à cet usage quand elle est prise par voie orale ou par voie cutanée avec une visée thérapeutique. En parler avec votre médecin semble le minimum dans ce cas, pensez-y !

A noter que le linalol est inscrit sur la liste des composés allergènes. Ceci dit, comme d’habitude, notre sensibilité sera très différente selon qu’on est en présence de linalol synthétisé chimiquement (ce que normalement vous ne devriez pas trouver dans votre huile essentielle) ou de linalol naturel accompagné des autres composés naturellement présents dans la plante.

Propriétés de l’huile essentielle de Sauge sclarée

On en a déjà un peu parlé, la présence d’esters en grande quantité en fait un bon antispasmodique et relaxant. Ceci dit, cet aspect est largement occulté par sa grande réputation d’oestrogen-like qui la rend incontournable dans les problèmes de règles (absence) ou la ménopause (bouffées de chaleur) par exemple. La présence de linalol lui confère également des propriétés proche de la lavande fine et du thym à linalol : antibactérienne, antimycosique. Enfin, comme on va le voir, elle est précieuse sur le plan psychique.

Utilisations et voie d’administration de l’huile essentielle de Sauge sclarée

Voie orale

Pour Danièle Festy, c’est la voie à privilégier. C’est aussi celle qui devrait vous faire penser à votre médecin, car les utilisations que je vais mentionner ici sont loin d’être des utilisations ponctuelles, pour confort. Ce sont des applications thérapeutiques qui nécessitent un avis médical (que ça vous plaise ou non), surtout si vous suivez un traitement par ailleurs. En effet, c’est sur la durée que l’efficacité intervient. Mais point trop n’en faut : aucun traitement ne devrait dépasser 3 semaines (21 jours).

Par cette voie, on va profiter des vertus hormon-like de la sauge. Ce sont notamment tous les problèmes d’ordre gynécologique, féminins qui vont pouvoir être considéré : absence des règles (aménorrhées), irrégularités des règles, douleurs des règles (dysménorrhées), problèmes de la ménopause, notamment les bouffées de chaleur et la transpiration excessive, sécheresse vaginale.

sauge-sclaree-menstruations

Enfin, elle est précieuse pour la préparation à l’accouchement (utérotonique). QUOI ??? L’accouchement ? Mais on a dit qu’elle était interdite aux femmes enceintes… Eh oui, avec la sauge rien n’est simple. C’est Danièle Festy qui donne ce conseil, tout en précisant que c’est à réserver à LA DERNIERE SEMAINE de la grossesse :

1 goutte de sauge sclarée dans une tasse de thé vert (si si, ça marche, vous pouvez aller regarder la preuve en vidéo ici) 2 fois/ jour

Elle aurait également des propriétés antidiabétiques et une action sur le cholestérol, mais cet aspect reste très peu documenté.

Voie cutanée

La voie cutanée est toujours un peu plus « soft » que la voie orale. Sauf qu’avec la Sauge sclarée, c’est pareil, on évitera de dépasser les 3 semaines en continu comme pour la voie orale. On ne fait pas mumuse avec son système hormonal !

Les indications sont similaires concernant les problèmes féminins, notamment concernant les règles où l’on peut masser le bas-ventre ou le bas du dos, tous les jours, en diluant bien-sûr dans de l’huile végétale, c’est mieux, 2 gouttes max par application.

Phlébotonique, elle intervient également sur les troubles circulatoires, varices, hémorroïdes.

Mais alors, les cosmétiques ? Oui, parce que quand même la sauge sclarée est très présente dans les recettes de cosmétiques home-made. Il faut dire qu’elle a de quoi séduire : anticellulite, déstockage des graisses, transpiration excessive, cicatrisante, anti-sébum, idéale pour les peaux grasses (et les cheveux gras)…

huile-essentielle-sauge-proprietes

Alors, pour la transpiration excessive, oui, pourquoi pas, mais si c’est pour un effet déodorant ou antibactérien (ce qui prévient les mauvaises odeurs), franchement, le Palmarosa est bien plus indiqué. Il est aussi intéressant de jeter un œil vers le Fragonia. Ne confondez pas anti-transpirant et déodorant 😉

Pour les autres applications, j’ai envie de dire : à vous de voir ! N’y a-t-il pas d’autres huiles essentielles moins perturbatrices pour votre cycle ? Si c’est celle-là qu’il vous faut et pas une autre, considérez un dosage raisonnable qui soit VRAIMENT cosmétique, c’est à dire de 1 à 2%, sinon on est dans du thérapeutique, et on retombe dans la limite de durée de 3 semaines max.

Voie atmosphérique

Elle peut avoir un effet euphorisant. Il faut le savoir. Et c’est sûrement cet effet combiné à une action relaxante qui la fait entrer dans les huiles essentielles aphrodisiaques (+ le fait qu’elle soit utérotonique).

Aucun problème non plus pour l’utiliser en olfaction. On profite également par cette voie de sa capacité à éloigner la dépression, les peurs et la paranoïa et à accueillir le côté positif de la vie, à avoir plus d’inspiration. Elle est utile pour stimuler l’imagination des artistes, retrouver sa capacité de création.

Aromathérapie énergétique

sauge-sclaree-interpretation-reves

Associée au chakra du cou, elle favorise l’expression créative des idées qui naissent dans le deuxième chakra. Inspirante, elle favorise le passage à l’action, de l’idée à la réalisation des projets créatifs. Fidèle à son aura un peu mystique, elle ouvre aussi les portes du subconscient en facilitant l’interprétation des rêves.

D’ailleurs, Lydia Bosson donne une astuce que je vais m’empresser d’essayer : formuler à haute voix une question dont on cherche la réponse et appliquer une goutte d’huile essentielle de Sauge sclarée sur l’oreiller juste avant de dormir. A répéter plusieurs soirs de suite en prévoyant un papier et un crayon à portée de main pour pouvoir y consigner les rêves et les interpréter avant de les oublier.

 

ficheHE28saugesclaree

 

Recherches utilisées pour trouver cet article:sauge sclarée, huile essentielle à la sauge, indication huile essentielle sauge, difference sauge officinale et sclaree, huile essentielle de sauge propriétés, recette huile esentielle sauge cosmetique, sauge HE, sauge sclarée composition, sauge sclaree voie orale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,

    j’ai une petit anecdote par rapport à l’HE de sauge sclarée. Il y a deux jours, je me refaisais mon déo maison : HV de coco, cire abeille et bicarbonate de soude. A cela, j’ajoute des HE : 10gte de camphrier, 8gte de palmarosa et 3 gte sauge sclarée. J’étais dans la cuisine, la fenêtre ouverte et même pas 2 minutes après : 3 abeilles rentrent dans la cuisine et tournent autour de ma préparation!
    J’ai l’impression que c’est la sauge qui les a attirée, à retester en laissant ouvert le flacon sur le rebord de la fenêtre.
    Si ça attire les abeilles aussi vite, tu penses que ça marche aussi pour des mammifères bipède de type mâle ? XD 😉

    • Ahaha J’adore! Merci Marion pour ce partage. Je pense que oui, je suis formelle, certaines huiles essentielles contiennent des composés chimiques très proches des phéromones 😀

  2. Ping : Huile essentielle Fenouil doux: victime de la mafia du pastis !